«Ma principale mission? Développer les ventes à l'international»

Publié par le

Frédéric Hartstein est nommé directeur commercial, marketing et communication du groupe Heppner, spécialiste du transport et de la logistique. Il a été appelé par la direction pour accompagner son développement et l'ancrer durablement comme acteur majeur de son secteur. Il aura pour principale mission de développer les ventes à l'international. Parallèlement, Dominique Poulain vient d'être nommé directeur régional. Il est chargé de finaliser l'intégration de Sodimaine Transports au sein du groupe et de gérer le développement des quatre agences qui composent désormais la région «Maine-Touraine».

Parcours:

Avant de rejoindre le groupe Heppner, Frédéric Hartstein était directeur commercial France route messagerie et lots de Gefco, filiale du groupe PSA. Il avait précédemment été nommé à la tête du département conteneurs chez Chep, après avoir occupé diverses fonctions au sein de Ducros service rapide, des transports Dubois et de Jet Services.

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]