Mon compte Devenir membre Newsletters

Le-mailing en crise?

Publié le par

L'efficacité des e-mailings en B to B serait en perte de vitesse. C'est en tout cas ce qui ressort de la dernière étude d'Experian CheetahMail, un spécialiste de l'e-mail marketing. On savait déjà que la performance des e-mails en prospection était faible; dorénavant, la fidélisation est aussi montrée du doigt. «La raison de cette baisse d'efficacité est à chercher dans le contenu même du message, pas assez percutant et créatif, précise Loïc Dilly, chef de produit Experian CheetahMail. On note très peu d'incitations à cliquer sur une offre ou un lien. Sans compter l'absence de modules de type «Call to action» qui permettent d'entrer en contact par téléphone avec le client.» A cela, la société ajoute une segmentation insuffisante et un taux de «NPAI» (adresses erronées) élevé. «Ce taux en Bto B reste supérieur à la moyenne générale et indique un manque d'assainissement régulier des bases d'adresses pro.» A contrario, le taux de désabonnement est en deçà de la moyenne, signe probable, selon Experian CheetahMail, d'une attitude passive des destinataires.