Mon compte Devenir membre Newsletters

L'e-learning, combien ça coûte ? 4/4

Publié le par

De prime abord, l’e-learning semble plus cher que la formation classique. Mais, sur le long terme, il peut se révéler plus rentable.

Avant toute chose, force est de constater qu’estimer le coût d’un parcours d’e-learning est une véritable gageure, tant les variables qui l’influencent sont nombreuses : taille de la popu-lation visée, nature de la formation (standard ou sur mesure), niveau d’interactivité, équipement technologique et informatique initial… sans oublier le type de support utilisé (CD-Rom, intranet, Internet). Des trois, la solution CD-Rom est la moins coûteuse. Mais, en tout état de cause, rien n’est possible en dessous de plusieurs centaines de milliers de francs. Sur cette question d’ailleurs, les professionnels du secteur se gardent bien de donner des chiffres précis. De l’avis le plus répandu, les économies sont possibles lors du déploiement de parcours à grande échelle. “ Une formation e-learning est un peu plus chère qu’une formation traditionnelle, mais, au final, l’entreprise fait des économies, environ 30 %, lors de son déploiement (économies liées à la logistique, l’hébergement, etc.) ”, estime Valérie Morel, directrice associée de Bestformation.com, qui propose, sur son site, des formations au management, à l’efficacité com-merciale, etc. Jean Lepeltier, p-dg d’Envol5, considère pour sa part qu’“ en dessous d’un certain nombre d’utilisateurs, le coût d’une formation via les nouvelles technologies n’est pas inférieur à celui d’une formation traditionnelle. C’est dans la phase de démultiplication que l’écart se creuse. ” Et ce seuil de rentabilité, de combien est-il ? Là aussi les avis divergent. “ Une heure de cours en présentiel nécessite de deux à cinq heures de développement et de préparation. Pour un module électronique simple, il faut compter entre quinze et trente heures, pour un module comportant des simulations, de l’interaction, cent heures de travail en amont. Hier, on disait que l’e-learning était rentable à partir de 2 000 personnes, aujour-d’hui, on parle volontiers de 400 ”, déclare Sally-Ann Moor, directrice d’e-learn Expo. Elle ajoute toutefois : “ Des solutions simples, bon marché et extrêmement éducatives existent. ” Selon Bruno Ressort, de la Cegos, le seuil de rentabilité est plus bas : “ Pour former 100 stagiaires en présentiel sur trois jours, il faut compter 1,1 MF (167 693,91 e) comprenant le travail des consultants, la préparation et le suivi, les salaires et charges, le transport, la salle, etc., contre 740 000 F (112 812,27 e) pour une formation combinant de l’autoformation sur Internet, une journée en salle et trois mois de suivi des stagiaires, soit une économie de 360 000 F (54 881 e). ” Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose en matière de coût, souvenez-vous de ceci : l’e-learning peut vous faire faire des économies, mais l’argument doit être manipulé avec précaution.

Quelques prix “Prospecter et gagner de nouveaux clients”, de la Cegos, mixte présentiel (2 jours) et à distance, 7 650 F HT (1 166,23 e). “Renforcez vos talents de négociateur”, d’Activ’Partners, 3 jours de formation avec CD-Rom puis aide en ligne,10 002,47 F HT (1 524,87 e).