Mon compte Devenir membre Newsletters

Dotations 2/3. Chèques et catalogues personnalisés : idéal pour véhiculer une identité

Publié le par

Pour donner à un challenge une véritable identité, pour que les participants se sentent impliqués dans une opération conçue spécialement à leur intention, l’entreprise organisatrice gagne à personnaliser les récompenses. Sur le fond, tout d’abord, parce que l’on ne propose pas les mêmes dotations à de jeunes commerciaux du secteur des nouvelles technologies qu’à des commerciaux seniors. Sur la forme, ensuite, pour créer du lien entre l’entreprise et les participants. Les chèques et catalogues permettent, la plupart du temps, cette personnalisation. Si les chèques peuvent être agrémentés de la charte graphique de l’employeur ou de l’opération, les catalogues offrent, pour leur part, un éventail de possibilités de personnalisation beaucoup plus large.

Du standard à vos mesures

L’entreprise peut construire son catalogue à partir d’un standard existant. La personnalisation consiste à concevoir la couverture en y intégrant logo, nom de l’opération et à sélectionner seulement certaines pages du catalogue. Le nec plus ultra du catalogue étant de créer un produit sur mesure, en fonction de la thématique de l’opération et de la cible. Kouro Sivo propose, ainsi, la carte Kouro, qui se décline en quatre univers : invitation, dégustation, sélection (produits de marque) et destination. Chaque univers comprend différents paliers de prix. L’entreprise peut, bien entendu, ne sélectionner que certains paliers. Par ailleurs, le coffret est personnalisable. Les entreprises qui souhaitent s’orienter vers un catalogue à la fois standard et personnalisable trouveront, chez Consul, filiale d’Everest, un catalogue composé de quinze cahiers, constitués par niveaux de prix, qui peuvent être utilisés séparément. En fonction du type de challenge et de la cible, l’entreprise peut constituer son propre catalogue, qui sera alors relié. Il est aussi possible de personnaliser la couverture. Cadeau Relation dispose d’un catalogue baptisé “L’Invitation”. Une vitrine qui comporte quelque 800 références et fait la part belle aux univers de la décoration, des loisirs, du high-tech, du bricolage, de la maroquinerie, etc. Sa spécificité ? « Nous sommes particulièrement soigneux dans la présentation des articles, ainsi que dans la sélection de nos articles, de préférence design et tendance », précise Christine George, responsable marketing opérationnel de Migrateurs, filiale de Cadeau Relation. La société propose à ses clients de personnaliser leur catalogue en y apposant leur logo et leur charte graphique sur la couverture.

Traité graphique haut de gamme

Les entreprises peuvent aussi réaliser une sélection de paliers. Pour sa part, Pilote Distribution, filiale d’Incentive House, a créé deux catalogues à mettre entre les mains des gagnants d’un challenge. Le premier, Élite, comporte 96 pages et référence environ 1 000 articles répartis en huit thèmes : le sport, les voyages, les arts de la table, etc. Un catalogue qui s’applique à des opérations plutôt longues, c’est-à-dire d’au moins six mois. Le second, Crescendo, comporte 20 pages et référence 170 produits. Il mélange divers thèmes et convient aux challenges de motivation de durée plus courte. Le premier niveau de personnalisation de ces deux catalogues concerne la couverture, la dernière page et, éventuellement, la deuxième page. Ces deux catalogues, en revanche, ne sont pas morcelables. À noter que le catalogue Élite peut être enrichi d’une option “bons d’achat”. Kouro Sivo est également présent sur le marché des catalogues personnalisables, avec Go & Ego. Un produit qui se distingue par un format original (19 cm x 19 cm) et un traitement graphique haut de gamme, qui en font davantage un livre qu’un catalogue. Il répertorie environ 1 000 articles. L’entreprise cliente peut modifier à son gré la couverture et les pages d’introduction. Il est également possible d’en extraire une sélection d’articles. Le coût du catalogue est d’environ 10 euros HT, sans personnalisation, contre 6 à 7 euros en moyenne. Les 3 Suisses Entreprise ont lancé, de leur côté, un catalogue intitulé “Mosaïque”. L’entreprise peut effectuer une sélection des pages, personnaliser la première de couverture, insérer son édito, inscrire le nom du bénéficiaire et le logo à la une et, sur chaque page, mentionner l’opération ou un mot d’encouragement de l’entreprise.

“Customisation” totale

Enfin, les entreprises qui disposent d’un budget plus important peuvent opter pour un catalogue sur mesure, tant sur le fond que sur sa forme. Elles peuvent alors créer un véritable univers. « La “customisation” totale d’un catalogue est le fait d’entreprises qui adoptent une vraie démarche marketing », explique Laurent lemoine, directeur des opérations chez Pilote Distribution, filiale d’Incentive House. Les entreprises veulent faire de leur catalogue un outil marketing et n’hésitent donc pas à investir, pour cela, dans la forme. « En deçà de 300 000 euros de cadeaux (dotations, création, édition et mise en place), il n’est pas judicieux de se lancer dans une customisation totale », tranche le représentant de Pilote distribution. Pour un catalogue entièrement personnalisé, il faut compter le double, voire le triple d’un catalogue standard. Il est donc préférable de réserver cette approche à vos opérations de grande envergure, qui supposent des tirages importants. Sur ce marché, où la créativité est reine, les prestataires sont légion : Consul, Cadeau Relation, Pilote Distribution, Arizona, Coup de Poing, Euro RSCG Motiv’force & Co, Uniteam, Les 3 Suisses, pour ne citer qu’eux. C’est également le cœur de métier de La Réserve, filiale de Safari. « En fonction de l’univers, de la thématique et de la cible, nous créons une plaquette de quelques pages ou bien un catalogue de plusieurs dizaines de pages », explique Sophie Boussaguet, directeur de La Réserve, filiale récompense de Safari. Dès janvier, La Réserve va d’ailleurs proposer à ses clients, et plus particulièrement aux PME disposant de budgets relativement modestes, de construire eux-mêmes leur catalogue sur le Net. Dans tous les cas, conseille Jean-Christophe Hubau, directeur commercial de Consul, « l’agence doit être en mesure de vous apporter “la” bonne solution en matière de dotations et, surtout, de gérer l’ensemble des aspects logistiques : stock, livraison, SAV, etc. ». Une dotation n’est efficace que si elle parvient entre les mains de son bénéficiaire en temps et en heure.