Mon compte Devenir membre Newsletters

Les partenaires des DCF s'engagent !

Publié le par

Action Commerciale — Pourquoi votre entreprise a-t-elle choisi de collaborer avec le mouvement des DCF ?

Jean-Marc Tiraby, directeur des ventes Microsoft Business Solutions —

Il y a quelques années encore, Microsoft était en relation, à travers son offre, avec les responsables informatiques et les populations dites “techniques” des entreprises clientes. Notre offre a évolué, s'est élargie et nous a amené à rencontrer les directions commerciales. Le mouvement des DCF nous permet d'entrer en relation avec cette population de dirigeants commerciaux et d'experts de la fonction commerciale. Gérard Rigollet, responsable des partenariats chez Gan Assurances — Nous nous sommes rapprochés des DCF grâce à un de nos collaborateurs qui œuvre dans une association locale. La logique des DCF nous a semblé correspondre à la nôtre, nous qui sommes un assureur spécialiste de l'entreprise.

Jacques Schuhmacher, directeur adjoint, responsable de la monétique et de l'e-commerce au sein de la Caisse Nationale des Caisses d'Épargne —

Nous nous sommes trouvé, avec les DCF, une vision commune sur l'importance d'intégrer les nouveaux canaux de distribution et les nouvelles technologies dans la stratégie commerciale des entreprises. Cela est vrai pour les banques mais aussi pour quasiment tous les types d'entreprises. Avec les DCF, nous avons voulu évoquer l'évolution permanente de l'Internet, que ce soit dans la manière de l'utiliser ou de le sécuriser.

Christine Chavanon, responsable communication commerciale La Poste Courrier International —

Nous avons, au sein de La Poste Courrier International, une organisation commerciale très territoriale et décentralisée. Un de nos directeurs commerciaux, membre d'une association DCF, nous a sollicités pensant que le thème de l'international était particulièrement intéressant pour notre entreprise.

Pouvez-vous dresser un premier bilan de la Semaine de la performance commerciale ?

Jean-Marc Tiraby —

Lors de cette manifestation, nous avons pu entendre plusieurs messages. Le plus fort est que les entreprises sont encore un peu frileuses à l'international. Les dirigeants commerciaux demandent à leur force de vente d'être capable de faire des prévisions, de mettre des priorités d'action, de faire du ciblage, mais n'ont bien souvent pas l'outil pour le faire. Nous avons pu, lors des manifestations, présenter nos solutions CRM qui s'adressent à tous les types de sociétés et notamment les PME.

Gérard Rigollet —

Le bilan s'avère positif. Le thème de l'international nous a fortement intéressés puisque nous travaillons avec une entreprise spécialisée dans la mobilité des hommes. Car qui dit international, dit déplacement d'hommes et de dirigeants. Cela n'est pas neutre en termes de couverture sociale et de garantie. Grâce à nos interventions, beaucoup de dirigeants d'entreprises ont découvert qu'ils avaient, du fait de leur convention collective, des obligations de couverture supplémentaire lorsqu'ils envoient des collaborateurs à l'étranger.

Jacques Schuhmacher —

Les chefs d'entreprise sont attentifs et intéressés par Internet, mais ils restent toutefois dans l'expectative. Cette manifestation nous a permis de mieux les sensibiliser à l'importance de l'e-commerce. Cela constitue un point de départ permettant d'initier une réflexion. Maintenant, il faut que tout cela mûrisse pour progressivement aboutir à une intégration dans la stratégie commerciale. Christine Chavanon — Nos directeurs commerciaux ont participé aux soirées “Osez le commerce international !”. Ils ont eu des contacts de grande qualité avec les entreprises lauréates et ont initié des relations avec les associations DCF en régions, Nous avons réussi à nous positionner non seulement comme un transporteur de courrier mais aussi comme un véritable partenaire d'un projet de développement à l'international.