Mon compte Devenir membre Newsletters

Flotte automobile : confiez la gestion à un prestataire 3/4

Publié le par

3/ Assurance : quand les loueurs font de l’ombre aux courtiers Traditionnellement confiée aux courtiers, l’externalisation de l’assurance commence à se répandre chez les loueurs longue durée, qui proposent de telles offres à leurs clients.

D’après une étude réalisée par le Syndicat national des loueurs de voitures en longue durée (SNLVLD), il apparaît qu’en 2000, 23 % des clients de loueurs choisissaient également d’acheter chez eux leurs prestations d’assurance, contre 17 % en 1995. De fait, les offres des loueurs commencent à concurrencer celles des courtiers. Mais comment choisir ? Cela semble difficile, tant la guerre qui les oppose, pour conquérir ce marché, est acharnée. En effet, du point de vue du contenu, les offres sont comparables. “ Pour choisir la formule qui leur convient le mieux, les entreprises doivent définir le degré de garantie à souscrire ”, affirme Bernard Roland, directeur du cabinet Roland Consultants. Première étape : établir un état de la “sinistralité” de la flotte. Il s’agit ensuite de décider si tout ou partie de l’assurance et de la gestion des sinistres doit être externalisée. En effet, certaines entreprises peuvent, par exemple, décider de n’externaliser que la recherche et la gestion du contrat d’assurance. Dans ce cas, recourir à un courtier est plus systématique, puisqu’il s’agit de son véritable cœur de métier.

Les courtiers, toujours privilégiés

Si le courtier demeure la solution la plus souvent retenue par les entreprises pour gérer l’assurance de leur flotte, c’est essentiellement parce qu’il permet une plus grande maîtrise des coûts. A contrario, le loueur offre une certaine tranquillité d’esprit, mais ses tarifs sont plus élevés : les services proposés sont inclus dans un forfait global comprenant également le financement et l’entretien, ce qui ne laisse pas au client le choix de ses prestataires. Par conséquent, l’entreprise ne bénéficie pas d’une réelle visibilité sur ce qu’elle achète. À l’instar du loueur, le courtier est aussi en mesure d’assurer la gestion des sinistres. Aon, par exemple, fournit aux collaborateurs de l’entreprise cliente une carte accréditive ainsi qu’un numéro de téléphone d’assistance. Il arrive aussi que certaines entreprises choisissent de privilégier le confort : si elles passent déjà par un loueur pour le financement et l’entretien de leur flotte, elles peuvent être tentées de lui laisser gérer également l’assurance, afin de ne garder qu’un seul interlocuteur pour l’ensemble de la problématique “flotte”. Certains loueurs commercialisent ainsi des packages complets, qui intègrent le financement, l’entretien et l’assurance. C’est, par exemple, le cas de Hertz Lease et de son contrat Autorisk, ou encore d’Arval PHH, qui propose trois formules, allant de la prestation globale à la simple gestion des dommages.

Témoignage

Jean-Pierre Giraud, directeur des risques et des assurances de Schneider “ À chacun son métier ! ” Schneider Electric possède une flotte automobile de 1 200 véhicules louée auprès d’Arval PHH. En revanche, la gestion de l’assurance et des sinistres est confiée à Aon Auto. “ Aon s’est chargé de rechercher un assureur et une offre adaptés à nos besoins. ” Le courtier gère aussi la partie sinistres : aide à la rédaction du constat, prise en charge du véhicule sur le lieu de l’accident, mise à disposition d’un véhicule de remplacement, etc. “ Confier la gestion des sinistres à l’extérieur est un gage de tranquillité et optimise les coûts liés aux risques automobiles. Chaque mois, Aon nous fournit un reporting complet de la flotte, ce qui nous permet de mener une politique de prévention. ”

Mot clés : courtier

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Isabelle Condou-Sallard