Le 1868 cherche à se faire un nom!

Publié par le

Il est probable qu'Edmond Rostand aurait trouvé cocasse l'idée de transformer son hôtel particulier Avenue de Villiers (Paris, 17e arr.) en hôtel-restaurant. Mais celui qui élevait la plume au rang d'art aurait certainement apprécié les plats que Jean-Sébastien Pouch concocte avec précision et goût. Avec une carte aux prix serrés, le chef parvient à proposer une belle cuisine sublimant chaque plat. Malheureusement, le décor chic ne parvient pas à faire oublier un service qui manque terriblement de chaleur humaine. Dommage, car la table mérite d'être connue. Entrée + plat ou plat + dessert: 28 euros. Entrée, plat et dessert: 35 euros.

Restaurant 1868, Hôtel Edmond, 22 avenue de Villiers, 75017 Paris

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]