Mon compte Devenir membre Newsletters

Buytogether.com, le nouvel eBay des professionnels

Publié le par

Le nouveau site buytogether.com permet aux entreprises de vendre entre elles leurs matériels d'occasion. Une sorte d'eBay Business to Business au succès fulgurant, qui menace l'acteur historique du commerce entre particuliers.

À LIRE AUSSI

Paul Saunian est satisfait. A la tête d'une entreprise spécialisée dans les services à la personne, il vient de vendre la totalité de son parc d'imprimantes sur buytogether.com, pour un montant de plus 20 000 euros. «Ce site offre une grande simplicité de transaction», estime le chef d'entreprise. Buytogether.com a déjà enregistré plusieurs millions de transactions qui ont généré pas loin de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires, et ce, en six mois d'activité seulement. On peut comparer ce site à une version exclusivement Business to Business d'eBay. Ce dernier, toujours puissant sur le segment des particuliers, malgré la puissante concurrence, qui ne cesse de lui grignoter des parts de marché, semble aujourd'hui menacé par buytogether.com, qui envisage son rachat pur et simple dès que sa levée de fonds de 20 milliards d'euros sera terminée... Un succès fulgurant pour une petite entreprise qui a su très vite se positionner sur le marché de la vente de matériel d'occasion entre professionnels. «Nous avons dès le départ souhaité ce positionnement car nous avions le sentiment qu'aucun acteur ne s'intéressait vraiment au marché professionnel, explique Lionel Poujoudas, fondateur de Buytogether. Notre force, c'est d'avoir conçu une plateforme d'échanges sécurisés avec un portefeuille de produits assez large pour que toute entreprise y trouve son bonheur.» Et d'aborder dès l'origine le marché à l'international. Car cette place de marché géante que représente aujourd'hui buytogether.com fait aussi bien la joie des entreprises des , pays du Nord, désireu ses de se débarrasser de leurs vieux équipements, que celle des acteurs du Sud qui y trouvent des équipements aux meilleurs prix.

2007 L'avis de l'expert
Bruno Barandas, président de Neovacom, agence de conseil en marketing et communication spécialisée dans les médias innovants

«Un tel site devra se forger une notoriété incontestable pour développer la confiance des utilisateurs en B to B»
«Un site de ce type est envisageable pour tout ce qui concerne les frais généraux (bureautique, mobilier, etc.), argumente Bruno Barandas, président de Neovacom. Nous sommes d'ailleurs tellement persuadés du phénomène que cela fait deux ans que nous travaillons sur une plateforme Business to Business, qui fonctionne pour le moment comme une solution de tracking des entreprises sur le Web (visualead.fr).» Une première brique que l'agence marketing devrait d'ailleurs bientôt rattacher à une plateforme de social networking, c'est-à-dire de mise en relation Cwww.netvitamine. net). «Nous espérons à terme, fusionner les deux et créer une plateforme Business to Business globale (réseaux et transactions)», poursuit l'expert. Qui émet néanmoins une réserve: «Un tel scénario ne concerna, sans doute, que les achats non stratégiques et en aucun cas des ventes complexes.» Pour le président de Neovacom, le succès d'un tel site dépend également de l'évolution des moeurs des entreprises. «Les décideurs d'entreprise devront avoir suffisamment confiance pour avoir le réflexe d'aller vendre et acheter régulièrement en ligne. C'est désormais le cas pour eBay qui suscitait pourtant la méfiance de beaucoup d'internautes à ses débuts!»