Mon compte Devenir membre Newsletters

Focus chèques et catalogues cadeaux 3/3 : Chèques mono-enseignes, donnez une image forte et personna

Publié le par

Adapté à la récompense individuelle et collective, le chèque cadeau mono-enseigne est émis par de grandes marques ou de grands noms de la distribution. Son avantage ? Son image forte et personnelle. “ Dans le cadre d’opérations de motivation, il permet de coller à l’image du challenge ”, souligne Xavier Boucheron, responsable pour la région Rhône-Alpes Auvergne de Décathlon Entreprises, qui a émis 1,5 million de chèques cadeaux en 2000. Nos chèques cadeaux sont en adéquation avec des opérations de stimulation sportives. Nos clients se servent de notre image de marque pour renforcer la popularité de leur opération. ” Un argument mis également en avant par Pierre Fernandez, directeur de Disneyland Paris Business Solutions. “ C’est l’outil phare de nos prestations en motivation, souligne-t-il. Il véhicule une marque unique en Europe et sert de monnaie d’échange dans le parc mais aussi dans tous les Disneystore français. ” S’il possède l’inconvénient du produit unique, le chèque cadeau mono-enseigne convient aux entreprises qui connaissent bien les goûts de leur cible. Toutes les grandes marques proposent de personnaliser les chèques cadeaux aux nom et message du client ; certaines laissent à ce dernier le choix des prix. Chez Décathlon Entreprises, les clients ont toute latitude pour choisir leurs tarifs, même si le montant minimal conseillé est de 8 euros (environ 50 francs). Disneyland Paris propose des chèques cadeaux d’un montant minimal de 5 euros (33 francs), mais avec un plafond de 730 euros (environ 5 000 francs). Maty, le distributeur de bijoux, a mis la barre plus haut, en proposant des chèques cadeaux à partir de 15,24 euros (100 francs). “ Le montant moyen d’une dotation est de 30 euros (200 francs)”, affirme Virginie Monod, responsable de Maty Entreprises.

Chèque carburant très apprécié

Moins esthétique mais plus pratique, le chèque carburant se taille une place de choix dans le marché du mono-enseigne. “ Il est simple d’utilisation, explique France Vanka, responsable marketing des flottes automobiles de Shell. Il est très apprécié des entreprises, même dans le cadre d’opérations de stimulation. ” Certaines marques envisagent cependant de s’ouvrir au multi-enseigne. C’est le cas de Décathlon, qui pourrait élargir l’offre à toutes les enseignes du groupe Mulliez, sa maison mère. Idem chez Disneyland Paris Business Solutions. “Une réflexion est menée sur l’élargissement de notre offre à nos partenaires : les cinémas UGC et certains restaurants, annonce Pierre Fernandez. Mais ce serait aussi perdre la force du mono-enseigne. ”

Témoignage

Mathilde Tempesta, chef de produit chez ABB, fabrication et vente d’appareils électriques “ Idéal pour les opérations thématiques ” Durant le printemps et l’été 2001, la société ABB a organisé une opération de promotion pour augmenter ses ventes. Afin de véhiculer une image dynamique et sportive, l’entreprise a choisi le chèque cadeau Décathlon. “ A partir de 381 euros d’achat (2 500 francs) sur l’ensemble de la gamme, le distributeur remettait au client final un bon d’échange convertible par nos soins en chèques cadeaux Décathlon d’une valeur de 8 euros (50 francs), précise Mathilde Tempesta, chef de produit. Un tirage au sort permettait de gagner un voyage pour deux personnes à Salt Lake City pour les Jeux olympiques 2002. ” Les distributeurs n’étaient pas en reste, puisqu’à partir de 10 000 francs de commande, ils recevaient 61 euros (400 francs) de bons d’échange transformables en chèques cadeaux Décathlon. En fin de campagne, 2 % du chiffre d’affaires réalisé a été versé en chèques cadeaux aux vendeurs. “ Les chèques cadeaux mono-enseignes sont la dotation idéale des opérations thématiques, conclut Mathilde Tempesta. L’opération a remporté un grand succès.”