Mon compte Devenir membre Newsletters

Attention, détournement de clients!

Publié le par

Laurent Bailliard Rédacteur en chef

Laurent Bailliard Rédacteur en chef

Alors que le cabinet de recrutement Robert Half nous apprend que seuls 54 % des managers français font confiance aux CV qu'ils reçoivent en raison d'expériences trop souvent enjolivées, voici que nous reparlons du phénomène des faux amis sur les réseaux sociaux avec l'arrivée d'un nouvel acteur en France. Boostic, entreprise américaine, propose la vente de packs d'amis Facebook, Twitter ou YouTube. Si le marché est encore peu développé dans l'Hexagone, il l'est davantage aux Etats-Unis où les entreprises ont compris tout l'intérêt d'un tel service pour augmenter, de manière artificielle, leur notoriété sur la Toile! Quoi de plus efficace pour booster une campagne de marketing ou de communication que de s'entourer de personnes se présentant comme «fans» de votre produit? Mais ce nouvel acteur s'entoure de telles zones d'ombre (nom des fondateurs inconnus, intermédiaire français avec un faux prénom et ne souhaitant pas publier sa photo, publicités sauvages dans le métro... ) que la société paraît très peu crédible.

Reste que le procédé d'achat d'amis existe et l'on peut se demander si ce n'est pas assimilable à de la publicité mensongère... De leur côté, Afat Voyages et Selectour préfèrent jouer cartes sur table. Seuls les avis de leurs agents de voyage peuvent être postés sur leur site. De quoi mettre fin à cette pratique du faux voyageur vantant une destination.

Blogueurs rémunérés, faux amis, recommandations truquées, avis d'experts en lieu et place des opinions des clients... Les marques reprennent la maîtrise de leur communication! Au lieu de vouloir travailler sur la relation client, certaines choisissent la facilité, en la contournant...