Mon compte Devenir membre Newsletters

Flotte automobile : La voiture de demain, communicante et interactive

Publié le par

Idées fixes des constructeurs automobiles : rendre la route plus sûre et les véhicules, plus confortables.

C’est essentiellement sur la sécurité routière que portent les efforts des constructeurs en matière d’innovation technologique. La voiture de demain comprendra des équipements dits de “sécurité active”, c’est-à-dire pilotés par la voiture elle-même. Prenons l’exemple du régulateur de vitesse. Des capteurs satellite, placés à l’avant et à l’arrière du véhicule, transmettent, à un ordinateur embarqué, les coordonnées des voitures qui vous précèdent et qui vous suivent. L’informatique calcule alors votre vitesse idéale pour que les distances de sécurité nécessaires au freinage soient respectées. L’intérêt de ce type d’outils : en cas d’accident, l’ordinateur réagit en 1/50 000e de seconde… contre deux secondes pour l’automobiliste ! De même, des systèmes sont à l’étude pour alerter le conducteur lorsque celui-ci se rapprochera dangereusement des lignes blanches du bas-côté de la route. Ce sont, là, de petites caméras, placées sur les flancs du véhicule, qui transmettraient les images à l’ordinateur de bord. On peut imaginer un système d’alerte sonore ou par vibrations du volant.

Obéir à la voix de son maître

Bien sûr, le confort et la simplification des tâches sont également à l’étude. On connaît déjà les clés automatiques… Mais les futures clés sont des cartes à puce qui ressembleront à des badges. Leur intérêt ? Ces systèmes mémoriseront des données sur l’utilisateur du véhicule : dès que celui-ci déclenchera l’ouverture des portes, la place du siège et celle des rétroviseurs se régleront automatiquement en fonction des particularités physiques du conducteur. Mieux encore, cette même carte pourra servir de porte-monnaie électronique pour les péages autoroutiers. Un système évidemment très pratique pour les commerciaux. Enfin, les dernières innovations en cours tendent à transformer la voiture en véritable bureau mobile. Et ce n’est pas de la science-fiction, même si, actuellement, rares sont les commerciaux qui disposent déjà de ce type d’équipement. L’idée des constructeurs est de proposer aux professionnels tous les services nomades à l’intérieur même du véhicule. L’automobiliste pourra ainsi accéder à Internet via l’ordinateur de bord. Il lui sera donc possible de consulter ses e-mails et d’en envoyer, mais également de trouver un hôtel et un restaurant à proximité, de calculer son itinéraire, etc. Nostalgiques des 2 CV, il faudra vous y faire : la voiture du futur sera bourrée de technologie ou ne sera pas !

Témoignage

Paul Sévin

, directeur commercial de Peugeot “ Pas seulement un concentré de technologie ” Paul Sévin, directeur commercial de Peugeot, nous livre sa vision de la voiture du futur : “ Dans un avenir proche, l’automobile ne subira sans doute pas de profonds bouleversements,mais elle profitera des incroyables progrès qu’apportent régulièrement l’électronique et l’informatique. Les années 2000 annoncent le développement du bien-vivre et du “comme chez soi” à l’intérieur du véhicule. La technologie devra être “soft”, non contraignante et transparente à utiliser. Enfin, un grand axe de développement réside dans le concept de voiture communicante et interactive avec son environnement. La préférence des consommateurs ira aux aspects sécurité, sûreté de déplacement, qualité de service, et comportements éthiques en matière de sécurité et d’environnement. ”