Les tops et les flops 7/11 : Spot : stop ou encore ?

Publié par le

Communications gratuites mais interrompues par de la publicité : l’offre Spot lancée par Bouygues Telecom en avril n’a pas convaincu. L’opérateur revoit sa copie.

  • Imprimer

En mars 2000, Bouygues Telecom présentait ainsi son offre Spot : “L’opérateur révolutionne la téléphonie prépayée en lançant (…) une offre innovante permettant de bénéficier de temps de communication offert grâce à la dif-fusion de spots publicitaires.” Fin octobre, nouvelle annonce : Spot est présenté comme une simple composante de l’offre Nomad. Spot n’aurait pas convaincu les consommateurs ? Jamais l’opérateur ne le dira en ces termes. Pourtant, la révolution annoncée n’a pas eu lieu… Pour relancer son offre, Bouygues Telecom n’a pas hésité à se « montrer généreux pour être plus près des préoccupations des consommateurs », comme on l’explique chez l’opérateur. Dans la nouvelle version de Spot, le temps de communication gratuite payée par la publicité a tout simplement été doublé pour le même prix… Et l’opérateur espère compter, à la fin de l’année, 200 000 clients Spot, soit le même objectif qu’au lancement. Pourquoi un tel changement de stratégie ? Parce que les Français sont encore très réticents à voir leurs appels téléphoniques entrecoupés toutes les 2 mn par 10 secondes de publicité. Bouygues Telecom avait sans doute mal anticipé ce phénomène de rejet, les études préliminaires insistant plutôt sur les aspects positifs. Comme l’opérateur l’affirmait alors, « l’essayer c’est l’adopter ». Encore fallait-il que les consommateurs l’essaient…

Frédéric Thibaud

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie commerciale

Par Véronique Méot

Pour faire basculer sa force de vente vers une nouvelle organisation, Paul Simpé, directeur commercial de Lyreco France, opte pour une méthode [...]