Mon compte Devenir membre Newsletters

«Une bonne stratégie doit d'abord être adoptée par les équipes»

Publié le par

Interview... Dans Mais qu'est-ce qu'ils attendent tous pour déployer ma stratégie? Par Christine Antunes, Christophe et Philippe Korda, Editions Dunod, avril 2009, 191 pages, 18 euros, Philippe Korda, associé du cabinet de conseil et formation Korda & Partners, livre avec humour ses méthodes pour réussir à déployer une nouvelle stratégie et changer les habitudes.

De quel constat êtes-vous parti pour écrire cet ouvrage?

Philippe Korda - Je rencontre beaucoup de managers dans le cadre de mon activité de consultant et, un jour, l'un d'eux m'a exposé sa problématique en ces termes: «Nous avons travaillé des mois sur nos objectifs. Nous avons présenté la nouvelle stratégie qui en était née à toute l'entreprise. Et nous l'avons affichée partout. Six mois après, 60% des collaborateurs ne savaient toujours pas de quoi il s'agissait!» Ces propos parlent d'eux-mêmes. Je me suis rendu compte que nombre de managers étaient confrontés aux mêmes problématiques et manquaient de relais pour permettre à leur stratégie mûrement réfléchie d'atteindre le terrain. Nous tenions, à travers cet ouvrage, à relater l'expérience des missions que nous avions menées dans les entreprises sur ces questions de déploiement stratégique.

Pourquoi certains managers ne parviennent-ils pas à déployer leur stratégie?

Tout simplement parce que leurs collaborateurs sont occupés par une kyrielle de problèmes quotidiens et de terrain. La nouvelle stratégie proposée, aussi originale et intelligente soit-elle, vient se superposer à leurs préoccupations opérationnelles. Elle ne leur apparaît donc pas comme une priorité. La clé, pour réussir à faire adopter ses idées, consiste à insuffler à ses équipes un supplément d'énergie pour absorber le surplus d'activité que va demander l'adoption de la nouvelle organisation. Il faut donner envie à ses commerciaux, insister avant tout sur ce qui ne change pas afin qu'ils ne se sentent pas trahis et mettre l'accent sur l'enrichissement du changement que le manager suggère. Il convient aussi de créer de l'émotion positive et de l'enthousiasme autour de cette stratégie.

sur www.actionco.fr

Retrouvez l'interview vidéo de Philippe Korda, associé au sein du cabinet de conseil et formation Korda & Partners