Mon compte Devenir membre Newsletters

Communication sans fil. Ce que le wi-fi va changer dans votre vie

Publié le par

Grâce au sans-fil, les commerciaux itinérants ont un accès permanent à Internet et à leur intranet, tant chez les clients, qu'en congrès ou à l'aéroport.

1-Une connexion permanente

Grâce au wi-fi, le commercial peut utiliser son ordinateur exactement comme s'il était connecté au réseau... sauf qu'il ne l'est pas ! « Concrètement, le câble réseau, qui relie l'ordinateur à Internet ou à l'intranet de l'entreprise, est remplacé par une borne (ou point d'accès)(1), elle-même reliée à un câble réseau », explique François Rondeau, directeur des ventes, services et produits d'Apple France.

La traditionnelle carte réseau de votre ordinateur est, de son côté, remplacée par une carte wi-fi (2). Les données entre Internet, le serveur de votre entreprise et votre poste ne transitent donc plus par le câble mais par les ondes. Les points d'accès, autrement appelés bornes, sont installés soit dans des lieux publics, gares, hôtels, salles de conférence, etc. (on parle alors plus couramment de “hot spots”), soit dans le domaine privé. Les entreprises commencent en effet elles aussi à s'équiper.

Les bornes offrent une puissance d'émission variable. Dans les lieux publics, elle est limitée à 10 milliwatts afin d'éviter les parasitages. La qualité de réception diminue au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la borne. « Les points d'accès qui fonctionnent selon la norme 802.11g, (norme adoptée par Apple, ndlr) offrent une communication parfaite jusqu'à 50 mètres et de bonne qualité jusqu'à 200 mètres », indique François Rondeau. Certaines installations spécifiques permettent d'aller au-delà. Mais à l'inverse, en cas d'interférence, par exemple lorsqu'une poutre métallique se trouve à proximité du hot spot, la qualité de réception diminue. « Enfin, précise Jérôme Gonzalez, le wi-fi permet à une vingtaine de personnes et plus de surfer en même temps via la même borne, sans que cela entame le débit. » Mais les choses se compliquent lorsque plusieurs utilisateurs échangent des fichiers joints sur leurs boîtes mail. Dans ce cas, le débit peut être altéré.

2-Un outil d'aide à la vente

Les commerciaux itinérants sont particulièrement intéressés par le wi-fi. Le sans-fil permet, en effet, à tout commercial dont l'ordinateur est équipé de cette technologie et qui se trouve à proximité d'une borne (dans les lieux publics ou chez un client) d'être toujours connecté à Internet et à sa boîte mail. Il peut aussi accéder à l'intranet de son entreprise, à condition qu'un accès sécurisé ait été prévu entre la borne et le serveur. Un commercial en visite chez un client qui dispose d'un point d'accès pourra ainsi faire une démonstration complète et illustrée. Il pourra également se connecter entre deux visites ou pendant l'heure du déjeuner, en se rendant dans un lieu public équipé. Les points d'accès peuvent être libres ou payants.

Une entreprise qui s'équipe peut, par exemple, choisir d'offrir à ses clients un accès limité à Internet ou encore de financer pour ses collaborateurs un quota de consultations. Le paiement se fait soit après l'utilisation, soit au moyen d'une carte bancaire lors de la première connexion (suivant la même procédure que lors d'un achat sur le Web). La direction de l'entreprise a, de son côté, l'assurance de récupérer, en temps réel, des données commerciales récentes et peut, en permanence, adresser des mails et des fichiers à ses commerciaux itinérants, qui en auront connaissance rapidement. Lors de ses réunions commerciales ou de ses conventions, l'entreprise peut faire des démonstrations très simplement, à condition d'avoir choisi un lieu équipé, et ils sont de plus en plus nombreux à l'être (Palais des Congrès de Paris, Cap 15, hôtels de la chaîne Accor, etc.). Les participants, au moment des pauses, pourront, par ailleurs, rester en contact avec leurs clients ou les autres services de l'entreprise : envoyer un devis, adresser un descriptif de produit ou demander un renseignement technique par mail.

Le sans-fil est également appréciable en cas d'emménagement dans de nouveaux locaux, ainsi que pour le personnel temporaire. Il suffit d'installer un point d'accès dans l'open space et le tour est joué. PC ou Apple, la compatibilité est totale. Apple offre toutefois un petit “plus” : si deux Mac équipés de la technologie sans fil sont côte à côte, l'un d'eux peut se transformer, grâce à une petite manipulation, en point d'accès. Également, si vous avez un Mac et un téléphone GPRS : votre téléphone portable, qui vous sert de modem, est relié (sans fil) à votre Mac, ce qui vous permet de surfer sur Internet. Le débit n'est en revanche pas aussi élevé que lorsque vous disposez d'une borne classique.

3-Demain, davantage de sécurité

Le wi-fi présente aujourd'hui des perspectives d'évolution certaines. Apple estime que le marché français devrait progresser, dans les années qui viennent, de 50 à 70 % par an en valeur, et de 250 % par an en volume. Mais ces chiffres ne doivent pas vous faire tourner la tête. Même si les hot spots se multiplient, il n'en demeure pas moins que la véritable valeur ajoutée du wi-fi dépend du nombre des clients et prospects équipés.

D'autre part, alors que l'accès à Internet est automatique, l'accès au réseau est un peu plus exigeant. En effet, l'échange de données sans fil pose un problème de sécurité et de piratage : « Il est facile de pirater les données », reconnaît Jérôme Gonzalez, responsable commercial chez Inventel. La plupart des cartes et des points d'accès wi-fi disposent donc d'un protocole de sécurité. « Pour accéder à son intranet, il faut un accès sécurisé entre le serveur et la borne et, dans ce cas, actionner son logiciel d'accès à distance », explique François Rondeau. C'est le principe d'accès proposé par la carte RSA/SecurID, qui fonctionne de la manière suivante : la connexion au serveur de l'entreprise se fait moyennant un mot de passe à dix chiffres aléatoires. Même procédé avec la borne Airport d'Apple, qui identifie l'individu qui se connecte à la borne grâce à un système de filtrage par mot de passe, puis transmet les données de façon cryptée. fin 2003, le protocole WPA, qui repose sur un système de cryptage à clef dynamique, devrait apporter une réponse plus satisfaisante à ces problèmes de sécurité. (1) Une carte wi-fi vaut environ 100 euros. (2) Pour une borne, comptez entre 250 et 300 euros.

Technique

Les trois normes wi-fi Actuellement, le wi-fi fonctionne suivant trois normes. La norme 802.11b – qui existe depuis dix ans environ – offre un débit théorique de 11 mégabits par seconde. « C'est peu et le temps de transfert des données peut être assez long, surtout si celles-ci sont très sécurisées », précise François Rondeau. En 2003, deux nouvelles normes sont apparues, offrant des vitesses de transfert des données cinq fois plus rapides. La première, la 802.11a, est déclarée “mort-née” par la plupart des experts. Elle présente en effet le lourd handicap de ne pas être compatible avec la norme 11b, qui a jusqu'à présent été la seule déployée en France. Cette année encore, est apparue la norme 802.11g. Pour Jérôme Gonzalez, responsable commercial chez Inventel, société spécialisée dans les points d'accès wi-fi, « le 802.11g, avec son débit de 54 mégabits par seconde, va véritablement prendre son essor en 2004 ».

Mot clés : Internet

Anne-Françoise Rabaud