Mon compte Devenir membre Newsletters

Konica Minolta étoffe sa force de vente

Publié le par

Pour se donner les moyens d'aborder de nouveaux marches, le spécialiste des solutions d impression recrute une soixantaine de commerciaux par an jusqu'en 2009.

Jacques Danos, directeur commercial France Sud de Konica Minolta.

Jacques Danos, directeur commercial France Sud de Konica Minolta.

Depuis la fusion entre Konica et Minolta, il y a quatre ans, le chiffre d'affaires ne cesse de croître. «Nous sommes passés de 250 millions d'euros en 2006, à 265 millions en 2007 et nous souhaitons atteindre 300 millions d'euros l'année prochaine», indique Jacques Danos, directeur commercial France Sud du groupe, qui ajoute que le marché de l'impression et de la gestion documentaire, qui constitue une grosse part de l'activité du constructeur de copieurs, est en plein essor. «Nous allons étendre notre offre au marché à l'institutionnel en adressant désormais les universités, les collectivités locales, etc.», ajoute-t-il.

Pour assurer son ambition et soutenir sa croissance, le groupe, qui emploie plus de 300 commerciaux, a recruté 60 vendeurs en 2007 et compte en embaucher autant en 2008 et en 2009. «Les nouveaux venus, issus de filières vente, niveau bac+2, bac+5 suivent une formation dispensée par 18 experts sur une durée de 21 jours pour découvrir la démarche commerciale du groupe», explique Julie Applincourt, la DRH du groupe, qui entend mener ce chantier titanesque en cumulant toutes les voies du recrutement: petites annonces presse, cabinets de recrutement, cooptation et même speed recruiting. Outre les moyens déployés pour attirer les commerciaux indispensables au développement du groupe, la DRH a un argument de poids capable de motiver les plus ambitieux: une fois en poste leur commissionnement ne sera pas plafonné!