Mon compte Devenir membre Newsletters

«Nous avons fêté notre 40e anniversaire avec nos clients du monde entier»

Publié le par

40 années revisitées en 40 heures. Pour fêter son anniversaire, fin octobre 2007, Psion Teklogix a rassemblé à Paris 350 clients et partenaires. Nous avons suivi le directeur commercial durant cet événement d'envergure.

 

Jean-Luc Bouffet, directeur commercial de Psion Teklogix

Jean-Luc Bouffet, directeur commercial de Psion Teklogix

Jacky Lecuivre, p-dg de Psion Teklogix, entouré des deux fondateurs de la société, Rod Coutts et David Potter.

Jacky Lecuivre, p-dg de Psion Teklogix, entouré des deux fondateurs de la société, Rod Coutts et David Potter.

Jeudi 25 octobre, 8h30
«Nous voulons faire revivre notre histoire à nos clients»

Ambiance internationale ce matin au Carrousel du Louvre. Chiliens, Américains, Européens, Chinois, Australiens... en tout, pas moins de 33 nationalités sont représentées et invitées à célébrer les 40 ans de Psion Teklogix à Paris pendant 40 heures. Leur point commun? Ce sont d'importants clients du constructeur et intégrateur de solutions informatiques mobiles. Ce jeudi matin, un café à la main, les quelque 350 clients et partenaires se remémorent la soirée passée, la veille, avec leur épouse ou époux sur une péniche affrétée par Psion Teklogix. «Ce type de rencontre nous permet de voir nos clients d'une manière différente, confie Jean-luc Bouffet, directeur commercial de Psion Teklogix. Bien sûr, il ne s'agit pas de vendre nos terminaux mobiles lors d'un dîner aux chandelles en voguant sur la Seine à la découverte d'un Paris illuminé. Mais ce moment informel permet tout de même d'établir une relation commerciale d'un autre genre. Et de créer tout de suite des liens forts avec nos invités qui ont une journée très chargée ce jeudi...» En effet, c'est une journée de travail qui attend les 350 invités. La matinée débute avec les discours de Rod Coutts et de David Potter, fondateurs respectifs de Teklogix et de Psion (cette dernière a racheté Teklogix en septembre 2000). Séquence nostalgie pour ces deux hommes qui évoquent sur scène leur jeunesse et leur passion pour les nouvelles technologies, avec, notamment pour Psion, la création du premier assistant numérique au monde. Sur le thème «Our past is the way to our future» (Notre passé nous montre notre avenir), les deux hommes ont été tour à tour rappelé que Psion Teklogix n'est pas un nouveau venu dans le monde des «nouvelles» technologies puisque la société est riche de 40 ans d'innovations. La matinée se termine par la présentation d'un nouveau modèle de terminal: le Ikon. La maquette, haute de plusieurs mètres, trône sur scène dans un jeu de lumières multicolores. Impossible, même pour les plus éloignés, de ne pas la voir et de ne pas être impressionné par son design innovant. «Très loin de ce qui se fait habituellement pour des outils professionnels», souligne avec fierté à ses invités Jean-Luc Bouffet.

13 heures 30
«Au déjeuner, je joue les entremetteurs»

La matinée se poursuit par un déjeuner à l'hôtel Méridien Etoile, situé à quelques minutes de l'Arc de Triomphe, lieu d'hébergement de l'ensemble de ces convives venus du monde entier. C'est le moment pour Jean-Luc Bouffet de jouer les intermédiaires et de présenter à des sociétés clientes certains prestataires logistiques de Psion Teklogix. «Mon rôle aujourd'hui n'est pas d'animer cet événement. Mais plutôt de permettre aux trente clients français défaire connaissance et de rencontrer des sociétés étrangères .» Tel a été le cas pour Jérôme Delorme, directeur général de Jidelec, revendeur de solutions Psion Teklogix, qui rencontre enfin pour la première fois son partenaire néo-zélandais à qui il vend des cartes de communication sans fil. «J'ai pris par ailleurs des contacts avec des sociétés chinoises. C'est vraiment l'occasion pour moi de discuter avec des personnes qu'il m 'aurait été impossible de rencontrer autrement», témoigne-t-il.

15 heures
«Bienvenue au spectacle!»

Dans les étages inférieurs de l'hôtel, les clients découvrent un décor de théâtre qui représente un magasin alimentaire, un entrepôt et un bureau. Le scénario est simple: rien ne va plus au «Super Market». Le congélateur, qui doit recevoir un gâteau d'anniversaire, tombe en panne à quelques heures de la cérémonie. Appelé par le manager, un dépanneur arrive très rapidement, muni, évidemment, d'un terminal Workabout de Psion Teklogix. Il prend ainsi connaissance de tout l'historique du congélateur. «Tous les acteurs sont des commerciaux et des techniciens de Psion Teklogix, ce qui rend la démonstration plus concrète», explique José Pérez, directeur marketing de Psion Teklogix. Dans la scène suivante, le dépanneur commande les pièces de rechange à l'entrepôt, toujours grâce à son terminal. L'appel est aussitôt réceptionné par un logisticien. Et voilà les spectateurs plongés au milieu d'un entrepôt. Un technicien avec un chariot élévateur doté d'un terminal à reconnaissance de code-barres de Psion Teklogix trouve en un instant les trois caisses qui sont chargées dans un camion. Le public est alors transporté dans le Super Market. Et ainsi de suite durant une bonne heure... En tout, ce sont huit collaborateurs de Psion Teklogix Royaume-Uni, qui ont mené ce show en anglais. «En à peine une heure, ils ont réussi à démontrer l'étendue de nos produits de manière ludique», explique Kevin Lecuivre, commercial grand compte de Psion Teklogix qui juge ce spectacle très efficace pour relayer son message commercial auprès de ses clients. Côté public, même enthousiasme: «Je suis pourtant client depuis deux ans et demi chez Psion et, via ce spectacle, j'ai enfin découvert toute la gamme produit, comme le lecteur permettant l'identification des empreintes digitales», révèle Guy Magouarou, chef du service maîtrise d'ouvrage des systèmes d'information pour EDF Réseau Distribution.

17 heures
«Dernière occasion de discuter avant la soirée»

Quelques mois avant la convention, les commerciaux de Psion Teklogix ont demandé à leurs clients quels étaient les points qu'ils aimeraient aborder lors de cet événement. Si bien que chacun se rend à des rendez-vous en petit comité pour expliquer ses besoins aux différents experts de Psion Teklogix. Pour les autres, plusieurs stands présentant l'ensemble de la gamme des terminaux sont accessibles. «Le fait de pouvoir discuter avec différentes personnes de la société m'évite au moins 10 rendez-vous pour avoir l'ensemble des réponses à mes questions», explique Marc Le Garrec, architecte mobilité pour Carrefour CSIF.

20 heures 30
«Un rendez-vous festif pour clore l'événement»

Tous les invités se retrouvent au pavillon d'Armenonville, dans le bois de Boulogne. Orchestre, chanteurs, imitateurs accompagnent le dîner. Ambiance grand cabaret pour rappeler aux 600 invités ces 40 années que Ton célèbre ce soir. Le gâteau est à la taille de l'événement: énorme. Mais déjà les couples s'élancent sur la piste de danse. «Nous voulions vraiment inscrire cette rencontre sous le thème de la festivité, explique Jean-Luc Bouffet. Voilà pourquoi nous avons invité les conjoints. Sinon l'ambiance n'aurait pas été la même.» A l'heure du bilan, le directeur commercial est aux anges. Cet événement, le premier à réunir tous les clients et commerciaux de Psion Teklogix, est une réussite. Pour le manager français, le pari est gagné.

Les témoignages de Catherine Lefrancq, chef du département système d'information trains à la SNCF

«J'ai pris conscience de la dimension mondiale de ce fournisseur»


La SNCF est un gros client de Psion Teklogix France. Et à l'occasion de cet événement, Catherine Lefrancq, chef du département système d'information trains de la SNCF, a mieux découvert son fournisseur: «Je n'avais pas conscience de sa dimension internationale, tant au niveau des filiales que des clients.» Elle a apprécié que cet événement soit avant tout très professionnel. «Les techniciens de Psion Teklogix étaient accessibles tout au long de la journée.»

Les témoignages de Samir Khelafi, ingénieur commercial chez Psion Teklogix

«Un tel événement conforte ma position auprès de mes clients»


«Je n'ai pas besoin de ce type d'événement pour me motiver à mieux vendre», affirme Samir Khelafi. Pour autant, cet ingénieur commercial de Psion Teklogix France a apprécié que ces 40 heures présentent son groupe de manière positive. Et reconnaît que ce grand show a été utile pour conforter sa position auprès de ses clients. «Incontestablement, cette journée montre la puissance de la société aux 10 clients que j'ai invités. C'est un relais efficace de mon action quotidienne auprès d'eux. Je pense que désormais ils auront conscience que Psion Teklogix est une belle société avec un savoir-faire international»

Les témoignages de Jérôme Delorme, directeur général de Jidélec, intégrateur de solutions d'identification automatique

«II m'a manqué une vision de l'avenir de Psion Teklogix»


Jérôme Delorme est le premier client revendeur français de Psion Teklogix pour le tout nouveau modèle Ikôn. Si la convention lui a permis de nouer des contacts avec des clients ou des partenaires présents en Asie, il regrette toutefois que Psion Teklogix n'ait pas plus parlé de l'avenir. «Comme c'était pour marquer ses 40 ans, la société a voulu retracer son histoire. C'était intéressant, mais j'aurais aussi aimé avoir des informations sur son avenir. Par exemple, j'aurais aimé avoir une road map sur les différentes solutions à venir». Et Jérôme Delorme de poursuivre: «j'ai besoin de connaître la vision de Psion sur le marché, afin de pouvoir, de mon côté, anticiper auprès de mes clients