Mon compte Devenir membre Newsletters

Les cadres commerciaux moins heureux au travail

Publié le par

Dans une récente étude de l'Apec, les cadres de la fonction commerciale s'avouent un peu déstabilisés. Pierre Lamblin, directeur du département études et recherche à l'Apec, fait le point

Comment les cadres en général se sentent-ils dans l'entreprise de 2005??

Pierre Lamblin?: Les entreprises sont passées d'un modèle classique de type entrepreneurial à un modèle financier, puis spéculatif. Les fusions-acquisitions rythment désormais leur vie. Les cadres savent qu'ils sont interchangeables. La vie professionnelle leur paraît donc plus stressante, leur avenir incertain. Dans l'étude “Les cadres en 2005, quelle réalité??”, ils se déclarent détachés, voire en rupture avec le pouvoir de décision de l'entreprise, qu'il soit interne ou externe (actionnaires). Il existe un vrai malaise. Les cadres se demandent notamment comment ils vont pouvoir demain valoriser leurs compétences. Ils sont déstabilisés, pourtant ils continuent de s'investir.

Que dire des cadres de la fonction commerciale et marketing??

Nous avons identifié, à travers cette étude, différentes typologies. Les cadres de la fonction commerciale sont massivement dans le groupe des “gourmands”. Leur investissement au travail est fort. Ils sont très attachés à un équilibre vie privée/vie professionnelle, mais peinent à le trouver. Quant à leur plaisir à aller travailler, il est un peu plus faible que chez la moyenne des cadres?: 6,8, contre 7,1 sur une échelle de 1 à 10.

Quelles sont les pistes d'amélioration pour que les cadres soient plus heureux au travail??

80 % des cadres motivés l'attribuent à une bonne reconnaissance de la part de leur hiérarchie. Une hiérarchie qui, selon eux, doit apprendre à mieux déléguer, à faire confiance et à mieux gérer les conflits. Les cadres considèrent également qu'une bonne communication est bénéfique à tous. Ils réclament aussi des rendez-vous carrière avec leur management. Leur motivation est, de fait, intimement liée à des aspects managériaux. Certaines entreprises ont d'ailleurs déjà mis en place des outils afin de sensibiliser les managers et les cadres à cela.