Mon compte Devenir membre Newsletters

Créez votre blog professionnel pour entretenir votre employabilité

Publié le par

Internet Véritables phénomènes de société, les blogs se développent à une vitesse vertigineuse. Aujourd'hui, les managers commerciaux peuvent aussi se servir de cet outil pour booster leur carrière sur la Toile.


Qu'ont en commun Michel-Édouard Leclerc, Donald Trump et Jonathan Schwartz, le p-dg de Sun Microsystems? Réponse: ils ont tous leur blog professionnel. Il semblerait que ce phénomène, qui ne touchait jusqu'à présent que quelques passionnés d'Internet, soit en train de contaminer non seulement les dirigeants d'entreprises, mais aussi les cadres en général. Et si, comme eux, vous mettiez cet outil au service de votre propre carrière ? «Tout le monde peut trouver un intérêt à se créer un blog professionnel, affirme Julien André, responsable de la partie emploi du site CarrièreOnline. Lorsque l'on est en poste, c'est un excellent moyen d'accroître sa visibilité sur le Net afin de se faire repérer par d'éventuels employeurs à la recherche d'un profil bien précis.» En effet, le principe même du blog permet à son auteur de partager ses expériences, ses idées, ses diverses réalisations professionnelles… Il donne ainsi une description personnelle beaucoup plus détaillée qu'un simple CV.

Identité numérique

«Le blog offre une véritable vitrine sur Internet à qui sait bien s'en servir. En effet, il permet de projeter son expertise et ses opinions de manière visible et partageable par tous», confirme Philippe Pinault, dirigeant de BlogSpirit, agence spécialisée dans la création de blogs. Une vitrine qui permet d'entretenir ce que les experts nomment “identité numérique”. «Cette identité sur le Web se forge au fil du temps sans que le directeur commercial ne s'en rende compte: son nom peut apparaître sur des sites Internet au travers de conférences qu'il a pu animer ou de newsletters d'entreprise qu'il a pu signer, note Jacques Froissant, dirigeant d'Altaïde, cabinet de conseil en gestion des ressources humaines et de chasse de têtes. Il laisse ainsi des traces sur le Net, sans forcément le faire volontairement, qui vont lui permettre de se construire un profil Web accessible à tous.» En effet, il n'est pas rare qu'un recruteur ou un chasseur de têtes ayant le projet d'embaucher un candidat – dont il a parfois eu le CV entre les mains – effectue des recherches en ligne sur cette personne. Si vous possédez un blog, il apparaîtra forcément et vous permettra de donner à l'éventuel futur employeur plus d'informations sur vous. D'où l'importance de soigner son contenu. «L'avantage de l'outil est qu'on y intègre tout ce qu'on veut. Il aide à mieux cerner le profil de son propriétaire, explique Julien André. Un directeur commercial peut ainsi y mentionner son parcours en entrant dans les détails, ses divers projets menés à bien, des extraits d'éventuels écrits auxquels il aurait collaboré. Il peut aussi ajouter des documents tels des diaporamas PowerPoint, des résultats de bilans de compétences ou de 360° et même une vidéo.» Mais cette visibilité exacerbée peut aussi avoir l'effet inverse et être dangereuse pour une carrière. C'est pourquoi il vaut mieux éviter de lancer sur son blog tout sujet polémique qui pourrait déplaire aux recruteurs et donc freiner la carrière de l'auteur. De même, ce dernier peut prendre des risques en disant ouvertement qu'il cherche un nouvel emploi. L'entreprise pour laquelle il travaille pourrait alors y déceler un manque de motivation et lui retirer sa confiance.

Élargir son réseau

Reste que si l'on prend toutes les précautions nécessaires, le blog s'impose comme un outil de communication réellement performant. «C'est surtout un formidable accélérateur de réseau, quel que soit le sujet sur lequel est basé le blog, ajoute Jacques Froissant (cabinet Altaïde). Grâce à lui, on s'ouvre à des gens avec lesquels on n'aurait sans doute jamais eu aucun échange. Cela permet de nouer des relations professionnelles qui débouchent parfois sur une proposition d'emploi.» De fil en aiguille, les “discussions” à travers le blog donnent souvent lieu à des rencontres physiques réelles et à de vraies opportunités de carrière. Même si, dans les faits, les exemples de bloggeurs ayant trouvé un emploi grâce à leur blog sont encore rares. «Ce n'est pas encore un réflexe naturel de la part des recruteurs d'aller à la recherche de candidats au travers de leurs blogs, regrette Julien André (CarriereOnline). Pour l'heure, cela se fait surtout dans le domaine high-tech, où les entreprises sont plus sensibles au phénomène.» C'est d'ailleurs dans ce secteur que l'on trouve aujourd'hui nombre d'entreprises qui encouragent leurs propres collaborateurs à créer des blogs personnels. «Chez IBM et Microsoft, par exemple, les dirigeants considèrent que leurs cadres qui parlent de leur activité sur leur blogs enrichissent leur savoir, leur réseau, et que cela ne peut qu'être bénéfique à l'entreprise dans son ensemble», note Jacques Froissant. Le blog est donc un outil qui offre une formidable ouverture sur le monde et peut permettre à un directeur commercial de booster sa carrière au gré des rencontres “virtuelles”. À condition toutefois que ce blog soit à la fois original et vivant. «Il faut trouver une thématique forte et non pas se contenter uniquement de se raconter soi ou sa recherche d'emploi, conclut Julien André. Enfin, si l'on souhaite fidéliser son lectorat, il faut surtout bien veiller à mettre à jour son blog régulièrement. Sinon, il se transformera rapidement en un banal site Internet.»

Livres


Blogs pour les pros Écrit par un spécialiste du blog, cet ouvrage livre les principales clés pour réussir un blog professionnel.

Nicolas Clairembault, chef de projet chez Houra «Mon blog m'a permis de trouver un nouvel emploi»


Lorsqu'il crée son blog en septembre 2004, Nicolas Clairembault, diplômé d'une école de commerce, n'imagine pas qu'il lui permettra de trouver un emploi de chef de projet chez Houra, le supermarché en ligne. «D'ailleurs, ce n'était pas mon but premier, explique-t-il. J'ai rencontré une personne passionnée par les blogs qui m'a transmis le virus, et j'ai voulu moi aussi créer un espace d'échanges où je pouvais me raconter. Cela dit, j'ai quand même mis mon CV en ligne et évoqué dans mon blog mes aspirations en termes d'emploi, car cela ne me coûtait rien.» Une manière pour Nicolas Clairembault de se créer une crédibilité auprès d'éventuels employeurs. «Cela en dit beaucoup plus long qu'un simple CV. C'est une manière de montrer qu'on s'intéresse aux nouvelles technologies, qu'on a des compétences. J'ai essayé de me mettre à la place du recruteur et de lui donner ce qu'il pouvait avoir envie de voir de moi.» Une démarche qui lui a permis de passer des entretiens qu'il n'aurait peut-être jamais décrochés autrement. Jusqu'au jour où un responsable de Houra tombe sur son blog. «Il a ainsi pu voir mon vrai profil, qui l'a séduit, et c'est comme ça que j'ai été embauché. D'ailleurs, durant l'entretien, nous avons parlé du blog pendant la moitié du temps.» Aujourd'hui en poste, le jeune cadre continue d'alimenter son blog, mais sans évoquer outre mesure son activité au sein du cybermarchand. «Je préfère ne pas révéler mon quotidien professionnel car nous évoluons dans un univers très concurrentiel, et je ne voudrais pas porter atteinte à l'entreprise.

À noter


Le blog emploi Le site CadresOnline propose aux cadres qui recherchent un poste de créer un blog professionnel et de l'héberger dans un espace dédié: le blog emploi. Une sorte de communauté d'internautes qui mettent leur CV en ligne, et bien plus, est ainsi constituée et régulièrement consultée par des recruteurs… Le service de base est gratuit. www.cadresonline.com, rubrique “le coaching” – “blogs”

Mot clés : Blog

Isabelle Sallard