Mon compte Devenir membre Newsletters

Canon impressionne ses clients sur un green

Publié le par

Canon Business Solutions, la branche B to B du fabricant d'imprimantes, a invité 72 clients et trois champions de golf à se retrouver lors d'une journée de compétition. L'occasion pour les équipes commerciales de nouer des liens privilégiés.

La journée s'ouvre sur une démonstration de trois pros du golf.

@ Canon

La journée s'ouvre sur une démonstration de trois pros du golf.

9 heures

«C'est la première fois que nous invitons autant de clients à cet événement»

Thomas Levet, Raphaël Jacquelin et Jean-François Lucquin. Ce trio n'évoque rien pour vous? Ce n'est pas le cas des 72 clients de la branche B to B de Canon, réunis ce matin du 6 juillet sur le golf du Prieuré, à Sailly (Yvelines). Pour ces derniers, rencontrer ces trois champions internationaux constitue en soi un événement. Ils sont gérants de sociétés de distribution de matériel d'impression, responsables des achats de grands groupes ou directeurs de services informatiques. Tous clients de Canon, ils partagent une passion pour le golf qu'ils pratiquent en amateurs éclairés. Certains peuvent même se prévaloir d'un très bon niveau. Cette année, pour la première fois depuis dix ans que l'événement existe, la direction de Canon Business Solutions (CBS) a souhaité élargir le cercle des clients présents à ces Canon Pro Golf Séries.

Aujourd'hui, donc, se retrouvent des clients ayant un handicap (niveau de jeu) élevé et d'autres, simples amateurs de ce sport. Les handicaps variaient ainsi de 8 à 38, avec une grande partie de clients de 10 à 20, et de 20 à 30. «Nous avons souhaité élargir la cible des participants afin de satisfaire le plus grand nombre de nos clients et partenaires, explique François Stalin, directeur général de CBS. Certains rêvaient de participer à cet événement. Or, ce n'était pas possible les années précédentes lorsque nous sélectionnions uniquement de très bons joueurs.» En effet, les heureux élus n'étaient que 24 en 2008, 18 quelques années auparavant.

Avec 72 invités cette année, Canon Business Solutions démontre sa volonté de démocratiser cet événement et de se rapprocher d'un maximum de clients. D'ailleurs, cette année, le fabricant a réuni 30 à 40% de nouveaux clients. Ces clients à potentiel venus de différentes régions de France et les «habitués» de ce rendez-vous se mêlent aux meilleurs joueurs de golf de France pour partager un café avant de se lancer sur le green.

François Stalin, dg de CBS

«Nous avons voulu satisfaire plus de clients et de partenaires.»

10 heures

«Côtoyer des joueurs pro est un privilège pour nos clients»

Après les photos souvenirs avec les trois champions et la répartition des invités en équipes, tous se retrouvent au trou numéro 3. La journée débute alors réellement avec une démonstration durant laquelle les champions partagent leur art avec les amateurs. Le golf du Prieuré est particulièrement boisé et offre un parcours varié. Dans ce cadre bucolique, les trois pros se confrontent au cours d'une rapide partie et délivrent, en même temps, leurs conseils avisés aux participants. «Ne pensez pas au résultat quand vous faites un coup, mais pensez avant tout au coup lui-même», insiste Thomas Levet, après un premier swing. A un rythme soutenu, ils enchaînent l'un après l'autre les jolis coups, avec humour et décontraction. D'un trou à l'autre, pendant la marche, les clients Canon échangent les bonnes pratiques, s'étonnent de la démonstration, envient l'aisance des pros. C'est un moment privilégié pour les quelques cadres commerciaux de Canon qui accompagnent leurs clients et partenaires durant cette journée. Ici, pas question de parler business. «Nous partageons une passion avec ces clients. Echanger dans ce cadre nous permet de lever des barrières qui s'érigent souvent dans l'exercice de nos fonctions, explique Vincent Labbez, directeur commercial grands comptes chez CBS qui accueille au golf du Prieuré cinq gros clients. Ceux-ci ont été invités par son équipe, qui les rejoindra pour la remise des trophées. «Les sujets professionnels sont, par la suite, abordés différemment, dans le cadre d'une relation plus sereine. Nous créons, lors d'une telle journée, des liens inédits avec des décideurs.», ajoute-t- il. Il est plus facile, en effet, d'inviter un directeur des achats ou un directeur général à un «pro-am de golf» (événement rassemblant professionnels et amateurs de golf) que de frapper à sa porte pour lui faire une proposition commerciale sans autre préambule!

12 heures

«Certains clients sont des habitués de l'événement»

Après une matinée «studieuse» et ensoleillée, habitués du Canon Pro Golf Séries et nouveaux venus se retrouvent pour un rapide repas. Ainsi, un gérant de deux agences Century 21, fan de golf, ne cache pas son enthousiasme. Il ne s'est pas fait prier quand son commercial Canon l'a invité à cette journée! A côté de lui, à table, les dirigeants de Dactyl Buro sont, eux, des habitués de l'événement. Manuel Correia, directeur régional de ce distributeur de fournitures de bureau et de matériel d'impression, était déjà présent il y a dix ans, lors de la première édition! Il compte déjà trois participations à son actif. Marc Berger, également directeur régional de Dactyl Buro, vient quant à lui pour la quatrième fois. Tous deux, comme les autres invités, se montrent pressés de participer à la seconde partie de journée dédiée au jeu...

13 heures

«Les clients apprécient de participer à une compétition de bon niveau»

C'est parti pour un parcours complet de 18 trous! Les équipes suivent alors Thomas Levet, Raphaël Jacquelin ou Jean-François Lucquin pendant les trois premiers trous. Les trois champions accompagnent ensuite chaque équipe tour à tour. Etre coaché par ces trois champions est une chance pour ces amateurs. L'ambiance est donc très détendue, les fans de golf faisant de leur mieux pour briller aux yeux de leurs coachs d'un jour. Et un esprit d'équipe naît même au sein de ces petits groupes formés pour la journée. Le principe du «Canon Texas Scramble», le mode de décompte des points choisi par l'organisateur, contribue sans doute à cette émulation. En effet, au sein de chaque équipe, la meilleure des balles est conservée. Avec ce décompte, chaque participant sait qu'il peut jouer sans redouter de pénaliser ses coéquipiers d'un meilleur niveau. Une jeune chef de rayon chez

Auchan, douée d'un handicap 17 (soit un bon niveau d'amateur) se réjouit d'une telle organisation. «C'est très impressionnant de jouer aux côtés de Thomas Levet», reconnaît-elle. Et sans pour autant se démonter, elle enchaîne les beaux drives.

18 heures

«La remise des prix conclut cette journée de fidélisation client»

Les premières équipes sont de retour et sont vite rejointes par les derniers arrivants. La remise des trophées suivie d'un cocktail commence dans la foulée, dans le Club House du golf, un prieuré classé monument historique. Cécile Fayet, directrice adjointe au sein de la direction communication corporate de Canon France, montre sa satisfaction d'avoir, une fois de plus, réuni clients et joueurs passionnés durant cette journée. Toujours en présence des champions, les meilleurs joueurs reçoivent leurs prix: des magnums de Champagne, des imprimantes portables ou des appareils photo numériques, tous siglés Canon bien sûr. «Cette journée est un formidable outil de fidélisation. On ne parle jamais business, mais c'est le seul événement client après lequel chaque invité nous appelle pour nous remercier», s'enthousiasme Stéphane Puthon, responsable commercial CBS en charge des distributeurs d'Ile-de-France. Il avait invité sept clients et trois d'entre eux ont même convié six de leurs propres clients. «Se voir remettre les épaules dans l'axe par Thomas Levet ou déjeuner à la table de Raphaël Jacquelin sont des moments uniques, que tous vont évoquer pendant encore longtemps», conclut Stéphane Puthon. Ce dernier sera présent, comme tous les clients qui auront la chance d'être réinvités, lors de la prochaine édition de cette journée de fidélisation client, dont le budget s'intègre dans une enveloppe dédiée à ce type d'événement au sein de Canon Europe.

Canon et le golf: un partenariat de dix ans

Le Canon Pro Golf Séries a lieu chaque année depuis 1999. Des golfs prestigieux ont accueilli les clients de l'industriel dans différentes régions de France. Des champions français, comme Thomas Levet (25e au classement européen et 86e mondial) et étrangers, tels que Severiano Ballesteros, Retief Goosen, Nick Faldo ou encore Colin Montgomerie ont participé plusieurs années de suite à l'événement. Depuis 2005, la direction de Canon invite uniquement des champions français. «L'échange avec les participants s'en trouve facilité et la journée a une connotation plus ludique et participative», souligne Cécile Fayet, directrice adjointe à la direction de la communication Corporate de Canon France. L'intérêt de l'industriel pour ce sport n'est pas nouveau, puisque Canon était, jusqu'en 1997, fournisseur officiel de la Rider Cup, un trophée de golf qui oppose par équipes l'Europe aux Etats-Unis.

Isabelle DE CHAULIAC