La cour Valmy, un nouvel espace de réception parisien

Publié par le


À deux pas du Canal Saint-Martin à Paris, La cour Valmy, grand loft à l'américaine qui héberge la Fondation Icar dédiée à la promotion de l'art contemporain, offre un nouvel espace de 600 m2 idéal pour l'organisation de séminaires, conventions, soirée et autres cocktails. Le lieu dispose, en outre, d'une salle de 250 m2 sous verrière, d'une autre voûtée en sous-sol de 100 m2, d'un salon VIP de 60 m2, d'une grande cuisine permettant d'organiser des cours avec un chef, d'une terrasse ainsi que d'un jardin de 200 m2. Le lieu peut accueillir jusqu'à 250 invités en formule cocktail dînatoire ou 170 convives en format “théâtre” pour une convention. Pour la location de la salle principale, de la salle voûtée en sous-sol, de la mezzanine et du jardin, comptez 4500 euros pour la journée ou soirée (prix exonéré de TVA du fait du statut de la Fondation).

Anne Françoise Rabaud

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]