Entre travail et loisirs, trouvez le bon compromis

Publié par le

Un événement réussi est un événement rythmé! Pour cela, il est bon d'alterner séances studieuses et moments de détente, sans oublier d'aménager des plages libres...

  • Imprimer

Pour dynamiser votre événement et rendre ce moment inoubliable, il est important de mettre en place des activités ludiques entre des séances plus studieuses. Les loisirs peuvent prendre des formes variées, mais sachez, en tout cas, que ces activités périphériques représentent généralement un surcoût de 20 à 25 % sur le budget de base d'une manifestation, selon le cabinet d'études Coach Omnium. Vous pouvez, au choix, proposer «à la carte» des activités de détente ou sportives, en choisissant un lieu équipé d'une piscine, de courts de tennis, de saunas, etc. Vous pouvez également être plus créatif et organiser une visite culturelle ou proposer la pratique d'un sport, accessible à chaque convive, comme la randonnée en VTT, le kart, les loisirs d'eaux vives, etc.

Optez pour des activités accessibles à tous

Les loisirs doivent s'adapter au profil des participants: on ne s'adresse pas à des jeunes commerciaux comme aux chefs d'entreprise qui composent un réseau de distribution indirecte. L'âge, le niveau socioculturel, l'origine géographique et les centres d'intérêt des participants permettent d'obtenir des pistes. Mais pour transcender les générations, optez pour les découvertes gastronomiques: un musée du vin, la visite de caves ou un repas dans un restaurant étoilé feront mouche à tous les coups.

Certains voyages, surtout les voyages de récompense ou ceux réservés à l'externe (clients, distributeurs...), autorisent la présence des conjoints. Le but du voyage est alors de faire plaisir, d'emmener les participants dans un endroit qu'ils ne pourraient pas fréquenter en temps normal. Le programme devra alors tenir compte de ces personnes venues juste pour l'agrément, en aménageant des plages d'intimité pour les couples et en suggérant des activités sans les imposer. Il faudra aussi prévoir d'occuper les conjoints des participants, lorsque ces derniers seront pris par une séance de travail. En offrant, par exemple, un cocktail ou une visite culturelle à celui ou celle qui n'est pas en séance de travail...

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement
Ressources humaines
[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

Par Loïc Lemoine, directeur de TalanConsulting

Les business models des grands groupes évoluent modifiant profondément le rapport au travail (lieu, statut, hiérarchie). Pour conjuguer positivement [...]

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]