Mon compte Devenir membre Newsletters

Calculez l'impact des mesures écologiques sur votre flotte

Publié le par

Cette année, c'est à Francfort que le monde de l'automobile se donnait rendez-vous. Un salon de crise qui a vu émerger des modèles d'avenir et durant lequel les constructeurs ont multiplié les présentations de voitures plus écolos. Une évolution importante pour les chefs d'entreprise et les patrons de flotte automobile face à la nécessité de réduire les coûts liés aux véhicules attribués aux commerciaux terrain et aux cadres. D'autant que, depuis la loi de finance de 2006, les rejets de CO2 sont devenus les critères de choix majeurs d'un véhicule d'entreprise. La taxe sur les véhicules de société (TVS) est désormais calculée en fonction de leur taux d'émission de CO2. Ce qui incite fortement les sociétés à s'équiper de véhicules peu polluants.

Et ce n'est pas tout. Un autre système vient changer la donne. Le ministère de l'Ecologie a mis en place, lors du Grenelle de l'environnement en 2007, un système de bonus/malus basé sur les émissions de CO2 des véhicules neufs, applicable aux particuliers comme aux sociétés. Ainsi, un bonus écologique est versé pour l'achat d'une voiture neuve émettant moins de 130 grammes de CO2 par kilomètre. A l'inverse, l'achat d'un modèle émettant plus de 160 grammes de CO2 par kilomètre entraîne le paiement d'un malus allant jusqu'à 2 600 Euros (voir le tableau ci-contre). Les véhicules se situant dans la tranche 131-160 grammes de CO2 sont, eux, exonérés de bonus comme de malus. Résultat: cette «zone grise» constitue un seuil psychologique et les constructeurs communiquent allègrement sur la barre fatidique des 160 grammes de CO2. Attention, à partir du 1er janvier 2010, toutes les tranches seront abaissées de 5 grammes par kilomètre et cela à nouveau en 2012. Autant d'éléments à prendre en compte lors du choix d'un véhicule d'entreprise. Même si l'aspect pratique, le niveau d'équipement et l'image des modèles proposés par le marché demeurent importants. Voici quelques nouveautés plus «vertes» que les autres pour vous aider à constituer une flotte un peu plus écologique... et donc plus économique!

1
Les citadines pour équiper votre force de vente

Renault Clio III toujours en tête des ventes et un peu moins polluante

La reine des voitures de société, celle qui équipe majoritairement les flottes d'entreprise depuis des années (voir le Top 10 des loueurs longue durée), c'est la Renault Clio. Sa version III a été présentée lors du salon de Genève en début d'année. Elle ne bouleverse pas une lignée qui connaît le succès, mais offre quelques petites nouveautés, comme l'intégration du GPS conçu avec le fabricant Tom Tom et vendu moins de 500 euros. Côté écologie, la nouvelle Clio est dans les standards du marché avec des moteurs dCi qui émettent moins de 120 g/km de CO2 (comme par exemple le dCi 85 à 117 g/km de CO2). La Clio III est disponible en concession à partir de 12 800 euros TTC.

Nouvelle Volkswagen Polo: une petite très économe qui ne consomme que 3,31 aux 100 km

Avec une consommation moyenne de seulement 3,3 litres aux 100 km (ce qui équivaut à un rejet de 87 g/km de CO2), la nouvelle Polo dans sa version BlueMotion se présente comme la «voiture 3 litres» de l'ère moderne et revendique le titre de cinq places la plus économe au monde. Rien que ça! Avec cette version BlueMotion, Volkswagen espère doper les ventes de sa «petite» qui a toujours subi la concurrence de sa grande soeur Golf. Avec ce nouveau modèle, les rejets de CO2 ont pu être réduits de 20% par rapport à une Polo TDI conventionnelle de 75 ch et la consommation a été abaissée de 0,9 litre aux 100 km. La Polo BlueMotion arrivera sur le marché au début de l'année prochaine, les tarifs exacts ne sont pas encore connus. En attendant, la nouvelle Polo est disponible avec des moteurs rejetant au minimum 109 grammes de CO2 au kilomètre pour des tarifs débutant à 14490 euros TTC (1.6 TDI 75 ch).

Fiat fait évoluer sa Punto pour plus de respect de l'environnement

Lors du salon de Francfort, Fiat a présenté la Punto Evo. Cette évolution de la Grande Punto est équipée des nouvelles motorisations Euro 5 Diesel 1,3 Multijet de seconde génération (à partir de 107 g de CO2 par km) et essence 1,4 MultiAir (à partir de 129 g de CO2 par km). La technologie MultiAir est le nouveau système électrohydraulique de gestion des soupapes élaboré par Fiat, il permet un contrôle dynamique et direct de l'air et de la combustion, cylindre par cylindre et cycle par cycle. Le système MultiAir contribue ainsi à réduire les consommations et les émissions polluantes de CO2, tout en améliorant très sensiblement les performances. Autre innovation: Punto Evo embarque Blue&Me-TomTom. Ce système infotélématique propose sur son écran tactile couleur les fonctions téléphone, navigateur GPS et livre en temps réel les informations sur la façon de conduire de l'utilisateur et les recommandations pour réduire les consommations. Résolument orientée «écolo», cette nouvelle Punto annonce 10% de consommation et d'émission de CO2 en moins que le modèle précédent. De plus, le système Start&Stop, qui gère la coupure du moteur à chaque arrêt et son redémarrage, permet encore de réduire les émissions de CO2 (jusque 15%). Une nouvelle gamme Multijet accessible à partir de 13490 euros TTC.

Nouvelle C3: plus de lumière pour le best-seller de Citroën

Avec plus de 2 millions d'unités écoulées depuis son lancement, la Citroën C3 est sans conteste un best-seller pour la marque aux chevrons.

Comme toujours en pareil cas, la succession se doit de surpasser l'ancienne version sans pour autant gommer d'un trait de plume ce qui a fait son succès. Voilà une équation parfaitement réussie pour cette nouvelle C3 qui reprend de prime abord le look de son aînée. Le conducteur n'est donc pas bouleversé.

Sauf peut-être lorsqu'il prend place derrière le volant. Le nouveau toit vitré Zenith de 1,35 m de long augmente, en effet, la vision des passagers de 80° vers le haut et inonde l'habitacle de lumière. Une petite innovation qui fait beaucoup pour le confort à bord. La nouvelle C3 est aussi plus économique avec des moteurs émettant peu de CO2. En effet, en cycle mixte, les niveaux d'émissions des motorisations diesel sont systématiquement contenus sous les 118 g/km - avec une offre débutant à 99 g/km - tandis qu'ils s'échelonnent entre 134 g/km de CO2 et 160 g/km pour l'offre essence. Il faudra toutefois attendre quelques mois pour acquérir la version société de la C3 dont on ignore encore les prix de vente.

Opel présente une nouvelle Astra dotée d'équipements novateurs

Malgré toutes les incertitudes qui pèsent sur l'avenir d'Opel depuis quelques mois, le constructeur a présenté à Francfort la nouvelle mouture de sa compacte star: l'Astra. Si son design soigné est très attractif, c'est du côté des équipements que l'auto fait fort. L'Astra, qui sera en concession à la fin de l'année, propose des équipements jusque-là réservés aux modèles supérieurs. L'Astra est ainsi équipée du système d'éclairage avancé AFL+, qui varie selon les conditions de conduite ou la caméra avant Opel Eye, avec identification des panneaux de signalisation et alerte de dérive. Côté motorisation, les quatre moteurs diesel disponibles, qui devraient représenter quasiment la moitié des ventes de nouvelles Astra en Europe, disposent de 95 à 160 ch. Ils consomment tous moins de 5 l/100 km et n'émettent pas plus de 129 g/km de CO2 en boîte manuelle. A noter que, courant 2010, Opel sortira une nouvelle Astra eco- FLEX qui n'émettra que 109 grammes de CO2 par kilomètre. La nouvelle Astra est commercialisée à partir de 16 700 euros TTC.

2
Les berlines pour motiver vos managers

Peugeot 3008: une anticonformiste made in Sochaux

La 3008 de Peugeot est à la fois un SUV, un monospace et une berline, tout en restant relativement compacte. Eco-responsable, la gamme 3008 débute à 130 g/ km de CO2 (avec une consommation moyenne de 4,9 1/100 km en cycle mixte), avec une boîte manuelle pilotée à six rapports couplée au 1,6 l HDi FAP de 110 ch. Cette sobriété lui permet, en outre, de bénéficier d'un bonus de 200 euros en France. La 3008 est également disponible avec un nouveau moteur 2,01 HDi FAP (5,6 1/100 km en cycle mixte soit 146 g/km de CO2 ). Anticonformiste mais familial avant tout, le 3008 se distingue par des innovations comme l'affichage des informations dites «tête haute», soit dans le champ de vision du conducteur, ou le système Grip Control qui améliore l'adhérence sur des routes humides. Une voiture innovante fabriquée dans le bassin historique de la marque, à Sochaux. Les tarifs: à partir de 21350 euros TTC.

Toyota Prius: une 3e génération toujours verte

La Prius de Toyota, avec son moteur hybride essence/électricité, a été la première automobile de grande production du genre à remporter un vrai succès commercial. Avec sa troisième génération arrivée dans les concessions il y a quelques mois, le constructeur japonais poursuit sur sa lancée en proposant un véhicule qui définit de nouvelles références en matière de consommation et de respect de l'environnement. Jugez vous-même: la Prius équipée d'un moteur 1,8 l de 98 ch et d'un moteur électrique de 81 ch consomme tout juste 3,9 litres pour 100 km et ne rejette que 89 g/km de CO2. Cette auto au design proche de l'ancien modèle (on aime ou pas, mais il ne laisse pas indifférent!) est truffée d'innovation, comme le système de climatisation que l'on peut déclencher à distance et qui permet de monter dans une voiture fraîche même si elle est restée garée plusieurs heures au soleil. Le design de la planche de bord est, lui, assez éloigné des versions précédentes. Et mieux vaut être adepte d'un style futuriste pour l'apprécier. Bref, la Prius reste l'auto de demain accessible dès aujourd'hui, à partir de 23 220 euros TTC grâce notamment à un bonus écologique de 2 000 euros.

Une Passat qui ne consomme que 4,4 l aux 100 km!

L'autonomie de la nouvelle Passât BlueMotion atteint des sommets. Avec une consommation moyenne de seulement 4,4 litres aux 100 kilomètres (et 114 g/km CO2), elle peut parcourir jusqu'à 1591 km grâce à son réservoir de 70 litres! La nouvelle Passât BlueMotion sera disponible chez les distributeurs en version berline et SW fin 2009. Elle partagera son TDI Common Rail de 105 ch avec la Golf BlueMotion, qui est également donnée comme extrêmement économique dans sa catégorie: 3,8 litres de consommation moyenne aux 100 kilomètres (et 99 g/km de CO2). Les performances de ce modèle sont au rendez-vous: avec une vitesse maximale de 193 km/h et un 0 à 100 km/h réglé en 12,5 secondes. Les tarifs ne sont pas encore connus au moment où nous écrivons mais ils ne devraient pas être très éloignés de ceux de l'actuelle qui démarrent à partir de 25 130 euros TTC.

BMW 320d EfficientDynamics Edition: la plus écolo des «béhèmes»

Le constructeur allemand a présenté la BMW 320d EfficientDynamics Edition au Salon de Francfort. Il s'agit de la berline siglée BMW la plus sobre et la moins polluante de la gamme puisqu'elle ne consomme que 4,1 litres aux 100 kilomètres et n'émet que 109 grammes de CO2 par kilomètre. Le tout en étant équipée d'un puissant moteur de 163 ch. Ce 2.0 litres 4 cylindres diesel bénéficie d'une conception en aluminium avec un turbo à géométrie variable et une injection directe de dernière génération. Il propulse cette BMW 320d de 0 à 100 km/h heures en 8,2 secondes et lui permet d'atteindre 225 km/h. Autant dire qu'il s'agit toujours d'une berline à haute performance malgré une faible consommation de carburant. Son prix de vente n'est pas encore connu et elle sera disponible au cours du 1er trimestre 2010.

Opel Insignia ecoFlex: haut de gamme et sobriété

Opel ajoute à sa gamme Insignia une version ecoFlex équipée d'un nouveau moteur de 130 ch. Ce modèle haut de gamme du constructeur, apparu fin 2008 et élu «voiture de l'année 2009», est très bien équipé et constitue une alternative très attractive pour les entreprises, puisqu'elle ne rejette que 136 grammes de CO2 par kilomètre et ne consomme que 5,2 litres de carburant aux 100 kilomètres. Elle vient s'ajouter à la version ecoFlex de 160 ch, déjà présente dans la gamme Insignia. L'Insignia ecoFlex de 130 ch passe la borne des 100 km/h en 11,1 secondes et sa vitesse maxi est de 207 km/h. Si on la compare à une Insignia 2.0 CDTI normale, la valeur du coefficient de pénétration dans l'air de la version ecoFlex a été réduite de 20 points. En outre, L'Insignia ecoFlex est équipée de pneus à faible résistance au roulement, spécialement développés par Michelin, qui participent à sa faible consommation. La nouvelle version 130 ch de l'Insignia ecoFlex est commercialisée à partie de 26400 euros TTC.

Top 10 des véhicules les plus demandés
(par les entreprises aux loueurs longue durée]

1 Renault Clio
2 Peugeot 207
3 Citroën c3
4 Citroën c4/ Picasso
5 Renault Scenic
6 Renault Megane
7 Renault Kangoo
8 Renault Berlingo
9 Peugeot 308
10 Peugeot Partner


Source: Syndicat national des loueurs de voitures en longue durée / 2008

Calculer le coût de détention d'un véhicule

En indexant le calcul de la TVS sur les émissions de CO2, l'administration a fait un premier pas dans le sens de la lutte contre le réchauffement climatique. Le Grenelle de l'environnement, avec la mise en place du système de bonus-malus, a renforcé la prépondérance de cet élément dans les prises de décisions des sociétés.
Désormais, le niveau d'émission de CO2 est devenu le principal critère de choix des véhicules dans les entreprises. Mais, pour avoir une vision juste du coût de leur parc automobile, ces dernières doivent estimer les dépenses liées à son utilisation, en plus du seul prix d'achat ou de location. Ainsi, entre deux modèles ayant des taux de CO2 proches, il convient de se pencher sur la consommation de carburant, mais aussi sur les coûts d'entretien. Enfin, la prise en compte du prix à la revente peut être déterminante. Il s'agit donc d'évaluer l'attrait du modèle sur le marché de l'occasion.

Des guides pour choisir des autos «vertes»

L'observatoire du véhicule d'entreprise (OVE) traite régulièrement des problématiques liées à l'environnement au sein des flottes automobiles professionnelles. Cet organisme a notamment édité plusieurs guides sur le sujet: «Tout savoir sur les véhicules électriques», «Demain, quelle énergie choisir pour les véhicules de votre entreprise?», «Quelles énergies pour les transports au XXIe siècle?» et «Le pneumatique, source d'économies durables».
Vous pouvez vous procurer gratuitement ces guides en vous adressant l'OVE. Et en visitant le site web (www.observatoire-vehicule-entreprise.com), vous accéderez à de nombreuses statistiques et outils pour mieux choisir vos véhicules de société, en fonction de critères économiques et écologiques.