Magic Online mise sur le poker pour recruter ses revendeurs

Publié par le

Lors du salon IT Partner, dédié aux professionnels de l'Internet et des télécoms, Magic Online, un fournisseur d'accès à Internet, a organisé un tournoi de poker afin de se faire connaître auprès des revendeurs qu'il souhaite recruter.

  • Imprimer

C'est avec un valet et un 4 de coeur que Christian Martel, responsable développement matériel chez Proges Plus, a remporté la partie de poker organisée, début février, par Magic Online, un fournisseur d'accès et de services Internet (FAI). Autour de la vingtaine de tables, 200 revendeurs et futurs partenaires étaient réunis le temps d'une soirée à l'Hôtel Newport Bay de Disneyland Paris. Le lieu n'a pas été choisi par hasard, puisqu'il accueillait durant deux jours - les 2 et 3 février derniers - IT Partners, un salon dédié aux professionnels de l'Internet et des télécommunications. « Nous étions présents sur ce salon pour la première fois. Nous devions donc nous démarquer de nos concurrents, qui sont, pour la plupart, de grosses sociétés très connues sur le marché », explique Philippe Barouk, p-dg de Magic Online et par ailleurs grand amateur de poker. L'événement était, bien sûr, relayé la journée sur le stand de la société, au sein du salon IT Partners. Les commerciaux n'hésitaient pas à inscrire à ce tournoi quelques revendeurs croisés sur place (la grande majorité ayant été invitée par mailing en amont du salon). De quoi aborder les visiteurs de manière différente, en évitant le classique discours commercial et terminer l'entretien par un rendez-vous peu formel autour d'une table de poker. Et ainsi «garder la main» sur ces nouveaux contacts !

Cette «opération poker» n'avait rien d'anecdotique pour Magic Online, car la société souhaitait se faire connaître des revendeurs pour recruter de nouveaux partenaires. Le FAI désire en effet étendre son réseau de revendeurs à une centaine contre 30 actuellement. Pour attirer ces contacts à cette soirée plutôt qu'à celles organisées par ses concurrents, Magic Online a mis sur la table des lots attractifs pour les gagnants : voyage à l'île Maurice ou encore à Marrakech, week-end gastronomique, etc. Objectif atteint, puisque la soirée a réuni 180 prospects qui ont ainsi pu découvrir le métier et l'offre de Magic Online. « Il est encore trop tôt pour connaître les retombées d'une telle soirée en termes de recrutements de nouveaux revendeurs, mais nous avons d'ores et déjà réussi à nous faire connaître d'eux, confie Philippe Barouk. Par la suite, nos commerciaux vont les recontacter et je suis persuadé que leur travail sera facilité par le bon souvenir de cette soirée... »

Deux cents revendeurs et futurs partenaires étaient réunis.

Deux cents revendeurs et futurs partenaires étaient réunis.

Repères

Magic Online


Activité
Fournisseur d'accès et de services Internet


CA 2009
7,3 millions d'euros


Effectif
60 salariés


Force de vente
10 commerciaux

L. Ba.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement
Ressources humaines
[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

Par Loïc Lemoine, directeur de TalanConsulting

Les business models des grands groupes évoluent modifiant profondément le rapport au travail (lieu, statut, hiérarchie). Pour conjuguer positivement [...]

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !
Ressources humaines
[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

[Portrait] Patricia Molenaar d'ADP, une altruiste dans la vente !

Par Laure Trehorel

Diriger des équipes commerciales de nationalités différentes demande un grand respect de l'autre et de sa culture. Cet exercice, Patricia Molenaar [...]

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Ressources humaines
[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?
Bank-Bank - Fotolia

[Tribune] Que risque un salarié à dénigrer son employeur ?

Par Nicolas Léger

Entre liberté d'expression et lien de subordination, tout est affaire de mesure et de circonstances. La critique émise par le salarié peut, [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Ressources humaines
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]