Mon compte Devenir membre Newsletters

Bay Networks entre dans la Légende

Publié le par

Bay Networks Europe, Middle East & Africa, entreprise spécialisée dans l’interconnexion des réseaux, a confié à Espaces Sauvages la réalisation d’une journée d’incentive à l’attention des membres de son département "Service Clientèle". Album souvenir de 24 heures de motivation tout terrain.

Vendredi 15 mai 1998. Soixante-dix hommes et femmes, d’âges disparates, vêtus de tee-shirts estampillés Bay Net-works et de tenues sportives, troublent par leurs discussions animées le calme matinal de la place du village d’Annot près de Nice. Suivant la nationalité des interlocuteurs, les membres du groupe se remémorent en anglais, en allemand ou bien encore en suédois, les détails croustillants qui ont nourri leur arrivée, la veille, dans les trois hôtels d’Annot et leur soirée "prolongée". Peu de temps après leur rassemblement, l’équipe du département "Ser-vice clientèle" de Bay Networks (BN), armée de ses road-book, plonge subitement dans l’univers légendaire du peuble Tenyab. Un peuple qui, il y a 2 000 ans, avait dû se séparer et feindre la défaite vis-à-vis de leurs ennemis, les géants Angaraks, pour mieux se retrouver des millions d’années plus tard. Et c’est aux salariés de BN qu’imcombe la mission de reconstituer par le biais d’épreuves sportives et culturelles le bouclier du bonheur, baptisé Disque-Monde, duquel renaîtra enfin le peuble Tenyab. Dans cette optique, chacune des dix équipes BN se scinde en trois sous-groupes qui tiennent compte de l’aptitude sportive de leurs membres ; chacun suivant des parcours d’aventure ré-servés. Les Bramus, témoignant for-ce et agilité, affrontent avec témérité le pont de singe, la descente en rappel et le parcours de faille parmi d’énormes blocs de grès. Les Bran-dyBuck, représentant l’intelligence et la volonté, font face à l’épreuve de la tyrolienne, à celle de la table d’orientation et recherchent un indice dans une grotte. Et les Smaug, symbolisant la subtilité et l’astuce, parcourent le village à la recherche d’indices complémentaires.Après un déjeuner rapide, les dix équipes réunies embarquent à bord de dix rafts pilotés par des professionnels pour affronter les ultimes épreuves : la récupération des morceaux du Disque-Monde à Entrevaux, le saut du brave dans la rivière, le passage d’une fenêtre de cordes tendues avec le raft et la frappe d’un gong perché sur un pont depuis le rapide. En fin d’après-midi, les participants, tous arrivés sains et saufs, se retrouvent à Puget Theniers au-tour d’un apéritif de clôture avant de connaître le point d’orgue de la journée. Les dix équipes, appelées une à une, placent leurs morceaux respectifs du Disque-Monde sur un rond de bois... et le bouclier du Peuple Tenyab apparaît sous leurs yeux, reconstitué grâce aux efforts de chacun. Ainsi s’achève la Légende Tenyab, devenue celle de Bay Networks EMEA. Une légende désormais bien ancrée dans la mémoire collective de l’entreprise, comme en témoigne cet e-mail envoyé dès le 18 mai par Virginie Escach-Bourlon, Technical Solution Center (TSC) Assistant, à Alain Pouget, Manager TSC & Field Operations : "Je ne trouve pas superflu de te dire combien nous avons été tous ravis de notre journée d’aventure... Elle restera pour nous une expérience et un souvenir mémorable que nous espérons tous pouvoir renouveler un jour proche..."

Le cahier des charges Bay Networks EMEA désire réunir dans le cadre d’une journée outdoor, devant se dérouler en France, les 70 membres de son département "Service clientèle" (ingénieurs, personnel du centre d’appels, analystes de BDD, etc.) afin de favoriser la communication entre ces salariés, d’instaurer des relations pérennes entre eux et d’inscrire dans leurs habitudes le travail de concert afin d’optimiser l’atteinte d’objectifs communs.

Les leçons à tirer 1. Bien connaître la cible à motiver permet d’éviter les impairs. Ex : proposer un saut à l’élastique à des seniors non sportifs. 2.Alterner ateliers culturels et sportifs permet de pallier le caractère hétérogène d’une cible et n’exclut personne. 3.Les activités sportives doivent bien être encadrées par des détenteurs d’un brevet d’état ; l’agence doit être dotée d’une assurance adéquate. 4.Le souvenir collectif de l’opération peut perdurer par un trophée, une K7 vidéo souvenir, etc.

Mot clés :

Nathalie Bonnet