Mon compte Devenir membre Newsletters

Chèque Déjeuner fait tourner ses commerciaux

Publié le par

Les 170 commerciaux du groupe Chèque Déjeuner ont participé à la réalisation de petits films d'action lors de leur dernière convention. Une opération de team building originale pour souligner les valeurs du travail en commun sur un projet d'envergure.

 

La bombe est là, prête à exploser. Les équipes de déminage sont sur le pied de guerre. Dans le bureau présidentiel, on envisage le pire... Voilà le scénario que l'agence événementielle CCE Organisation a proposé à la direction du groupe Chèque Déjeuner pour animer sa dernière convention commerciale. «Le fait que nous organisions notre convention à Deauville, pendant le Festival du film américain, nous a donné l'idée de tourner notre propre film», explique Pierre-Frédéric Merle, directeur général de Chèque Cadhoc, l'une des filiales du groupe. Acteur, perchiste, accessoiriste... Les 170 commerciaux du groupe se sont ainsi retrouvés dans la peau d'un professionnel du cinéma durant une après-midi. Répartie sur huit plateaux dans l'hôtel Amirauté à Deauville et entourée de 16 techniciens professionnels, la force de vente devait tourner trois films d'une durée de 15 minutes chacun. «Cette opération n'était pas seulement ludique: elle a aussi permis aux commerciaux des différentes filiales du groupe de se rencontrer et d'apprendre à travailler ensemble», commente Pierre-Frédéric Merle, qui jouait dans le film le rôle du conseiller du président et a, également, fait office, pendant quelques heures, de perchiste. En fin de journée, une première version du film le plus abouti a été projetée à l'ensemble de la force commerciale. Les versions définitives des trois films ont ensuite été présentées en novembre dernier dans les directions régionales. Un débat sur les points communs entre l'histoire racontée dans les films et la vie des commerciaux sur le terrain a conclu chaque projection. Et chaque vendeur est reparti avec un DVD immortalisant cette opération de team building originale dotée d'un budget de 105 000 euros.