Mon compte Devenir membre Newsletters

Laurent Freysz / Montres Casio France

Publié le par

Il renforce sa présence dans le circuit traditionnel Depuis avril 2001, Laurent Freisz s’attache à consolider la présence des montres Casio dans le réseau hexagonal des bijouteries-horlogeries.

- Cibler Remettre les montres Casio à l’heure des circuits de vente traditionnels – les bijoutiers-horlogers – telle est la mission que s’est fixé Laurent Freysz, dès son arrivée à la direction commerciale et marketing de la marque. “ Mon premier souci a été de restructurer la force de vente de quatorze commerciaux, autrefois répartie à parts égales entre grandes surfaces et bijouteries, explique-t-il. Les trois-quarts d’entre eux se consacrent désormais aux 2 000 bijoutiers dépositaires de la griffe. ” - Segmenter Laurent Freysz a ensuite fondé un service de marketing opérationnel, dont la première mission a été de segmenter la gamme de produits. Les montres d’entrée de gamme sont désormais réservées à la grande distribution, et les produits techniques et design, au commerce de proximité. “ Les bijouteries peuvent, si elles le souhaitent, mettre nos produits en scène ”, ajoute Laurent Freysz. Ainsi, la marque renouvelle désormais sa PLV tous les six mois (et non plus une fois par an) et se met aux couleurs des saisons et des goûts des consommateurs. “ Les vitrines de l’été 2001 mettaient en scène des produits sportifs (montres de plongée, d’escalade, etc.) dans un décor de vacances, et celles des fêtes de Noël, des montres high tech et branchées ”, poursuit Laurent Freysz. - Partager Bilan de ce chantier ? Un transfert des ventes vers le détail. “ Notre CA en grande distribution a été réduit et celui de l’horlogerie a augmenté de 12 %, soit un chiffre d’affaires global stable à 16 millions d’euros (105 millions de francs) ”, précise Laurent Freysz, qui lancera, dès avril 2002, un partenariat, charte à l’appui, avec une cinquantaine d’enseignes. “ Celles qui sauront le mieux mettre en valeur nos produits seront nos partenaires privilégiés, explique-t-il. Nos nouveautés leur seront, par exemple, livrées en avance. ” Ce qui ne devrait pas leur déplaire, puisque les montres de l’année 2002 pourront prendre des photos et même compter les calories ! “ Nous n’abandonnons pas la grande distribution, précise Laurent Freysz. Casio est une marque populaire, l’une des rares qui puissent offrir une gamme de montres de 10 à 600 euros (de 65 à 4 000 francs), à un public âgé de 7 à 77 ans. Et elle entend bien le rester ! ”

PARCOURS Diplômé de l’École supérieure de commerce de Toulouse en 1990, Laurent Freysz est embauché en tant qu’ingénieur commercial chez Texas Instruments, où il restera jusqu’en 1999. Il y est promu responsable grands comptes en 1992, directeur des ventes grand public en 1994, puis directeur commercial pour l’Europe du Nord et l’Europe centrale en 1996. Début 1999, il quitte Texas Instruments pour Adidas France, qui l’embauche en tant que directeur de clientèle. Il est, entre autres, chargé de la gestion des comptes majeurs de la marque, tels que Décathlon et Go Sport. Il intègre Casio France en tant que directeur commercial et marketing en avril 2001.

Mot clés : casio | montre

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Caroline Thiévent