Mon compte Devenir membre Newsletters

Le test du t-shirt

Publié le par

Votre entreprise peut-elle passer avec succès le «test du t-shirt»? Traduction, votre marque, vos produits, votre identité propre sont-ils suffisamment séduisants et populaires pour que vos clients acceptent de porter un t-shirt à vos couleurs? Rendons au pape américain du marketing ce qui lui appartient. C'est Seth Godin qui a posté sur son blog (http:// sethgodin.typepad.com) cette petite question toute simple et au premier abord inoffensive. Mais vous verrez, tout au long de la journée, vous allez ressasser ce qui va devenir une satanée interrogation, très instructive quant à l'attractivité de votre marque. Mieux qu'un focus groupe coûteux, le «test du t-shirt» est implacable et révélateur. Vous arrivez à la conclusion terrible qu'il est vraiment très peu probable que vos clients portent avec fierté vos couleurs, même pour leur jogging du dimanche matin? Bien, c'est une chose. Allez maintenant plus loin: faites passer cette épreuve... à vos collaborateurs. Sont-ils fiers de leur entreprise au point d'assumer, sans y être obligés lors du séminaire annuel, le port d'un t-shirt au nom de leur «boîte»? Les résultats risquent d'êtres cruels. Alors, comment expliquer que ceux à qui vous vendez vos produits à longueur de journée, en interne et en externe, échouent au petit jeu de Seth Godin? Un autre «penseur» américain du business, Bill Gammell, sur son blog (http://ubereye.wordpress. com) apporte un début de réponse qui a encore plus de saveur en VO. Si votre compagnie n'est pas «t-shirt worthy», c'est peut-être parce que: «your product sucks /your fronteline employées are rude?/you are boring»! Maintenant, vous ne regarderez plus jamais un t-shirt promotionnel sans un petit pincement au coeur...

Ludovic Bischoff

Rédacteur en chef