Mon compte Devenir membre Newsletters

Alti place la cooptation sous les couleurs de l'olympisme

Publié le par

Afin d'animer son programme de recrutement par cooptation, Alti propose des rencontres sportives durant lesquelles les collaborateurs font équipe avec l'une de leurs connaissances, qu'ils souhaitent faire entrer dans la société.

Depuis cinq ans, Alti organise des séances de cooptation. Cette année, les collaborateurs de la SSII peuvent faire participer leurs connaissances à un tournoi sportif.

Depuis cinq ans, Alti organise des séances de cooptation. Cette année, les collaborateurs de la SSII peuvent faire participer leurs connaissances à un tournoi sportif.

Cette année, après les Jeux olympiques de Pékin, les salariés de la SSII Alti sont appelés à faire preuve d'un esprit sportif... et corporate! En effet, cette société a décidé d'organiser des séances de recrutement qui mêlent épreuves sportives et cooptation. En clair, les salariés qui le désirent peuvent s'inscrire à des petits tournois sportifs durant lesquels ils doivent faire équipe avec une personne qu'ils souhaitent coopter au sein de leur entreprise. L'initiative est surprenante mais elle a fait ses preuves chez Alti, qui organise de telles séances de cooptation depuis maintenant cinq ans. Après des thématiques aussi variées que les cinq sens ou la montagne, c'est sous les couleurs de l'olympisme qu'a été lancé le programme 2008-2009 pour inciter, entre autres, commerciaux et ingénieurs à recommander leurs amis. Il faut dire que ce système est le pilier central de la politique RH de cette société. «Vous aurez beau mettre en place un programme de cooptation, si vous ne créez pas les conditions favorables pour encourager les salariés à vous présenter leurs connaissances, le système risque de tourner court», souligne Michel Hamou, le directeur général d'Alti.

Voilà comment huit candidats ont été invités par des salariés d'Alti à participer, fin novembre, à la première rencontre sportive du plan d'animation 2008-2009. Il s'agissait d'un tournoi de tennis de table. La règle pour participer était simple: établir une équipe regroupant un salarié et un candidat coopté par ce dernier. «Pour nous, ce genre d'événement informel et ludique constitue avant tout une phase de premier contact, précise Michel Hamou. Il s'agit de faire connaissance avec le candidat, pas de passer un entretien de recrutement. C'est aussi une façon de se présenter mutuellement et de lui montrer l'entreprise de l'intérieur puisqu'il côtoie, durant la soirée, des collaborateurs avec lesquels il peut discuter librement.» Parmi les huit candidats de ce match de ping-pong très particulier, certains ont ensuite été contactés pour des rendez-vous plus formels avec la DRH de l'entreprise, en vue d'intégrer la société à un poste particulier.

Ces rencontres sportives, transformées en mini-événements internes, permettent également de fédérer les collaborateurs de la société. Elles sont organisées tous les deux mois et y assistent ceux qui le souhaitent. L'occasion pour les différents services de la société, tous conviés, d'apprendre à se connaître dans un cadre extraprofessionnel et, pour les managers, d'être plus proches de leurs équipes. «En travaillant sur cet aspect-là, nous contribuons, d'une certaine manière, au bien-être de nos salariés, qui seront encouragés à parler d'Alti autour d'eux. Condition essentielle à la réussite d'un programme de cooptation», assure Michel Hamou. Grâce, entre autres, à ces initiatives originales, le groupe, qui comptait 730 collaborateurs en 2006, atteint aujourd'hui les 1 200 salariés. En effet, chaque année, une centaine de collaborateurs sont recrutés par le biais de la cooptation. Prochaine étape «olympique»: un tournoi de billard en janvier.

Repères Alti

Activité
Conseil et ingénierie en systèmes d'information
CA 2007-2008 125 millions d'euros
Effectif 1 200 personnes
Force de vente 50 personnes

Mot clés : Société | Recrutement

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

L. BA.