Mon compte Devenir membre Newsletters

Les DCF, une forte présence sur la Toile

Publié le par

Si les DCF ont su créer un véritable réseau d'hommes et de femmes à travers la France, l'association n'en a pas pour autant oublié la formidable opportunité que représente la Toile pour tisser des liens. Décryptage d'une stratégie à la croisée des chemins entre réseau réel et réseau en ligne.

« Le réseau DCF est avant tout un réseau fort des liens humains existant entre ses 2 500 adhérents, rappelle Jacques Benn, son Président national. Néanmoins, en notre qualité de réseau influent sur l'économie et la fonction commerciale, il nous paraissait opportun de bâtir une réelle identité DCF sur la Toile et les réseaux sociaux. »

Depuis son élection à la présidence des DCF, Jacques Benn et son équipe - tant au sein du comité exécutif qu'à la Fédération DCF, sise à Paris - ont à coeur d'apporter plus de proximité et de décloisonnement au réseau, entre ses adhérents ou associations. « Notre force réside en deux facteurs essentiels, explique Jacques Benn. D'une part, la richesse et l'expertise de nos adhérents demeurent le pilier fondamental du mouvement. D'autre part, l'autonomie de nos 80 associations permet au réseau de cultiver une approche multiple de la fonction commerciale, ancrée dans la réalité socio-économique de nos territoires. » Pour fédérer le réseau et permettre son décloisonnement par le partage d'informations entre adhérents et associations, la Fédération DCF entreprend depuis trois ans une stratégie web dédiée. « Nous avons commencé, sous la présidence de mon prédécesseur Jean-Pierre Arnaud, par positionner les DCF comme une marque avec des codes visuels, graphiques et sémantiques propres, afin de nous faire connaître comme le réseau des managers de la performance commerciale. » Accompagnant ce positionnement, le site web du réseau fait peau neuve en 2010 pour permettre de valoriser, par agrégat de contenus, les opérations menées en région par les 80 associations du réseau. Jacques Benn précise: « Pour aller plus loin, nous avons conçu un intranet dédié aux adhérents qui leur permet d'avoir accès à un annuaire très détaillé et de mettre en relief leur expertise. Grâce au remplissage de leur profil, les DCF contribuent désormais eux-mêmes à la création de contenu national que nous pouvons publier dans notre journal interne, Tribu, ou sur la Toile. »

Un élan venu des adhérents

« Nous avons constaté que différentes associations menaient déjà d'une manière autonome certains projets sur les réseaux sociaux virtuels. Au niveau national, il nous fallait donc accompagner cet essor avec un coeur de cible pluriel », précise le Président. Effectivement, certaines pages DCF ont spontanément vu le jour sur Facebook et la Fédération DCF s'en inspire pour mettre en oeuvre, depuis début 2012, une stratégie au long cours sur les réseaux sociaux.

De quoi toucher une cible jeune: pour valoriser la fonction commerciale auprès de jeunes générations, détecter des talents ou faire découvrir leurs métiers, les DCF disposent de différentes opérations telles que le Concours national de la commercialisation ou encore - depuis deux ans - le Bizzness'Day. « Nous avons déjà mis en place une newsletter dédiée à un public étudiant, rappelle Jacques Benn, mais le succès du Bizzness'Day, monté par l'association de Béziers et s'appuyant étroitement sur une page Facebook, nous a décidés à aller plus loin. » La page officielle des DCF sur Facebook est alors lancée: https:// www.facebook. com/ FederationDCF

S'adapter aux différents publics

Autre cible, autres supports. Pour toucher les professionnels de la fonction commerciale, susceptibles de rejoindre le réseau et d'en accroître l'expertise globale, les DCF misent sur deux outils complémentaires. « A l'origine, la communication fédérale utilisait Twitter (@FederationDCF) comme un simple outil de veille, mais nous avons pu constater que nos publications sur cette passerelle de microblogging étaient lues et partagées », révèle Jacques Benn. Et d'ajouter: « Nous avons par ailleurs constaté la présence de différents hubs DCF sur Viadeo et dès 2013, nous réfléchirons à unifier l'ensemble de ces groupes sous une même bannière, en accord avec notre positionnement. »

Le contenu reste le fer de lance de toute stratégie sur le Web, d'autant plus s'il revêt un caractère social. Les DCF en ont saisi l'enjeu et misent, depuis mi-2012, sur la création et l'échange de contenus. Le Congrès national du réseau DCF, en juin dernier, abordait justement les enjeux humains et sociaux liés au commerce, avec pour thématique «Commercial, une histoire d'Homme. com». A cette occasion, les 600 dirigeants commerciaux présents ont pu saisir, grâce aux conférences d'experts tels que Gérard Baillard ou Michel Godet, l'importance du Web dans les échanges, dans le commerce et dans l'information des consommateurs. « Nous avons réellement pris un tournant décisif depuis le Congrès de Metz, explique Jacques Benn. En effet, nous avons choisi de créer une chaîne sur YouTube pour permettre à notre expertise d'être vue et partagée par le plus grand nombre. Le succès de certaines vidéos d'experts nous a confirmé que le support autant que le format vidéo sont une réelle source de trafic et de notoriété pour le réseau. »

Les efforts s'orientent donc, pour 2012-2013, vers la création et le partage de contenus, afin de mettre en relief l'expertise des adhérents des DCF, la richesse et le professionnalisme des conférences organisées par les associations grâce à l'utilisation d'un support (YouTube) associé à trois médias privilégiés: Facebook, Twitter et Viadeo. « Notre vision de l'effet réseau est riche de plus de huit décennies de partages et d'échanges humains », ajoute Jacques Benn. Cette vision, les DCF souhaitent l'étayer de celle des adhérents dont l'expertise contribuera à la création de contenu. Il poursuit: « En cela, nous invitons tous les adhérents et amis des DCF à nous rejoindre sur les réseaux sociaux virtuels, à partager avec nous l'expertise du mouvement ainsi qu'à mettre en avant du contenu lié à nos métiers. »

Par ailleurs, le réseau vise à associer ses partenaires à son approche sur les réseaux sociaux virtuels par des échanges, de la mise en lumière d'expertises et de la visibilité.

« Tout humain que soit le réseau DCF, nous ne pouvons aujourd'hui négliger les aspects technologiques et l'appui considérable que peut apporter le Web pour véhiculer nos messages et notre expertise métier », conclut le Président national du mouvement. A l'horizon 2013, c'est donc aussi en 2.0. que s'écrira l'avenir du réseau des Dirigeants Commerciaux de France.