Mon compte Devenir membre Newsletters

Cadeaux publicitaires 2/3. Objets à emporter chez soi : des accessoires utiles et esthétiques

Publié le par

L’objet publicitaire sort, aujourd’hui, de la sphère purement professionnelle et s’immisce dans l’intimité de ceux qui le reçoivent. « Même si l’article de bureau reste un produit phare, la tendance est à l’objet personnel, à emporter chez soi, note Cyril Amand, responsable commercial de Rep’Style, maroquinier spécialisé dans l’objet publicitaire. Inexistants dans notre gamme il y a encore deux ans, ils pèsent, aujourd’hui, 50 % de notre chiffre d’affaires. » Plus que de la visibilité (finalité première de l’objet publicitaire), les entreprises se soucient, ici, du design et de l’esthétisme du produit à offrir. Leur objectif ? Faire plaisir au client ou prospect et tout mettre en œuvre pour qu’il s’approprie le petit cadeau en question. Le marquage, par exemple, se fera plus discret qu’à l’accoutumée, pour que l’objet se porte plus facilement ou se fonde, sans jurer, dans un intérieur. En matière d’offre, les prestataires investissent tous les domaines, ou presque. À commencer par l’habillement. Polos de rugby, coupe-vent, tee-shirts, chemises, cravates, etc. Désormais, les vêtements à caractère publicitaire ne se cachent plus ! Et se portent aussi bien en semaine au bureau que le week-end en famille ou le soir entre amis. Spécialiste de l’objet publicitaire et du cadeau d’affaires, Harvest Sportswear propose une collection personnalisable selon différentes techniques (broderie, sérigraphie, étiquettes tissées, patch silicone). « De petite taille, souvent ton sur ton, le logo est placé sur la manche ou en bas à droite du produit, de telle sorte qu’il se fait presque oublier », indique Thierry Horeau, directeur général de l’activité textile. Pour les clients les plus exigeants, le prestataire peut également réaliser, à la demande, des séries spéciales et limitées. « Un fabricant de cognac nous a par exemple demandé de concevoir, tout spécialement, un imperméable bleu marine, assorti à sa charte », relate le porte-parole d’Harvest Sportswear. Parmi les articles qui remportent tous les suffrages, la chemise “Denver” arrive en tête. « Elle plaît énormément, car sa coupe et son tissu (une gabardine de coton assez épaisse) la font ressembler à une chemise Ralph Lauren », explique Thierry Horeau. Ce produit existe en cinq tailles, manches longues ou manches courtes. Plusieurs coloris sont disponibles. À partir de 18,50 euros HT. Autre valeur sûre : la gamme de produits polaires, sweats et blousons. En fibre micropolaire (plus fine que la polaire traditionnelle), ces vêtements ne s’arborent pas uniquement sur une piste de courses ou un terrain de football. « Moins sportifs et plus élégants que des polaires classiques, ils peuvent se porter à tout moment, le week-end. » Comptez 33 euros HT.

Des gadgets bien pratiques

Autre tendance du moment : les petits objets “malins” et utiles que l’on ne penserait pas forcément à s’offrir, mais qui font plaisir. Bourbon Communication, filiale du groupe Bourbon, transformateur de matériaux plastiques propose, dans sa gamme d’objets publicitaires personnels, des lampes de poche et des doubles-mètres. « Des gadgets dont la fonction est très basique et dont on est sûr qu’ils seront utilisés », explique Philippe Ventezou, directeur commercial. Il vous en coûtera entre 1 et 2 euros HT. Créée en 1991, la société Les Parfumables, décline toute une gamme de céramiques parfumées et personnalisables. Produit phare, le parfumeur pour la voiture peut être accroché au rétroviseur du véhicule ou se glisser dans la boîte à gants. Le logo de l’entreprise y est imprimé en couleur. Comptez environ 1 euro HT pièce. À découvrir également : le diffuseur d’intérieur où l’on peut graver texte et logo en relief, à placer dans une armoire ou le tiroir d’une table de chevet. À partir de 3 euros HT l’unité. Ultraplate, la carte céramique parfumée, imprimée ou gravée aux couleurs de l’entreprise, se glisse discrètement dans un sac ou un portefeuille. Comptez entre 30 et 60 centimes d’euros HT la carte. Originaux, ces produits diffusent des parfums délicats. Au choix : fruits rouges et soupçon de menthe, vanille et mûre, bois du Tibet, etc. De son côté, Rep’Style propose des articles en cuir personnalisables grâce à la technique du marquage à chaud (utilisation d’un fer à marquer qui imprime le cuir en relief). À commencer par le carnet de voyage, sorte de cahier avec un lien. Ce produit existe dans les formats A4, A5, A6 et A7. Comptez entre 5 et 20 euros HT en fonction des dimensions et de la quantité commandée. Autre produit : le coffret cireur en cuir pour le voyage. Celui-ci comprend deux brosses, deux recharges de cirage (incolore et noire) et un chiffon. Son prix oscille entre 20 et 35 euros HT selon la qualité du cuir choisie. Le prestataire joue aussi la carte décorative et propose un bougeoir en bois gainé de cuir (forme trapézoïdale, carrée, etc.) fourni avec ses bougies aux différentes fragrances. Environ 15 euros HT l’unité. Enfin, à l’ère des loisirs, certaines entreprises optent pour l’objet détente. Spécialiste de l’objet publicitaire à travers le CD et le DVD, Sude propose des compilations musicales (blues, jazz, classique, musiques de film, contes et comptines, etc.) contenant des morceaux appartenant au domaine public. Les boîtiers, en carton ou cristal, ainsi que les CD, sont personnalisables. « Un message publicitaire peut même être imprimé sur le disque », glisse Julien Dijeaux, chargé de clientèle associé. Comptez environ 1 euro HT par CD.