Mon compte Devenir membre Newsletters

Face à la crise, adoptez un management «positif»

Publié le par

Le management de crise existe. C'est ce qui ressort de l'étude menée par le cabinet de recrutement Opteaman et le Medef.

@ Source: Opteaman et Medef

Près de 80% des dirigeants de petites structures considèrent que leur entreprise est touchée par la crise. C'est ce qui ressort d'une étude menée par le cabinet de recrutement Opteaman et le Medef, fin 2008, auprès de 1 430 p-dg et managers de PME. Lorsqu'on leur demande s'ils ont modifié leurs comportements vis-à-vis de leurs salariés depuis le début de la crise, 51% déclarent n'avoir rien changé. Parmi les autres, une grande majorité déclare avoir adopté un management «positif», encourageant les collaborateurs à se montrer plus créatifs et à jouer «plus collectif» (49%). D'autres, plus négatifs, ont alerté leurs collaborateurs sur un danger éventuel pour leurs conditions de travail, voire leur emploi (21%). Sachant que la crise entraîne chez les collaborateurs du pessimisme (36%), un manque d'entrain (25%), le dénigrement de l'entreprise (14%), opter pour un management négatif n'est peut-être pas la meilleure idée. Comme ils le suggèrent eux-mêmes en répondant à la question: «En cas de crise aiguë quelles seraient vos actions prioritaires?», les managers doivent «veiller à la motivation de leurs collaborateurs et susciter leur implication» (31%) et «communiquer en interne sur la vision de l'entreprise et le positionnement de ses dirigeants face à la crise» (30%).