Mon compte Devenir membre Newsletters

Cartes, chèques et coffrets-cadeaux: des offres en ligne packagées

Publié le par

@ FOTOLIA / FROG 974

Remercier un partenaire, offrir une dotation dans le cadre d'un programme de stimulation ou gratifier un collaborateur se matérialise souvent par une carte, un coffret ou un chèque-cadeau. Ces solutions packagées, qui peuvent porter les couleurs de votre entreprise, offrent un large éventail de possibilités. Laisser l'utilisateur choisir est le credo des fournisseurs. Ces derniers s'orientent également vers plus de souplesse pour la société commanditaire. La tendance est à la dématérialisation des produits. Dès lors, plus besoin d'envoyer les chèques-cadeaux par courrier - moyen qui demande une logistique complexe - car l'e-chèque-cadeau débarque. Aperçu des nouveautés du marché.

Coffrets-cadeaux: toujours plus de choix et de segmentation

1 Le temps des coffrets-cadeaux aux thèmes basiques, de type bien-être ou aventure, est révolu. Aujourd'hui, l'offre se décline non seulement par activité, mais aussi par profil du destinataire (femme, homme, senior, etc.), par nombre de participants (loisirs en solo ou en couple, etc.), par région, par événement (marché de Noël, etc.) et par partenariat (cobranding avec Gault Millau chez Smartbox, licence Disney chez Youkado, etc.). Les options sont multiples chez des prestataires toujours plus nombreux et plus créatifs. Emova, filiale du groupe Chèque Déjeuner (émetteur des chèques Cadhoc) propose le Prêt@choisir. Personnalisable en ligne, il se décline en cinq thèmes (gastronomie, bien-être, sport, week-end et ateliers), d'un montant de 49 à 499 eurosLes prix s'entendent TTC pour les solutions donnant droit à des cadeaux physiques (DataGest, Youkado) avec une TVA à 19,6 %, tandis que les coffrets, cartes et chèques associés à des loisirs auprès de prestataires multiples ne sont pas soumis à la TVA.. Prêt@choisir présente un catalogue de 3 000 activités, pouvant être sélectionnées en ligne sur www.lepretachoisir.com. Emova se démarque en s'imposant sept engagements de qualité, dont la souplesse, la proximité, la transparence et le recours à des partenaires signataires d'une charte de qualité.

Pour leur part, les coffrets-cadeaux La Doze innovent avec 200 nouvelles activités mensuelles. « Il existe sept Doze. Une huitième peut être créditée d'un montant au choix », précise Jacques Marsily, fondateur de la marque. La gamme de prix est comprise entre 29,90 et 399,90 euros. Elle se rapporte à des activités divisées en 14 thématiques (saveurs, moteurs, etc.) et comprend 7 000 offres. Le destinataire se connecte au site web de La Doze et peut dépenser son cadeau en une ou plusieurs fois. Parmi les nouvelles activités insolites de cet automne: le séjour en chambre d'hôtes en Champagne (comprenant une visite d'une cave et une dégustation) et la croisière oenologique sur la Seine.

Faire rêver avec un coffret

De son côté, Happytime dispose de plus de 70 coffrets, déclinés par univers ou par région avec cinq grands secteurs géographiques. Les offres vont de 34,90 à 449,90 euros. « Au total, nous proposons 8 500 activités qui peuvent être réservées sur Internet », souligne Anne-Sophie de Gabriac, directrice de l'activité coffrets. Le bénéficiaire peut échanger son coffret sans frais ou prolonger sa durée jusqu'à 21 mois. Happytime propose aussi des solutions personnalisables aux couleurs de l'entreprise avec des offres sur mesure. Parmi les nouvelles activités: un séjour insolite sur l'île de Groix ou un vol en ULM avec des oiseaux migrateurs.

Smartbox, pour sa part, cible la clientèle B to B avec la marque Euphorie. Cette dernière est positionnée haut de gamme. Ses partenaires sont des chaînes hôtelières de luxe (Lucien Barrière, Leading Hotels of the World, etc.). Euphorie offre une nouvelle gamme de coffrets: les «Carnets de voyage». Ceux-ci emmènent les bénéficiaires à la découverte de quatre pays (France, Maroc, Espagne et Italie), avec un choix par coffret d'une cinquantaine d'hôtels de prestige, situés près de sites renommés. Ce type de coffret comprend également un carnet de voyage Moleskine, illustré par Loustal. Une offre qui débute à 250 euros. « Par ailleurs, Euphorie se décline en 37 coffrets exclusifs B to B de 59 à 999 euros », complète Yann Riou, directeur commercial B to B France de Smartbox.

Les récompenses matérielles

Autre acteur très présent sur le marché B to B: Edenred, émetteur des chèquescadeaux ticket Kadéos, et ses coffretscadeaux packagés «Compliments passeport», d'une valeur comprise entre 200 et 6 500 euros. « Ces coffrets proposent une sélection de séjours pour deux. Les offres sont personnalisables. Nous procédons nous-mêmes à la réservation pour que le destinataire n'ait aucune formalité à accomplir », renchérit Véronique Windal, directrice commerciale motivation et récompenses chez Edenred.

Dans un autre registre, Youkado crée des coffrets basés sur des cadeaux «physiques», déclinés selon la typologie du destinataire. L'offre est divisée en cinq paliers de prix (de 34,90 à 499,90 euros). Le bénéficiaire du cadeau se connecte sur le site www.youkado.com et choisit parmi les vitrines comprenant une centaine de produits chacune. « Nous étoffons encore notre catalogue avec de nouvelles offres sous licence, notamment Comtesse du Barry (produits du terroir) et Esteban (décoration) » , ajoute Philippe Desprets, cofondateur de Youkado. De plus, ce prestataire cible désormais les entreprises avec des coffrets sur mesure et une offre de lancement: la personnalisation du coffret (habillage) pour 1 euro.

Les séjours en famille

La société Data-Gest présente, elle aussi, des coffrets basés sur les biens matériels. Les 14 coffrets «Club dotations» se déclinent en offres généralistes, avec des prix compris entre 35 et 700 euros ou thématiques. Ces derniers s'échelonnent entre 60 et 140 euros. « Nous développons un coffret «Marché de Noël» avec huit valeurs comprises entre 60 et 700 euros, adapté aux cadeaux d'affaires », indique Géraldine Guillot- Vincent, responsable marketing et communication de Data-Gest. La personne qui reçoit le coffret se connecte sur www.clubdotations.fr pour sélectionner son produit parmi 100 à 200 références. Data-Gest offre la personnalisation des coffrets avec un habillage du fourreau, à condition que l'entreprise fournisse la création.

Wonderbox reste pour sa part fidèle à la thématique des loisirs, avec plus de 50 coffrets contenant un guide descriptif de la thématique choisie et un chèque-cadeau permettant de régler le prestataire. « L'offre de séjour représente presque une demande sur deux », souligne Olivier Desfours, directeur des ventes B to B de Wonderbox. Quelque 25 nouveautés sur la thématique «séjours» ont été lancées dont le très prometteur «Nuit romantique / Châteaux et belles demeures», qui propose un nuit et un petit-déjeuner pour deux dans un établissement de charme (prix: 69,90 euros). Autre nouveauté: les séjours «famille» permettant à un groupe de trois à six personnes de passer trois jours et deux nuits dans l'une des 130 résidences, hôtels et maisons d'hôtes (prix: 169,90 euros).

Disney, des coffrets enchantés

Les coffrets-cadeaux ne sont pas seulement proposés par les sociétés dont c'est le coeur de métier. Disney entend «commercialiser» son parc par ce biais. Le service Solutions de motivation du département Business solutions de Disneyland Paris propose des coffrets-cadeaux thématisés déclinés en deux formules. Premièrement, des séjours «classiques» dans lesquels le destinataire se voit offrir une nuit d'hébergement, le petit-déjeuner et l'entrée aux deux parcsLes hôtels concernés sont le Disney's Newport Bay Club, le Disneyland Hotel et le Disney's Hotel Cheyenne.. « En complément nous proposons des options comme le petit-déjeuner avec les personnages Disney ou un dîner à thème », précise Graziella Beccaria, responsable du service Solutions de motivation. Comptez de 131 à 284 euros HT par personne, sur la base de quatre invités. Seconde formule: les séjours à thème. Ceux-ci permettent aux bénéficiaires de vivre un moment festif autour de quatre activités: «A la conquête de l'Ouest», «Détente sur les greens», «La vie de château» et «Au pays des trappeurs». Disneyland Paris célébrera son 20e anniversaire en 2012. Le département Solutions de motivation proposera, pour l'occasion, de nouvelles offres. « D'ores et déjà, nous enrichissons notre offre avec un coffret VIP. Ce séjour inclut des prestations exclusives comme l'accès privilégié à certaines attractions ou à des espaces privatifs », développe Graziella Beccaria. Le coffret VIP sera proposé à partir de 223 euros HT, par personne, sur la base de quatre participants.

Chèques et cartes-cadeaux se dématérialisent

2 Particulièrement dynamique, le marché des chèques et cartes-cadeaux se renouvelle avec des offres centrées sur la souplesse d'utilisation, notamment avec la dématérialisation ou avec les produits thématiques. Certaines cartes peuvent être créditées d'un montant libre. « La carte Happytime est rechargeable en ligne et permet de s'offrir le loisir de son choix », insiste Anne-Sophie de Gabriac, directrice de l'activité coffrets cadeaux chez Happytime.

Cart'issime offre, pour sa part, une solution intéressante. Il s'agit d'une carte bleue Visa Electron, à usage de carte-cadeau. « Cart'issime possède fonctionne grâce à un code secret, ce qui est plus sûr. Cette carte est unique! », explique François Jeanmaire, dirigeant d'Intermédia, créateur de Cart'issime. En cas de perte ou de vol, nul autre que son propriétaire ne peut l'utiliser. Il peut même faire opposition. Cette carte donne accès à une cinquantaine d'enseignes partenaires (Monoprix, Darty, Thomas Cook, Relais & Châteaux, etc.). « Cart'issime est rechargeable sans limite et valable trois ans. Son propriétaire peut consulter l'historique de ses achats via notre site web ou sur le serveur vocal, accessible 24 h/24 et 7 j/7 », renchérit le dirigeant d'Intermédia. La carte est également personnalisable par l'entreprise qui l'offre. Everest Marketing Group dispose, quant à lui, du Pass best cadeaux, une carte pouvant être créditée/ d'un montant au choix et permettant à son destinataire de piocher dans une vitrine d'un millier de produits en ligne. « Nous proposons aussi bien des appareils électroménagers à quelques dizaines d'euros que des voyages d'une valeur de plus de 2 500 euros », illustre Lola Perez, directrice marketing d'Everest Marketing Group. Le Pass best cadeaux peut s'inscrire dans une opération de stimulation ou être le vecteur d'un cadeau ponctuel. Cet émetteur diffuse les chèques Best cadeaux liberté, valables auprès de 550 enseignes nationales. La valeur faciale peut être personnalisée. « La Fnac accepte, depuis cet automne, les chèques Best cadeaux liberté, également valables dans les hypermarchés comme E. Leclerc », précise Lola Perez, qui prévoit l'arrivée d'autres enseignes de poids. Enfin, Everest Marketing Group propose quatre cartes Best cadeaux (d'une valeur de 15 à 150 euros), à dépenser auprès d'une quarantaine d'enseignes.

Des cartes pour les passionnés

Sporeka est une filiale du groupe Oxylane, propriétaire entre autres de l'enseigne Décathlon. Sa carte-cadeau prépayée (pouvant être créditée d'un montant variable, entre 5 et 250 euros) est utilisable dans les magasins du groupe (Décathlon, Décat, Ataos, Chullanka, Cabesto, Koodza) en «dur» ou en ligne (www.decathlon.fr) pour l'achat d'articles liés au sport et loisirs. « Il est également possible d'opter pour un bon de retrait produit pour un cadeau ciblé, à retirer en magasin », indique Camille Haesaert, responsable marketing et communication de Sporeka. Nouveauté cette année: les cartes et bons de retrait Sporeka sont accessibles de façon dématérialisée. « Le destinataire reçoit un e-mail avec, en pièce jointe, un document doté d'un code-barres qu'il doit imprimer et présenter à la caisse de son magasin », développe la responsable.

L'opérateur CCDS (Cartes cadeaux distribution service, filiale de Sodexo) lance une nouvelle carte cadeau: la carte Spirit of cadeau». Elle est pour l'heure déclinée en deux versions: maison et sport. Spirit of cadeau est utilisable dans une trentaine d'enseignes, notamment Castorama et Darty pour la maison et Sport 2000 ou Lafuma pour les activités sportives. Cette offre existe en montant fixe (à 40 euros de valeur faciale) et «premium», à montant variable de 20 à 250 euros.

La dématérialisation arrive

Wonderbox commercialise depuis octobre Wondercard, une offre dédiée à l'univers B to B. La carte est créditée d'un montant au choix et logée dans un élégant boîtier noir. Elle donne accès aux 14 000 activités de l'univers Wonderbox et permet d'offrir un coffret-cadeau packagé en ligne, ou de réserver un voyage via wwwwonderboxprive.com. « La Wondercard est fractionnable. Le bénéficiaire peut ainsi l'utiliser en plusieurs fois pour des achats différents », insiste Olivier Desfours, directeur des ventes B to B de Wonderbox. Cette carte peut également être dématérialisée et envoyée par e-mail (Wondercode) au destinataire.

Smartbox lance de nouveaux chèques-cadeaux B to B permettant de choisir une activité issue de quatre univers (bien-être, gastronomie, aventure et divertissement). Le chèque-cadeau Smart expériences se présente sous forme d'un chéquier de 30, 50 ou 80 euros. « L'idée est que le destinataire s'offre une expérience marquante même avec un petit budget », précise Yann Riou, directeur commercial B to B France de Smartbox.

Du côté des chèques-cadeaux, la dématérialisation est là aussi la grande tendance de cette fin d'année. « Nous passons progressivement du chèque-cadeau classique à l'e-chèque-cadeau », indique Christine Kotala, directrice de la communication et du marketing du groupe Chèque Déjeuner, (émetteur de Cadhoc). Depuis octobre, Cadhoc permet de convertir un chèque-cadeau papier en e-chèque-cadeau via Internet. Son avantage? Il peut être utilisé sur les sites marchands partenaires (type Spartoo) et est fractionnable. L'e-chèque peut être envoyé par e-mail, ce qui allège les contraintes logistiques. Mais il est aussi possible de le transformer en chèque papier classique. Enfin, d'ici à la fin de l'année, Cadhoc permettra aux utilisateurs de smartphone de dépenser leur chèque ou toute autre solution cadeau par téléphone, en affichant le codebarres sur l'écran du mobile, lequel sera ensuite scanné par le commerçant. Le groupe Chèque Déjeuner, via sa filiale Ideastim, commercialise d'autres supports de solutions cadeaux, notamment la carte Scènes et sorties. Il s'agit d'une carte-cadeau basée sur les loisirs, pouvant être créditée de 20 à 150 euros. Elle permet d'assister à des concerts, spectacles, expositions via le réseau de réservation France Billet.

Avec les offres Sporeka et Wonderbox, les entreprises ont le choix entre la carte physique ou dématérialisée.

Avec les offres Sporeka et Wonderbox, les entreprises ont le choix entre la carte physique ou dématérialisée.

Edenred, pour sa part, a relooké ses chèques-cadeaux, désormais baptisés tickets Kadéos et valables auprès de 400 enseignes, avec une valeur faciale personnalisable à l'euro près, à partir de 10 euros. Déclinés en tickets Culture, Intense, Horizon ou Infini, ces supports concernent un choix plus ou moins resserré d'enseignes (incluant ou non les supermarchés à dominante culturelle, etc.). « En complément, nous venons de lancer l'e-ticket Kadéos, précise Véronique Windal, directrice commerciale motivation et récompenses chez Edenred. Le des tinataire reçoit un e-mail qui lui indique la valeur du cadeau (entre 10 et 750 euros) qu'il pourra dépenser sur une vingtaine de sites marchands affiliés. Il peut être converti en ticket Kadéos Horizon. » L'avantage de l'e-ticket Kadéos? Sa souplesse. L'expéditeur s'affranchit des contraintes logistiques. Quant au destinataire, il peut dépenser son crédit de façon fractionnée, voire le convertir en chèque-cadeau classique.

Le cinéma, une récompense toujours appréciée

La société CinéChèque propose une offre uniquement liée au cinéma valable dans 1 300 cinémas. « Sans valeur faciale, le CinéChèque s'utilise à toutes les séances, sans supplément de prix », précise Benoît Chauveau, dirigeant de CinéChèque. Les chèques sont personnalisables et seront bientôt accessibles en dématérialisation. L'utilisateur recevra alors un code, via son smartphone, qui lui permettra d'éditer son cadeau et de le présenter à la caisse des cinémas partenaires.

Mot clés : Carte cadeau | Disney | euro

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Olga Stancevic