Mon compte Devenir membre Newsletters

«Une organisation puissante au coeur de l'activité économique»

Publié le par

Bernard Derne présente le réseau des DCF et ses ambitions pour mieux servir ses membres: des managers commerciaux soucieux de partager les mêmes problématiques.

Action Commerciale - Bien que la plupart de nos lecteurs soient familiers du réseau des DCF, pouvez-vous rappeler qui sont les Dirigeants Commerciaux de France aujourd'hui?

Bernard Derne: Les DCF sont des hommes et des femmes de terrain, regroupés au sein de 80 associations réparties dans 20 régions de France. Ils occupent des fonctions allant de l'attaché commercial au chef d'entreprise et leur point commun est de percevoir la fonction commerciale comme l'une des plus essentielles à l'activité économique. Ces personnes de tous âges et de toutes conditions concourent chaque jour à la performance et à l'évolution de nos entreprises.

Il est important de rappeler que notre métier, la vente, est celui qui développe le plus directement les ressources de l'entreprise et accélère l'activité économique en France. Aujourd'hui, plus que jamais, nous pouvons nous en rendre compte. Les clients sont volatils, de plus en plus exigeants et experts dans leur secteur. Le seul salut pour une entreprise qui veut assurer son développement réside dans la fonction commerciale. C'est ce que nous nous efforçons chaque jour de faire, en tentant d'apporter des solutions avec notre réseau. Faut-il encore rappeler que les commerciaux sont la première structure de développement des entreprises.

Quelle place occupent les DCF dans le panorama des organisations professionnelles?

En 2010, nous fêterons nos 80 ans. Combien d'associations peuvent se targuer d'une telle longévité? Cela prouve une chose essentielle, il y a des vrais besoins, sinon nous n'existerions plus! L'histoire est faite de moments où les besoins des entreprises sont plus spécifiques qu'à d'autres. Toutes ces années nous l'ont prouvé. Lorsque les temps sont difficiles, comme aujourd'hui, il nous faut entrer dans une approche proactive. Les Dirigeants Commerciaux de France en sont une traduction directe et c'est pourquoi le mouvement rayonne et fédère de plus en plus d'entreprises. Notre anniversaire tombe donc à pic! C'est le moment de rebondir et de réfléchir tous ensemble à la prospective de nos métiers. Ce sera d'ailleurs le grand thème de notre congrès en 2010.

Quelle est votre plus-value par rapports aux autres mouvements?

Les DCF sont les seuls à pouvoir relever des défis opérationnels. Comme je l'ai dit précédemment, nous forgeons notre force dans notre vision des réalités, dans notre sens de la proactivité et dans notre connaissance du terrain. Nous sommes dans une logique de conquête de marché, alors que les principales autres associations se préoccupent surtout de gestion. Ce qui ne les rend pas pour autant inefficaces, mais les inscrit dans une perspective différente de la nôtre.

Pour nous, l'essentiel est d'agir pour développer l'activité et le chiffre d'affaires de nos entreprises. Pour ce faire, nous avons besoin d'échanger, de partager et de comprendre afin d'aider chacun à trouver des réponses à ses problématiques. C'est notamment l'enjeu de nos opérations, comme la Semaine nationale de la performance commerciale.

La notion de réseau professionnel est un sujet d'actualité. Pouvez-vous nous dire concrètement ce que celui des DCF peut apporter quotidiennement aux entrepreneurs, chefs d'entreprise et cadres commerciaux?

Le réseau, disons les choses franchement, c'est une source de clientèle potentielle. Mais ce n'est pas là l'essentiel. L'échange est au coeur du réseau. Un retour d'expériences et de savoir-faire qui permet de faire naître des idées. C'est aussi un moyen de prendre en compte les échecs, de les analyser et les comprendre, au même titre que sont valorisés des succès. En somme, c'est le moyen le plus adéquat pour piloter et construire une démarche stratégique dans le développement d'affaires.

Quels sont vos objectifs pour le développement du mouvement DCF?

Rassembler et accueillir en nos rangs plus de commerciaux et de chefs de PME, qui ont besoin de partage d'expériences et de savoir-faire. Chaque association se doit d'ouvrir ses portes à de nouveaux membres et permettre à ceux qui le méritent et qui se battent pour développer ou améliorer la performance de leur société, de devenir DCF et de s'appuyer sur ce réseau. Il appartient à nous tous et à nous toutes, ceux qui sont engagés dans l'animation de nos associations, les présidents, mais aussi les vice-présidents, les secrétaires, trésoriers et autres membres des bureaux et comités directeurs de chacune de nos associations, de tendre la main à toutes celles et à tous ceux qui font preuve de détermination, d'engagement commercial et d'esprit de conquête pour les intégrer dans notre mouvement.

Mieux couvrir le territoire français en essaimant et en créant de nouvelles associations là où il n'y en a pas. Nous avons, par exemple, des efforts à accomplir en Bourgogne où il ne reste qu'une association à Dijon. De même pour la Champagne, où il n'existe qu'une association à Reims. En Picardie, tout est à créer ou recréer... Parce que les besoins sont quand même là, que l'écoute est nécessaire partout et que nous nous devons d'apporter du service à des personnes qui souhaiteraient en trouver, nous devons déployer des moyens pour assurer le développement de nouvelles associations et mieux quadriller le territoire. Notre objectif est de disposer d'une organisation puissante là où se trouve le coeur de l'activité économique de la France, c'est-à-dire les capitales régionales.

Vous aussi, rejoignez le réseau des DCF!

Trois associations DCF sont en cours de création. Bienvenue aux futurs DCF de Valenciennes, Moselle Est et de Vannes! Vous souhaitez d'ores et déjà les rejoindre? Rien de plus simple: contactez Enrico Testa pour Valenciennes (dcflille@wanadoo.fr), Bernard Myskiw pour la Moselle (dcf.moselle.est@free.fr), et Daniel Bouvier pour la région de Vannes (daniel.bouvier@orange-ftgroup.com). Et si, comme eux, vous souhaitez créer une nouvelle association pour compléter le maillage du réseau DCF en France, adressez-vous à Bernard Derne, 1er vice-président de la fédération nationale, (bernard.derne@projective-groupe.fr) qui vous aidera dans les démarches nécessaires pour rejoindre le réseau.
Toutes les infos, toutes les actualités sur www.dcf-france.fr

Un président européen

Francis Petel, membre du comité exécutif de la fédération nationale DCF, a été élu début juillet à la présidence de l'European Marketing Confédération (EMC). Cette organisation représente plus de 250000 professionnels des fonctions commerciales, marketing et communication à travers l'Europe communautaire. Elle joue un rôle clé en matière de réglementation et d'harmonisation des qualifications professionnelles de ces métiers. Pour Francis Petel, «c'est la première fois que la France accède à la présidence de l'EMC et je compte transformer cette victoire en opportunité pour les DCF. En termes de projets, de communication, d'image et d'impulsion pour le mouvement sur la scène internationale».