Mon compte Devenir membre Newsletters

France : un pays qui garde toujours la cote

Publié le par


« Mes clients sont devenus très pragmatiques : ils choisissent de plus en plus Paris et sa région pour organiser leurs opérations de tourisme d'affaires. Ils évitent ainsi de perdre du temps dans les transports, profitent des charmes de la capitale ou de la campagne environnante et d'un patrimoine culturel imbattable. » Comme Christine Estrabeau, responsable du service groupe et incentive d'Expedia Travel Corporate, plusieurs profes- 1 sionnels du tourisme d'affaires constatent un engouement pour la capitale, motivé par la volonté d'optimiser budget et déplacements. Un phénomène qui risque de s'accentuer avec la Coupe du monde de rugby 2007. Pas moins de 42 matchs sur 48 vont se dérouler en France, en septembre et octobre prochains, avec les rencontres décisives (quarts et demi-finales, petite finale, finale) programmées à Paris (Parc des Princes) et à Saint- Denis (Stade de France). Il faut reconnaître que les possibilités d'hébergement de la capitale battent tous les records : la capacité hôtelière est de 75 182 chambres, selon la Mairie de Paris. À noter cette année : le très cosy hôtel Scribe, un quatre étoiles dans le quartier de l'Opéra, vient d'achever sa rénovation. Désormais, chaque étage est décoré selon un thème (le cinéma des frères Lumière, les Années folles de Joséphine Baker, etc.), et compte 217 chambres. Par ailleurs, Holiday Inn a inauguré, en décembre dernier, un hôtel flambant neuf (quatre étoiles, 275 chambres), porte de Clichy. « La région parisienne ne manque pas d'attraits, constate Vincent Dumont, directeur général de l'agence de tourisme d'affaires Chaïkana et responsable de la communication externe de l'Anaé (Association nationale des agences conseil en événements). Chantilly est un bel exemple d'offre hôtelière attractive à proximité de la capitale. Il abrite, par exemple, le Domaine des fontaines, un château entouré d'un parc classé de 52 hectares et qui dispose d'un auditorium de 500 places. » Chantilly a l'avantage d'être situé à seulement 45 minutes de Paris, dans un environnement bucolique et histor ique (château du XVe siècle) propice au sport et aux sorties culturelles. Par ailleurs, les départements des Yvelines, de l'Essonne ou de la Seine-et-Marne regorgent, eux aussi, d'hôtels de charme. La capacité d'hébergement en Île-de-France (hors Paris) atteint 146 245 chambres en hôtels classés. La région arrive ainsi en tête de l'offre hôtelière nationale, avec un quart des capacités de l'Hexagone. Pour un séminaire parisien “au vert”, tablez sur un budget de 100 euros par personne environ* pour une journée d'étude et une nuit. Comptez en moyenne 200 euros dans la capitale.

La côte basque reste encore intacte

En dehors de la région parisienne, la Normandie demeure très attractive. À Deauville, par exemple, vous disposez de 25 hôtels et résidences de tourisme, offrant 2 509 chambres, ainsi qu'un casino, un palais des congrès, deux hippodromes, un centre de thalassothérapie… Les entreprises parisiennes apprécient la proximité de cette destination, qui s'impose comme une alternative à l'Île-de-France. Les sociétés situées dans le Sud de la France, et notamment dans le Sud- Ouest, seront sensibles au charme de la côte basque, Biarritz en tête, qui connaît un regain d'intérêt. « La clientèle d'affaires apprécie le coeur historique de la ville, à cinq minutes à pied des trois centres de congrès et des principaux hôtels, argumente Maylis Garrouteigt, porte-parole de l'office Biarritz Tourisme. La ville compte en tout 2 300 chambres, dont un tiers en 3 et 4 étoiles ». Bien desservie par un aéroport international à seulement trois kilomètres du centre-ville, la capitale basque abrite en outre des musées où l'on peut organiser des soirées à thème (musée de la Mer, du Chocolat, etc.) Pour Christine Estrabeau (Expedia Corporate Travel), « le charme basque repose sur une identité forte, éloignée du côté surfait de la Côte d'Azur. Il est possible de s'échapper vers l'Espagne pour une soirée tapas conviviale, ou de rester sur place et profiter de la gastronomie locale, de la thalassothérapie ou pratiquer le golf ». Les professionnels estiment le budget nécessaire pour passer trois jours et deux nuits à Biarritz à environ 1 000 euros par personne, en fonction de l'hôtel choisi. Si vous recherchez des sensations fortes dans un cadre vert, la Touraine possède le caractère insolite des destinations “nature”. « Le Val de Loire offre des possibilités d'hébergement en gîte 4 étoiles, comme au Moulin de la Brosse, à seulement 20 kilomètres de Tours, explique Gilles Guillemet, responsable de l'agence Aventures et compagnie. De là, il est possible de pratiquer des activités de loisirs (paint-ball, ball trap laser, etc.), de découvrir les habitats troglodytiques vers Montrichard, ou encore d'organiser des animations costumées médiévales. » Pour les férus de culture, la descente de la Loire ou du Cher à la rencontre des châteaux de la Renaissance offre toujours une alternative de charme. « Il est même possible d'organiser des événements sur le thème de Tintin, au château de Moulinsart, à Cheverny », ajoute Gilles Guillemet. Comptez environ 1 000 euros par personne, pour trois jours et deux nuits dans la région. Pour le même budget, vous pouvez aller plus au sud, vers les gorges de l'Ardèche, à la rencontre de paysages sauvages. « Le groupe Pierre & Vacances y a notamment rénové son village du Rouret, constitué d'appartements et de maisons, avec une vue exceptionnelle sur les contreforts des montagnes ardéchoises », note Vincent Dumont (Chaïkana). Canoë, spéléologie, sports mécaniques sont accessibles depuis le site. Pour que séminaire rime avec plein air.

À l'Est, du nouveau !

L'arrivée du TGV Est, reliant Paris à Strasbourg en seulement 2 h 20 dès le mois de juin, devrait mettre un coup de projecteur sur l'Est de la France, en tant que nouvelle destination du tourisme d'affaires. « La ville de Strasbourg offre déjà des capacités hôtelières intéressantes, avec le Sofitel du centre-ville ou l'Holiday Inn, deux établissements quatre étoiles en plein coeur historique », commente Saskia Gentil, directrice stratégique de l'agence de tourisme d'affaires MCI. Ces hôtels comptent plus de 320 chambres à eux deux. Il est ensuite possible d'aborder la route des vins d'Alsace, en privatisant des établissements de charme à Obernai ou à Colmar, comme l'Hôtel de l'Europe, 130 chambres dont 12 suites récemment rénovées. La région offre plusieurs possibilités d'excursions : visite de caves, la vieille ville de Colmar sous forme de rallye, Écomusée, musée de l'Automobile, etc.

À lire

Pour préparer efficacement vos déplacements, plusieurs guides vous offrent des informations détaillées sur les lieux de séminaires. Le Guide “Bedouk” recense 1 125 établissements en France, de façon exhaustive – photo, structure, nombre de chambres, etc. (1 596 pages, 79 e TTC). Le guide “Réunir” se penche sur environ 1 000 infrastructures (800 pages, 55 e TTC). Le guide “Événementiel” couvre, pour sa part, outre l'Hexagone, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse, soit 4 300 établissements (500 pages, 60 e TTC).

Mot clés : Hôtel | ttc | Paris | France

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Olga Stancevic