Mon compte Devenir membre Newsletters

L'emploi cadres sera au plus haut en 2007

Publié le par

Entre 207 000 et 220 000 cadres devraient être recrutés cette année selon les entreprises interrogées par l'Apec. Et les cadres commerciaux sont les mieux lotis.

«L'année 2007 s'annonce comme exceptionnelle. Nous nous apprêtons à battre un record historique sur le marché de l'emploi des cadres!», assure, enthousiaste, Catherine Martin, présidente de l'Apec. Selon le dernier Panel Apec Entreprises réalisé fin 2006 par l'Association pour l'emploi des cadres, le volume des recrutements devrait en effet être compris entre 207 000 et 220 000, soit une progression de + 9% par rapport à 2006. Une année qui s'était déjà fait remarquer, avec un volume qui avait dépassé, pour la première fois, le cap des 200 000 recrutements de cadres. Il est donc question, pour cette année, d'un nouveau record.

Catherine Martin (Apec)

«De bonnes prévisions de recrutement pour les juniors comme les seniors.»

Et les cadres de la fonction commerciale dans tout cela? 50 000 pourraient être embauchés cette année contre 43 400 l'an dernier, soit une hausse de 14%. «Cette fonction fait preuve d'un très grand dynamisme. C'est désormais un grand classique», note Catherine Martin. La fonction commerciale et le marketing conservent d'ailleurs la première place devant l'informatique en termes d'embauches prévues. Côté secteur d'activité, tous sont bien orientés selon l'Apec: les services, le commerce et la construction, mais aussi, et c'est nouveau, l'industrie. «Ces bonnes prévisions profitent à tout le monde, aux juniors, mais également aux seniors», conclut même la représentante de l'Apec.

Les secteurs les plus dynamiques

Michael Page a également passé au crible les offres d'emploi pour les cadres marketing et commerciaux. Résultat?
«Le high-tech et l'industrie sont deux secteurs particulièrement dynamiques», explique Pierre-Emmanuel Dupil, directeur exécutif de Michael Page. Au sein de ces secteurs, les postes de commerciaux, de responsables grands comptes et d'animateurs des réseaux de vente indirecte sont les plus prisées. «Pour ces fonctions, les recruteurs embauchent plus massivement et à des niveaux de salaires plus élevés que dans le passé. Un ingénieur d'affaires émarge à un niveau compris entre 75 et 90 Keuros en moyenne.» On assiste aussi, selon l'enquête de Michael Page, à l'explosion des fonctions liées au marketing services (CRM ou e-commerce), ainsi qu'à celles des postes de category managers dans les secteurs de la grande consommation et de la distribution. Dans les deux cas, les salaires «ont fortement augmenté». Entre 46 et 49 Keuros en moyenne.