Etats-Unis: les abeilles, reines de la gestion des risques

Publié par le

Organisation - Sans doute est-ce parce que Michael O'Malley est à la fois consultant et apiculteur que cet Américain a identifié si facilement l'analogie existante - ou qui devrait exister - entre une ruche et la gestion des risques. L'auteur, qui vient de publier The Wisdom of bees, signe une tribune sur son blog hébergé au sein de la Harvard Business Review. Premier enseignement: la prise de décision décentralisée. Chaque abeille prend, en effet, ses décisions en propre, mais sur la base de ce qu'elle voit autour d'elle. Par ailleurs, les abeilles d'une même ruche ont des ADN très divers, variant les profils, comme c'est le cas au sein d'une même équipe. Enfin, elles envisagent toujours le pire des scénarios, optant, lorsque la situation est délicate, pour le choix induisant l'impact le plus minime. Une petite erreur est toujours plus facilement rattrapable qu'une énorme...

Source: www.blogs.hbr.org par Michael O'Malley, le 20 juin 2012.

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]