Recherche
Se connecter

Le terrain, y'a que ça de vrai...

Publié par le

@ Ludovic Bischoff Rédacteur en chef

- Prospection par e-mail ou téléphone, vente dématérialisée par enchères inversées, présentation produits par web conférence... Les nouvelles technologies offrent une palette de plus en plus large aux commerciaux pour vendre et travailler leur relation client. Et comme tout ce qui est moderne est à la mode, il est de bon ton d'assurer que l'on utilise massivement ces innovations technologiques pour soutenir son action commerciale. Seulement voilà, dans les faits, il semble bien que le contact humain et la présence terrain soient toujours massivement privilégiés par les directions commerciales et leurs équipes. Ainsi, dans une étude de la Cegos sur le management de la relation client (détaillée en page 20), 81% des managers interrogés affirment qu le mode de présentation privilégié de leurs offres commerciales reste le rendez-vous en face-à-face. Une autre étude menée par Vecteur Plus, un prestataire spécialisé en veille commerciale et détection d'appels d'offres, révèle que 83% des managers placent le bouche à oreille au premier rang du hit-parade des tactiques de prospection commerciale, loin devant la présence à un salon professionnel (17%) - une autre tactique purement «physique» de contact avec les clients et prospects (la prospection via Internet n'apparaît qu'en 3e position, avec 14% des voix).

Bref, il semble que les entreprises font preuve, une fois de plus, de pragmatisme, en continuant à privilégier des techniques commerciales éprouvées pour assurer leur développement. Une bonne nouvelle pour les commerciaux, qui sont dans leur majorité toujours aussi attachés au contact humain et à la présence terrain. Et une petite claque aux idées reçues qui peuvent parfois nous laisser penser un peu vite que les vendeurs virtuels sur Second Life et les téléprospecteurs marocains constituent l'avenir incontournable de la fonction commerciale.

Ludovic BISCHOFF

Sur le même sujet

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Conquête client
Faut-il encore investir dans la fidélisation?
cristina_conti - stock.adobe.com

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la littérature marketing, la fidélité et les stratégies de fidélisation sont devenues de véritables martingales, que Byron Sharp et [...]

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
Conquête client
Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients
http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2006682/Eptica_Infographie_Voc_1804_VF.pdf

Les entreprises françaises ne sont pas suffisamment à l'écoute de leurs clients

Par Stéphane Guillard

Si 67% des marques mesurent la satisfaction client, leur approche reste partielle. En effet, la plupart d'entre elles ne l'analysent que par [...]