KMBS aide ses revendeurs à recruter

Publié par le


Au lieu de développer de nouveaux partenariats, Konica Minolta Business Solutions (KMBS) a misé sur son réseau historique constitué d'une centaine de concessionnaires en les aidant à recruter leurs propres vendeurs. « En octobre 2005, nous leur avons proposé cette opération de recrutement, relate Alain Grener, directeur des ventes indirectes chez KMBS France, troisième fabricant de solutions d'impressions en France. La moitié d'entre eux ont accepté notre proposition. Les premiers recrutements ont commencé en décembre dernier et se poursuivent encore aujourd'hui. » À la fin janvier, KMBS avait déjà engagé une vingtaine de nouveaux commerciaux sur les 80 prévus. Une opération qui coûte 400 000 à 560 000 euros à KMBS, soit environ 5 000 à 7 000 euros par tête. « Si nous voulons développer nos parts de marché, nous devons en donner les moyens à nos concessionnaires », conclut le directeur des ventes.

Isabelle de Chauliac

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]