Mon compte Devenir membre Newsletters

La cooptation, une stratégie de recrutement privilégiée par Seriacom

Publié le par

Pour inciter ses collaborateurs à coopter leurs proches, la SSII Seriacom a décidé de les «incentiver» toute l'année au moyen d'un challenge : s'ils cooptent bien, les salariés partiront au soleil. Une technique fédératrice pour motiver les ressources humaines de l'entreprise et réduire les coûts de recrutement.

Comment encourager ses collaborateurs à jouer le jeu de la cooptation ? À cette question, la SSII Seriacom a répondu en lançant le premier «challenge de la cooptation». Fin 2007, à l'occasion de la soirée de fin d'année, qui réunit l'ensemble des collaborateurs, la direction donne le top départ de cette opération. Le principe est simple: fin 2008, le meilleur coopteur de la société gagnera un voyage d'une semaine pour deux personnes. «En lançant ce challenge, nous avons voulu impliquer nos collaborateurs dans le développement de l'entreprise et nous différencier de ce que proposent nos concurrents», argumente David Forner, directeur commercial de Seriacom. Un moyen original qui vient compléter la prime accordée à chaque coopteur depuis 2001. En effet, dès sa création, la société a utilisé la cooptation comme canal de recrutement privilégié. Chaque année, celui-ci représente environ 40% des embauches. Soit, en 2007 et en 2008, quelque 25 nouveaux collaborateurs par an.

François Iliou (à gauche) a coopté six personnes, dont Paul d'Harreville (à droite).

François Iliou (à gauche) a coopté six personnes, dont Paul d'Harreville (à droite).

Repères : Seriacom

Activité : Société de conseil et d'ingénierie informatique
CA 2007 : 13,1 millions d'euros
Effectif (France) : 215 salariés
Force de vente (France) : 10 commerciaux