Recherche
Se connecter

Espagne: vendre, oui, mais raisonnablement

Publié par le

Justice - Pour la première fois, un tribunal de Galice a sanctionné une banque espagnole pour avoir vendu un contrat d'actions à un particulier. Ledit client s'était en effet engagé sans comprendre les tenants et les aboutissants du contrat, notamment sa durée... courant jusqu'à fin 2050! Après instruction, le tribunal a reconnu que l'offre telle qu'elle avait été communiquée était loin d'être claire et compréhensible par tous, et a finalement déclaré le contrat d'actions nul. La responsabilité première de l'entreprise, et du vendeur en particulier, est en effet de s'assurer que l'accord passé est correctement compris. La base de la vente et d'une relation client pérenne.

Source: www.expansion.com, le 16 juillet 2012.

Sur le même sujet

Recrutement: attention aux CV mensongers!
Ressources humaines
Recrutement: attention aux CV mensongers!

Recrutement: attention aux CV mensongers!

Par La rédaction

Deux employeurs sur trois ne contrôlent pas les références des candidats avant de les embaucher. EveryCheck, start-up spécialisée dans la détection [...]

Au bout de combien de temps un recrutement est jugé raté ?
Ressources humaines
Au bout de combien de temps un recrutement est jugé raté ?

Au bout de combien de temps un recrutement est jugé raté ?

Par Laurent Bailliard

Recruter un collaborateur reste un moment délicat. Pour autant attention à ne baisser sa vigilance une fois le candidat en place. Selon Robert [...]

Commerce de gros et international : les meilleurs étudiants en BTS
Ressources humaines
Commerce de gros et international : les meilleurs étudiants en BTS

Commerce de gros et international : les meilleurs étudiants en BTS

Par La rédaction

La 11ème édition de la finale nationale des Trophées de l'Excellence Commerciale, organisée par la CGI et Intergros a récompensé plusieurs étudiants [...]