Mon compte Devenir membre Newsletters

« Derrière l'univers féerique de Disney, je reste professionnel »

Publié le par

Demeurer crédible sur le marché du tourisme d'affaires tout en étant associé à l'univers féerique de Mickey est un défi . Eloi Courcoux, jeune directeur de la branche Business Solutions de Disneyland Paris, le relève avec brio, armé de ses 240 collaborateurs, dont une cinquantaine de commerciaux.

 

@ DISNEY

Business Solutions optimise sa présence sur le salon de l'événementiel Heavent

@ DISNEY

Business Solutions optimise sa présence sur le salon de l'événementiel Heavent

Mardi 2 novembre

« Les équipes commerciales associent créativité et professionnalisme »

« Mes commerciaux sont avant tout des créatifs », annonce Eloi Courcoux, directeur de l'activité Business Solutions chez Disneyland Paris. Ce n'est donc pas un hasard si c'est précisément l'équipe commerciale qui a soumis à l'équipe marketing l'idée d'une présentation en hologramme pour la participation de Business Solutions au dernier salon de l'événementiel, Heavent, à Paris. « L'idée est de marquer les esprits en surfant sur le côté attrayant et ludique de Disney, tout en apprenant ou rappelant aux visiteurs notre expertise » , souligne le directeur. Afin de mettre au point la préparation de cet événement, commerciaux, membres de l'équipe marketing et des services techniques se réunissent dans la salle Union Square de l'hôtel New York. Chaque collaborateur passe en revue les détails qui lui semblent importants, de l'accueil des visiteurs au cocktail du soir, au nombre de plaquettes commerciales mises à disposition sur le stand, en passant par l'agencement de ce dernier. Les idées fusent, créatives, mais surtout orientées «stratégie»: « Nous souhaitons cette année mettre l'accent sur la légitimité de notre présence sur ce marché, confie Eloi Courcoux, qui ajoute: Nous ne représentons pas uniquement les oreilles de Mickey! » Comme pour appuyer ses dires, le nouveau logo de Business Solutions affuble, désormais, Mickey d'une cravate.

Après un déjeuner sur le pouce, Eloi Courcoux se rend dans l'un de ses deux bureaux: l'un côté parc, proche des équipes marketing et commerciales, et l'autre côté hôtels plus près des équipes techniques. « Hello! Eloi Courcoux speaking! », lance le dg de 37 ans, au moment où il s'immisce dans une conférence téléphonique avec ses homologues d'outre-Atlantique. Si Business Solutions dispose de sa propre organisation, ses liens avec les Etats-Unis demeurent étroits. Plusieurs fois par mois, Eloi Courcoux s'entretient avec ses confrères américains, afin de faire le point sur les clients internationaux, tout en discutant des bonnes pratiques et de l'état des marchés. « Toutes les idées ne sont pas transposables, bien entendu, mais c'est une bonne source d'inspiration », commente-t-il. Et d'évoquer le fait que ses collègues américains ont repris le concept de l'offre commerciale française, incluant une prestation audiovisuelle.

Mercredi 3 novembre

« Mes collaborateurs, du commercial au restaurateur, doivent travailler ensemble»

Les semaines se suivent... et ne se ressemblent pas! « Je n'ai pas d'agenda à proprement parler. Les réunions et entretiens avec mes collaborateurs se font au gré des besoins des uns et des autres », explique Eloi Courcoux, tout en se rendant à l'hôtel New York, où l'attendent les managers des différents services: développement commercial, commercial, technique et restauration.

Le but de cette rencontre est de faire le point sur les opérations à venir: expositions, congrès, séminaires ou encore team building. Chacune d'entre elles demande la coordination parfaite des services développement commercial et marketing (25 personnes), dont le rôle principal est la prospection, de l'équipe commerciale (50 personnes) composée de chargés d'événements et de technico-commerciaux, ainsi que des services support et production (restaurateurs, informaticiens...). 240 personnes au total, qui travaillent toutes de concert « pour transformer chaque essai en événement réussi », affirme le directeur et ex-rugbyman amateur.

Parcours

Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris en 1997, Eloi Courcoux a décroché un MBA en management en 2006, à Lausanne. Il devient manager commercial pour L'Oréal en 1997, en Espagne puis en France. En 1999, il intègre l'entreprise Walt Disney et y exerce des fonctions managériales dans la publicité, avant de devenir en 2007 directeur marketing de Disneyland Paris. C'est en 2009 qu'il est promu directeur général de l'activité Business Solutions de Disneyland Paris.

Jeudi 4 novembre

« Formation et satisfaction client: deux notions capitales»

Ce matin, Eloi Courcoux annonce à ses équipes commerciales les plannings de formation à venir. Depuis plusieurs mois, Eloi Courcoux, qui a revu l'organisation de Business Solutions, souhaite renforcer la responsabilité de son middle management: «Je suis un directeur qui délègue facilement. » Les managers sont donc formés au leadership, tandis que le reste des équipes est sensibilisé au focus client. Quel que soit son niveau dans la hiérarchie, chacun est formé a aux côtés de collègues appartenant à d'autres services, toujours dans l'esprit de fédérer les équipes en développant leur es prit collaboratif. L'après-midi, l'équipe commerciale se réunit au sujet de la réalisation des objectifs du trimestre dernier. « Auparavant, nos commerciaux recevaient des objectifs annuels. J'ai instauré un rythme trimestriel, afin qu'ils puissent mieux percevoir le fruit de leurs efforts », souligne le directeur qui procède à la lecture des résultats des études de satisfaction. Eloi Courcoux reçoit ces chiffres, tous les deux mois, qu'il communique ensuite à ses collaborateurs. Un moment important qui permet à chacun de connaître de façon précise l'avis des clients sur sa prestation professionnelle, d'autant que cet indicateur entre dans la composition de la rémunération variable des commerciaux.

Vendredi 5 novembre

« J'accompagne mes commerciaux autant que possible»

Après une matinée entrecoupée de discussions téléphoniques avec ses commerciaux, Eloi Courcoux déjeune avec Francis Borrezé, chargé des projets de développement de Disneyland Paris. Parmi les dossiers évoqués: le nouveau centre de congrès, au sujet duquel Eloi Courcoux s'est entretenu avec un attaché de la CCI de Seine et Marne. « Mon rôle consiste également à porter nos projets auprès d'institutionnels », précise Eloi Courcoux. D'autant que le parc a pour ambition, d'ici cinq à dix ans, de tripler son nombre de chambres, ainsi que sa surface d'espaces professionnels, afin de devenir « un lieu de tourisme d'affaires incontournable » .

Eloi Courcoux se dirige ensuite vers le centre de congrès du Newport Bay's Club, situé au bord du lac Disney. Il y rejoint Delphine Achallé, chargée d'événement. Dans cette salle de 5 500 m² aura lieu l'exposition des produits Amway. Les stands de produits de maquillage et compléments alimentaires prennent forme. Le client assiste au montage et Delphine Achallé le rassure en répondant aux questions de dernière minute. La présence de son directeur, loin de l'intimider, lui paraît naturelle. « J'accompagne mes commerciaux sur le terrain deux à trois fois par semaine, explique Eloi Courcoux. Cela permet de me présenter au client et de lui montrer notre totale implication. »

Samedi 6 novembre

« Travailler dans le cadre magique de Disney est un privilège»

Accueillir ses clients et prospects accompagnés de leurs familles au pays de Mickey n'est pas donné à tout le monde! C'est pourtant ce que fait ce samedi Eloi Courcoux. Il profite de ce rendez-vous, aux allures de goûter familial, qui rassemble les journalistes et les partenaires de Disneyland Paris, pour inclure à la liste d'invités une partie de la clientèle de Business Solutions, et, espère-t-il, de futurs souscripteurs. A l'occasion de la sortie de son dernier dessin animé Raiponce, la Walt Disney Company a naturellement confié aux soins de Business Solutions l'organisation de cette journée, qui rassemble 2 000 personnes. L'opportunité pour les équipes commerciales d'Eloi Courcoux, présentes sur place, d'offrir une démonstration de ce dont est capable la branche tourisme d'affaires de Disneyland Paris. C'est donc autour d'un chocolat chaud qu'Eloi Courcoux et ses équipes mettent en avant les atouts de Business Solutions: un millier d'événements organisés par an, 23 500 m² d'espace professionnel et 8 200 chambres réparties dans les 14 hôtels du Parc. Un cadre magique, mais le directeur et ses commerciaux ne perdent pas de vue que même au pays de la Belle au bois dormant, il n'est pas question de perdre son professionnalisme.

Le carnet d'Eloi Courcoux

Ses bonnes adresses
A la montagne, le restaurant d'alpage La Marlenaz, en Suisse, « pour sa vue et ses plats de montagne, très agréables après une bonne journée de marche ». A Paris, L'Unico, rue Paul-Bert dans le XIe arrondissement: « Un restaurant argentin, assez atypique, puisqu'il s'agit d'une ancienne boucherie! »


Ses centres d'intérêt
Le sport: ski, kitesurf, rugby, qu'il a pratiqué pendant plus de 12 ans Les voyages en famille, « deux destinations en particulier: le Cambodge et le Brésil ».


Ses lectures
Getting to yes: negotiating agreement without giving in, de Roger Fisher et William L. Ury, « un livre toujours d'actualité, utile pour se rappeler les principes élémentaires de la négociation. Mais j'apprécie parfois un bon polar! »