Mon compte Devenir membre Newsletters

Gastronomie : caviar et grands crus pour être assuré de faire mouche

Publié le par


Ni masculins ni féminins, et transgénérationnels, les produits gastronomiques ont l'avantage de plaire au plus grand nombre. « En optant pour ce type de cadeaux, l'entreprise est sûre de ne pas commettre de faute de goût », constate Sophie Le Castaing, porte-parole d'Hédiard. Foie gras, truffes et autres grands vins bordelais ont, de surcroît, ce petit quelque chose de festif qui confère à l'entreprise une image conviviale. Des produits qui fleurent bon la France : le cadeau idéal si vous avez des clients ou des fournisseurs étrangers à remercier. Mais pour surprendre et créer ce que Jean-Sébastien Griffaton, président du Syndicat des producteurs de cadeaux d'affaires et d'objets publicitaires (Syprocaf), définit comme « un sentiment de rareté », il faut innover et sortir un peu des sentiers battus. En offrant, par exemple, le produit de luxe par excellence : le caviar. « C'est le cadeau suprême », assure Cécile Petrossian, directrice de la boutique du même nom. Entreprise familiale créée en 1920, Petrossian est la référence en matière de caviar et propose toute une série de coffrets-cadeaux. Le “Duo caviar” comprend ainsi une boîte de 50 grammes accompagnée de deux mignonnettes de vodka. Son prix oscille entre 96 et 272 euros, selon la variété de caviar. Pour les novices, le coffret “À la découverte des caviars” composé de cinq boîtes, au prix de 451,50 euros, semble approprié. Chaque année, la maison édite également un emballage original en série limitée. Pour 2006, il s'agit de la boîte Galuchat fabriquée en peau de raie originaire des mers d'Asie du Sud- Est, contenant 250 grammes de caviar et éditée à seulement cent exemplaires. Elle coûte 577 euros.

Hédiard et Fauchon, des valeurs sûres

Si votre budget ne vous permet pas de telles folies, optez pour des valeurs sûres comme Hédiard ou Fauchon. « Nous sommes dans une société de consommation et la marque rassure énormément, confirme le porte-parole du Syprocaf. C'est un gage de qualité. » Spécialisée dans l'épicerie fine haut de gamme (café, thé, confiture, fruits, biscuits, champagne et alcool), la maison Hédiard présente de multiples corbeilles, « mélanges représentatifs des produits les plus rares et les plus raffinés de la maison », souligne Sophie Le Castaing. La fourchette de prix est large : de 63 à plusieurs centaines d'euros. « Nous faisons du surmesure et, comme nous possédons une belle cave, les prix peuvent grimper très vite », poursuit la porte-parole d'Hédiard. La corbeille Sabrina à 200 euros est composée, par exemple, de deux bouteilles de Montagne Saint-Émilion, un whisky Hédiard, un bocal de girolles, un bloc de foie gras entier, un pot de confiture de poire et de marron, un confit de canard, un écrin de pâtes de fruits, des sablés et un café moulu mélange Amérique du Sud. Fauchon, lui, se définit comme la “référence du luxe contemporain” et met à disposition une gamme très large de vins, de thés, de confiserie, de foie gras, etc. Si vous souhaitez faire preuve d'originalité, choisissez les corbeilles de fruits de la marque. La composition “Plaisirs exotiques”, à 134 euros, comprend mangues, noix de coco, litchis, petites bananes et fruits de saison. Côté champagne, vin et alcool, des idées originales de cadeaux sont également à saisir du côté des marques prestigieuses. Si vous êtes adeptes des petites bulles, visez la qualité extrême en offrant, par exemple, une bouteille de Dom Pérignon cuvée 1998 (l'une des meilleures), qui coûte 100 euros. La maison de cognac Hennessy propose, elle, une réédition de Private Reserve, un cognac créé en 1865. Chaque bouteille de ce cru exceptionnel est numérotée et vendue au prix de 196,50 euros.

Le vin, le thé, le chocolat, des cadeaux toujours appréciés

Si vos clients sont amateurs de whisky, sachez que la marque Johnnie Walker a conçu, pour célébrer son bicentenaire, une édition limitée (20 exemplaires seulement sont disponibles en France) de son alcool le plus emblématique, le Blue Label, présenté dans une carafe en cristal de Baccarat au prix fou de 2 508 euros. À des tarifs plus raisonnables, le spécialiste de la vente de vin sur le Web Chateauonline réserve, lui aussi, de belles surprises. À commencer par une caisse “Tour du monde” composée de six bouteilles de grands crus étrangers (Afrique du Sud, Argentine, Australie, Espagne, États- Unis et Italie) au prix de 108 euros. Et une exclusivité : un rivesaltes cuvée vieil homme 1945, éditée à 4 000 bouteilles de 50 centilitres vendues 49 euros l'unité. Pour le thé, le nec plus ultra reste la maison parisienne Mariage Frères, avec ses 530 références de thé nature ou parfumé, proposé en vrac, en boîte ou en mousseline. L'établissement offre un grand choix de coffrets. Par exemple, le Marco Polo composé de trois boîtes de thé parfumé (noir, vert et rouge) pour 38,50 euros. Ou le coffret Voyage au même tarif qui ravira les amateurs avec son thé noir de Chine aux agrumes ou le vert au jasmin de la province chinoise de Hunan, sa gelée et son sachet de sablés au thé Eros, son livre sur le thé, son bâtonnet de sucre candi et son doseur. Moins connus que ces établissements de renom, certains prestataires jouent la carte de l'originalité. C'est le cas des Éditions du Chocolat. Spécialisée dans le moulage du chocolat, l'entreprise fabrique des tablettes qui se mangent, bien sûr, mais qui se laissent aussi admirer. « Nous reproduisons, en utilisant du chocolat blanc sur du chocolat noir, tous les visuels et tous les textes possibles », indique Marc Lafarge, le directeur. Le sentiment de voir une reproduction de photo en noir et blanc sur le chocolat est saisissante. Parmi les adeptes de ce concept, Jean-Paul Gaultier. Il a notamment fait reproduire ses flacons de parfum sur des carrés de chocolat. Le prix de ce mets varie selon la quantité et le format (carrés ou plaquettes). Comptez 100 euros pour une belle boîte en bois comprenant une trentaine de chocolats. Autre idée originale de cadeau : les échantillons oenologiques d'Oenova. Grâce à un procédé de fabrication innovant (la bouteille est soudée à son extrémité supérieure après le remplissage) permettant au vin de n'être en contact qu'avec du verre et de se conserver, sans oxydation, dans un tout petit contenant, l'entreprise propose des coffrets de mignonnettes de 5 cl. « Cela représente l'équivalent d'un demi-verre, la dose nécessaire pour déguster en de bonnes conditions », souligne Claude de Changy, créateur du concept. À découvrir : le coffret prestige au tarif de 33,40 euros, comprenant dix échantillons de grands crus issus de toutes les régions de France.

Mot clés : euro | hédiard

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Emmanuelle Sampers