Mon compte Devenir membre Newsletters

Flotte automobile : confiez la gestion à un prestataire 2/4

Publié le par

2/ Et si vous confiiez l’entretien à un spécialiste ? Plébiscitée par bon nombre d’entreprises, l’externalisation de la maintenance de la flotte automobile offre une plus grande tranquillité d’esprit et un meilleur contrôle des coûts.

La gestion de l’entretien des véhicules d’entreprise est, de loin, la prestation le plus souvent externalisée par les gestionnaires de flottes. “ Pas étonnant, quand on sait que l’entretien représente, en moyenne, 10 % du coût global d’un véhicule, souligne Bernard Roland, directeur du cabinet Roland Consultants. Beaucoup de grandes entreprises, notamment dans le secteur public, bénéficiaient, il y a peu, d’ateliers de réparation et de maintenance intégrés, ajoute-t-il. Mais, comme la majorité des entreprises gérant des flottes importantes, elles ont finalement opté pour l’externalisation. ” Pour gérer l’entretien de leurs véhicules, les responsables d’entreprise possédant un parc automobile ont donc le choix entre deux solutions : dédier, en interne, une personne à la gestion des relations avec les différents prestataires ou, plus simplement, confier la gestion de cette maintenance à un loueur, un courtier, ou encore à un réseau d’entretien et de réparation rapide. La vraie valeur ajoutée de l’externalisation de l’entretien auprès d’un tiers réside surtout dans la spécialisation : les plates-formes consacrées à la maintenance des flottes emploient des spécialistes de la mécanique, régulièrement formés par les constructeurs et dotés d’une parfaite connaissance des questions techniques. Ainsi, seules les opérations nécessaires sont autorisées, d’où une réduction substantielle des coûts .

Des offres complètes

En matière d’offre, la plupart des loueurs longue durée proposent des “packages” qui comprennent toute une série de prestations. Ainsi, Hertz-Lease commercialise, sous forme de forfait mensuel, un produit spécifique incluant l’entretien et les contrôles périodiques préconisés par les constructeurs, les réparations mécaniques, les lubrifiants, le remplacement de batteries et d’ampoules et la fourniture d’antigel. Certaines entreprises peuvent même choisir une option portant sur les pneumatiques et prévoyant leur renouvellement dans les limites définies par le contrat. “ Les collaborateurs de nos clients possèdent une carte accréditive qui leur permet de bénéficier de ces prestations, explique Pierre Geoffroy, directeur marketing de Hertz-Lease. Soit ils se présentent spontanément chez un garagiste pour effectuer la maintenance, soit nous prenons contact avec eux à l’approche des échéances. ” Par ailleurs, les loueurs, de même que les courtiers, ont passé des accords avec des réseaux spécialisés, de sorte que les entreprises profitent de tarifs négociés et d’avantages spéciaux. “ Grâce à l’importance des volumes que nous traitons, nous avons réussi à mettre en place des protocoles spécifiques avec les réparateurs, note Michel Berthier. Nos clients bénéficient, par exemple, de rendez-vous rapides, de temps plus courts d’immobilisation des véhicules, de remises sur les pièces de rechange, etc. ” Toutefois, ces privilèges n’empêchent pas les conducteurs de choisir le garage qui leur convient le mieux : le prestataire prend alors contact avec la plate-forme technique afin d’informer cette dernière du diagnostic et des réparations à effectuer. Ensuite, le plateau technique n’a plus qu’à donner son accord pour que l’intervention soit réalisée. Enfin, la facture est envoyée au loueur ou au courtier, qui la règle lui-même. Lorsque l’on connaît les coûts de gestion d’une facture – de 45 à 55 euros, selon Damien Pellissier, directeur du réseau commercial d’Arval PHH –, l’argument a de quoi retenir l’attention ! Reste à déterminer le mode de tarification de la prestation : soit elle est forfaitée – ainsi, l’entreprise connaît à l’avance le montant de ses versements –, soit elle fait l’objet d’une facturation aux frais réels. Mais la première option peut parfois se révéler plus onéreuse que la seconde, notamment dans le cas de prestations non incluses dans le forfait, et donc facturées au prix fort. Pourtant “ le forfait convient bien aux PME, qui apprécient de provisionner leurs coûts d’entretien d’une année sur l’autre et souhaitent prendre un minimum de risques, tranche François-Xavier Redier, directeur général adjoint de Aon Auto. Au contraire, la facturation aux frais réels est plébiscitée par les grandes organisations, qui peuvent supporter les risques liés aux accidents graves et coûteux et qui souhaitent bénéficier d’une visibilité optimale sur la gestion quotidienne de leur flotte ”.

Ces services qui font la différence

Mais c’est davantage sur le service client que misent les prestataires. Des à-côtés dont bénéficient directement les collaborateurs, mais aussi l’entreprise elle-même. L’assistance et la mise à disposition d’un véhicule de remplacement en cas d’immobilisation prolongée sont, par exemple, des services particulièrement prisés par les détenteurs de flottes importantes. De plus en plus de loueurs proposent également des ateliers mobiles de réparation afin d’effectuer l’entretien d’un véhicule, voire d’une partie de la flotte, sur le lieu de travail, évitant ainsi au commercial, submergé, d’avoir à se déplacer jusqu’à un garage. Enfin, dernier avantage de l’externalisation de l’entretien auprès d’un loueur ou d’un courtier : ces derniers proposent souvent un reporting complet et une analyse du parc automobile de l’entreprise précisant le nombre d’interventions réalisées, les rendez-vous oubliés, les négligences des conducteurs, etc. De tels outils aident à surveiller le bon entretien du parc, et, par là même, participent à la réduction des coûts liés à la maintenance. Externaliser la gestion de l’entretien de leur flotte permet donc aux entreprises, dans une période où le mot d’ordre est “maîtrise des coûts”, de se recentrer sur leur cœur de métier et de laisser les professionnels prendre soin de leurs véhicules à leur place.

Bon à savoir

_ De plus en plus de réseaux d’entretien et de réparation rapide développent des activités de gestion des flottes automobiles. C’est le cas, notamment, de Midas et Speedy. Grâce à une carte accréditive, qui identifie le collaborateur à chaque visite, le garagiste peut consulter l’historique du véhicule, et les factures sont envoyées chez le client. Les entreprises font ainsi des économies : par exemple, Midas propose des prix “ de 20 à 30 % inférieurs à ceux des concessionnaires ”.

Témoignage

Gérard Bonnet, responsable de l’administration des ventes de Beirsdorf-Nivéa “ Nos collaborateurs sont plus productifs, ils ne passent pas des heures chez le garagiste ” Beirsdorf-Nivéa possède une flotte de 219 véhicules loués auprès de Hertz-Lease. Le choix de l’entreprise s’est porté sur le “full service”, qui comprend le financement de la flotte, l’assurance et l’entretien. Outre le gain de temps que représente l’externalisation de l’entretien pour une entreprise, cela permet aussi d’avoir une meilleure visibilité sur ce poste. “ Hertz Lease réalise, chaque fois, une analyse du parc et nous fournit un reporting complet. Par exemple, nous sommes informés lorsqu’un collaborateur a négligé la vidange ou une réparation quelconque sur son véhicule. ” Enfin, l’aspect économique est important : “ Depuis 1998, nous avons réduit de 12 % le coût global de notre parc ”. Sachant que, chez Beirsdorf-Nivéa, l’entretien représente 15 % de ce coût, l’intérêt est évident.

Mot clés : entretien | hertz-lease

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Isabelle Condou-Sallard