Citroën s'affirme sur le marché du B to B

Publié par le

Avec Citroën Business, le constructeur crée des lieux dédiés aux professionnels dans les concessions.

  • Imprimer
Arnaud de Lamothe, directeur de Citroën Business, la nouvelle entité dédiée aux «pros».

Arnaud de Lamothe, directeur de Citroën Business, la nouvelle entité dédiée aux «pros».

Maintenir et développer sa part de marché sur le segment des véhicules aux entreprises, qui représente déjà 42% des ventes de la marque aux chevrons. Tel est l'objectif du constructeur, qui vient de créer Citroën Business, une gamme de produits et de services spécifiques développée à l'attention de sa clientèle professionnelle. Si la branche Entreprises existe depuis toujours, Citroën Business a vu le jour en février 2009, dans le cadre d'un plan de refonte globale de la stratégie de communication de marque et de relation client du groupe.

Selon Arnaud de Lamothe, le directeur de Citroën Business, avec la création de «Business centers» au sein du réseau commercial de la marque, «le client identifiera clairement une concession avec une offre B to B. Il y trouvera un vendeur Sociétés, sera accueilli avec une signalétique spécifique, etc.». Ainsi, 200 concessions situées dans de grandes agglomérations françaises seront équipées d'ici à la fin de l'année d'un emplacement aux couleurs de Citroën Business. Le réseau, qui compte à ce jour 300 vendeurs Sociétés, envisage d'en recruter une quinzaine de plus cette année. «Nos 14 délégués commerciaux ont pour mission de calculer le potentiel de vendeurs dans les concessions et d'encourager un ou plusieurs recrutements en conséquence», relate Arnaud de Lamothe. Citroën, troisième constructeur en France sur le marché des sociétés, affichait en 2008, une part de marché de 18% en progression de 10% en volume. Une montée en puissance que la marque espère poursuivre grâce à cette nouvelle organisation.

I. C.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]