Mon compte Devenir membre Newsletters

Faut-il céder à la mode des mini PC?

Publié le par

L'Idea Pad S1 0 de Lenovo est destiné à surfer sur le Web.

L'Idea Pad S1 0 de Lenovo est destiné à surfer sur le Web.

C'est la petite folie du moment. Des PC pour quelques centaines d'euros, ultra-fins, très petits, ne pesant presque rien et pouvant se glisser dans n'importe quel sac. Le compromis entre un PDA et un ordinateur portable classique? Pas évident. Si ces mini PC trouvent beaucoup de fans chez les particuliers, qui veulent avant tout une machine pour se connecter à Internet, ces appareils ne sont pas dimensionnés pour des professionnels qui souhaitent y faire tourner une solution métier de type SFA (automatisation des forces de vente). En effet, leur mémoire est souvent réduite au minimum et leur processeur beaucoup moins rapide que ceux des standards du marché des PC portables. La taille de l'écran est, elle aussi, extrêmement petite pour qui est habitué à un portable classique. Reste que ces machines, comparées à un smartphone ou à un PDA, sont loin d'être ridicules. Et si vos commerciaux ont avant tout besoin d'un outil nomade pour se connecter à leur messagerie, surfer sur Internet et diffuser une démonstration vidéo, alors ces mini PC peuvent entrer dans la course...

Voilà, en tout cas, deux modèles récents pour vous faire une idée. Le premier est signé Lenovo. Si le chantre des ordinateurs portables pro s'aventure lui aussi sur le marché des mini PC, c'est sans doute que la demande est suffisamment forte pour s'y intéresser. Le IdeaPad S10 est avant tout un outil destiné à surfer sur Internet et à relever ses mails via wi-fi. Son écran de 10,2 pouces permet néanmoins de lire des vidéos, d'utiliser un logiciel de traitement de texte (son clavier représente 85% de la taille d'un clavier classique) et son poids n'est que de 1,2 kg. Côté mémoire interne, il faut se contenter d'1 Go, espace juste suffisant pour stocker des fichiers texte et quelques photos. Son prix: 265 euros HT.

Asus, qui a été le premier constructeur à défricher le marché des mini PC avec sa gamme de EeePC, vient de présenter celui qui sera certainement le plus à même de séduire les professionnels: le 1000H. Comme le Lenovo, il est équipé d'un processeur Intel Atom, le plus petit processeur d'Intel, construit avec les plus petits transistors au monde. Le 1000H offre une autonomie accrue par rapport aux premiers EeePC, avec une utilisation maximale de 6 heures. Il est compatible wi-fi, dispose d'1 Go de mémoire vive, possède une webcam et pèse 1,45 kg. L'atout de ce PC est le stockage Internet de 10 Go, qui permet de télécharger 5 Go de donnée par jour à partir des plateformes Windows et Linux et augmente ainsi les possibilités d'utilisation. Enfin, il fonctionne sous Windows XP, ce qui tend à prouver qu'Asus destine ce terminal à une population un peu plus professionnelle que la normale pour les mini PC. Son prix est de 360 euros HT.