Mon compte Devenir membre Newsletters

Les tops et les flops 8/11 : Hanovre 2000 : fiasco universel

Publié le par

Le rideau est tombé sur l’exposition universelle de Hanovre, la dernière du millénaire, celle qui aurait dû rester dans les mémoires, comme Paris en 1889. L’édition 2000 laisse aux contribuables allemands une ardoise plutôt salée.

: Dix-huit millions de visiteurs seulement (contre plus de 41 millions à Séville en 1992), un déficit de 8 milliards de francs sur un budget de 12 milliards, sans parler du “mécontentement” des sociétés partenaires et des commerces (agences de voyages, restaurants, magasins de souvenirs, etc.) qui avaient ajusté leurs stocks sur l’objectif annoncé de 40 millions de visiteurs… Le bilan de l’exposition universelle 2000 qui s’est tenue à Hanovre du 1er juin au 31 octobre est lourd. Boudée les trois premiers mois, l’Expo 2000 a dû changer son fusil d’épaule en cours de route, mais le succès des derniers jours n’a pas suffi pour atténuer les pertes. Une presse très critique en France et en Allemagne, le choix contesté de la ville de Hanovre, un prix d’entrée exor-bitant (de l’ordre de 250 francs) et un réel manque de communication expliquent, en partie, l’échec du début. La hausse de la fréquentation des derniers jours est, quant à elle, due essentiellement au bouche à oreille, à la baisse du prix de l’entrée à partir de 19 heures et à une communication revisitée : de scientifique, elle est devenue très people grâce à des ambassadeurs tels que l’ancien footballeur Franz Beckenbauer, la tenniswoman Steffi Graf ou encore Vera Feldbusch ex-miss Allemagne aujourd’hui présentatrice de télévision. « Dommage » , selon l’avis de certains partenaires pas rancuniers qui déplorent le ratage au regard du « contenu époustouflant » de l’exposition. À la tête des services commercialisation-tourisme-billeterie-communication-finances-contrôle de gestion, Reinhard Volk, gestionnaire et économiste, ancien du constructeur aéronautique hollandais Fokker (groupe Daimler Benz) qu’il a quitté en 1996 pour venir travailler à Hanovre à la mise en place de l’exposition universelle. Quant à Birgit Breuer, com-missaire général, elle semble s’être illustrée par son entêtement à répéter jusqu’au bout que cet événement fut un « grand succès ». La prochaine exposition universelle se tiendra en 2005 à Aichi au Japon.

Mot clés : Exposition

A lire aussi

Chargement en cours, veuillez patentier...

Delphine Collet