Mon compte Devenir membre Newsletters

Aedian joue la carte citoyenne pour mieux recruter

Publié le par

Les sociétés de conseil se livrent une concurrence acharnée afin d'attirer les candidats. Pour se démarquer, Aedian verse 5 euros à des ONG pour chaque CV reçu.

“Postulez chez nous et faites une bonne action”. Voilà le leitmotiv du groupe de conseil et ingénierie Aedian utilisé à l'occasion de la 74e édition du salon “Les jeudis de l'informatique” à Paris, mi-septembre. Pour chaque CV déposé, l'entreprise a fait un don de 5 euros à trois organisations non gouvernementales (ONG) que le groupe soutient depuis cinq ans : Adie, Association pour le droit à l'initiative économique ; Anak, qui apporte son aide aux enfants des rues à Manille ; et Rosa dos Ventos, une école dans une zone très pauvre du Brésil. Une initiative originale qui s'inscrit dans un programme plus large de recrutement visant à intégrer dans le groupe 150 nouveaux cadres en CDI en 2006 : deux tiers de consultants et ingénieurs avec une expérience dans la banque ou l'assurance et un tiers de jeunes diplômés, notamment d'écoles de commerce. « Nous recrutons environ 50 nouveaux collaborateurs chaque trimestre. Du fait de notre degré d'exigences élevé, nous devons collecter une centaine de CV pour espérer finaliser quatre ou cinq recrutements. Ce qui représente entre 3500 et 5 000 CV qualifiés par an », explique Jean-François Gautier, président du directoire d'Aedian. Or, les sociétés de conseil se livrent une concurrence acharnée sur le marché de l'emploi. « Tout le monde met en avant le niveau de ses salaires, sa gestion de carrière, etc., poursuit Jean-François Gautier. Pour espérer attirer les bons candidats, il faut donc se différencier des confrères. Il nous est vite apparu que notre particularité résidait dans notre engagement dans une démarche de développement durable. Nous avons décidé de la mettre en avant à travers cette opération. »