Le Groupe Chèque Déjeuner crée son école de vente

Publié par le

Le spécialiste des titres de paiement à vocation sociale et culturelle, le groupe Chèque Déjeuner, souhaite former ses propres équipes de vendeurs. Pour cela, l'entreprise vient de lancer son institut de professionnalisation. Ce centre propose une formation qualifiante en alternance de niveau bac + 3, d'une durée de neuf mois, destinée aux personnes qui seront recrutées pour venir renforcer la force de vente du groupe. Le rythme de travail se divise en une semaine de cours théoriques donnés par des intervenants professionnels et six semaines de mise en pratique sur le «terrain», au sein des filiales du groupe (Chèque Déjeuner, Cadhoc, Chèque Domicile et Chèque Lire). «Pour les deux années à venir, le groupe prévoit 400 embauches, dont 150 en 2009. Cet institut de professionnalisation doit nous permettre de répondre à cette croissance exceptionnelle», explique Mireille Dargent, directrice des ressources humaines de Chèque Déjeuner. La qualification acquise lors de cette formation sera attestée par un «passeport compétences» et pourra être reconnue en dehors du Groupe Chèque Déjeuner.

Rens.: www.groupechequedejeuner.com

Sur le même sujet

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]