Recherche
Se connecter

Marc Serrell

Publié par le

Animé par un goût prononcé pour les challenges et l’aventure, Marc Serrell préside depuis juillet 1999 le groupe Terres d’Aventure, spécialiste du voyage à pied. Carnet de route d’un quinquagénaire ennemi de l’inaction.

  • Imprimer

Qui ne rêverait de sortir, comme lui, de l’adolescence en ne sachant que faire et se retourner trente ans plus tard sur un parcours jonché d’expériences marketing et commerciales. À 54 ans, le président du groupe Terres d’Aventure, Marc Serrell, cheveux poivre et sel et teint hâlé par un récent voyage sous le soleil égyptien, se prête au jeu d’effeuiller les pages de sa carrière. Tout d’abord sereinement, la pipe coincée entre les lèvres ou réchauffant la paume de sa main, puis de manière plus saccadée, pressé d’arriver à ses défis d’aujourd’hui. Point de départ : sa formation, HEC, une direction prise uniquement “par goût du challenge, par envie de réussir un concours particulièrement difficile” et parce qu’il était “meilleur en commerce et en communication qu’en mathématiques. Sinon j’aurais fait Centrale ou Polytechnique.” Diplôme, stage chez Procter & Gamble en poche et le service à la Nation rendu, Marc Serrell se laisse aspirer par la culture “pub”. En 1969, il entre chez Grey en qualité d’assistant, puis se voit confier le poste de chef de publicité et la responsabilité de la fonction de directeur associé de l’agence TBWA : “C’était l’époque où les fils à papa étaient remplacés par des spécialistes de la publicité et du marketing.” Nous sommes en 1978. Débauché par Gervais Danone, il prend en main la direction marketing du laitier. Passage éclair : il se voit proposer aussitôt celle de Darty. À l’orée des années 80, Marc Serrell se trouve à la croisée des chemins, avec l’envie de voler de ses propres ailes. Retour à ses premières amours, il crée avec trois associés sa propre agence de publicité. Ce sont les années Quadrillage, de 1981 à 1988 : “J’ai découvert ce qu’était l’acte de vendre : la vente de soi et du travail de toute une équipe. Le groupe Quadrillage reposait sur un concept de communication globale. Il s’agissait d’unir nos compétences dans l’objectif d’épauler nos clients tant sur la publicité et sur la communication institutionnelle que sur la promotion des ventes ou le marketing direct.” Vendu à des Anglais, Quadrillage devient en 1988, Lowe-Quadrillage. Marc Serrell y assure la présidence du directoire jusqu’en 1992. “L’envie de faire autre chose, de pénétrer le marché du sport, du tourisme” le prend. Il crée alors sa propre société de conseil en marketing et communication, Marc Serrell Stratégie et Management, puis accepte en 1998 de prendre en main la direction marketing de Havas Voyages Grand Public. L’aventure en tête “J’avais déjà Terres d’Aventure dans la tête, confie aujourd’hui Marc Serrell. Je savais que le spécialiste des voyages à pied était à vendre mais j’avais besoin de continuer à apprendre, à comprendre le marché du tourisme”. En juillet 1999, avec le concours d’un groupe de financiers, Marc Serrell rachète Terres d’Aventure. “Ce qui me passionnait, et qui me passionne toujours dans cette aventure est conceptuel avant d’être économique. Cette entreprise est l’anti-tourisme industriel, c’est le tourisme de l’être, du naturel. L’autre intérêt c’est le fait de vendre en direct. Terres d’Aventure n’est pas dépendante des réseaux d’agences qui prennent 12 à 20 % de taux de commission. Mais comme un tour opérateur ne peut pas vivre sans être commercialisé, tous les investissements ont été portés sur le développement de cette vente en direct par les agences en nom propre, le téléphone et le web.” Dès son arrivée, Marc Serrell entreprend de restructurer le groupe autour de quatre entités : Terres d’Aventure, le spécialiste des voyages à pied, Terres de Charme, une sélection de lieux qui allient confort et charme, Terres d’Aventure Services, représentant les compagnies aériennes Royal Nepal Airlines et Air Mongolie, et Terres d’Aventure Conseil, spécialiste du tourisme d’affaires. Il développe son réseau d’agences et entreprend des campagnes de marketing direct pour prospecter. Les défis de demain ? “Garder notre âme, développer l’activité de Terres de Charme, réussir le pari de la vente en ligne, créer un pôle majeur d’incentive.” Quand on vous disait que ce sont les défis qui le font courir !

Dates-clés • 1968 : Diplômé de HEC • 1969/1978 : Assistant chez Grey ; chef de publicité puis directeur associé de TBWA. • 1978/1981 : Directeur du marketing de Danone puis de Darty. • 1981/1988 : Co-président et fondateur du groupe Quadrillage. • 1998 : Directeur marketing de Havas Voyages Grand Public. • Depuis le1er juillet 1999 : Président du groupe Terres d’Aventure.

Repères • Le groupe Terres d’Aventure, créé par Daniel Popp et Hervé Derain, a réalisé un CA de 160 MF en 1999. • 15 000 clients en 1998 • Trois agences à Paris, trois en province et des accords de partenariats avec d’autres agences.

N. Bonnet

La rédaction vous recommande

Livre blanc : Relevez le défi de la digitalisation
Livre blanc : Relevez le défi de la digitalisation

Livre blanc : Relevez le défi de la digitalisation

Par SwingMobility

Les reseaux sociaux Google le CRM mobile autant outils qui ont bouleverse la vente Aujourdhui il nest plus possible dignorer la transformation [...]

Sur le même sujet

Nomination lance une plateforme pour mieux cibler les prospects
Conquête client
Nomination lance une plateforme pour mieux cibler les prospects

Nomination lance une plateforme pour mieux cibler les prospects

Par Aude David

Fournir à la fois une base de données de décideurs et des informations dynamiques pour savoir qui contacter à quel moment, c'est l'ambition [...]

Retail : les 6 règles d'une bonne stratégie social media
Conquête client
Retail : les 6 règles d'une bonne stratégie social media

Retail : les 6 règles d'une bonne stratégie social media

Par Clément Fages

Qu'est ce qui distingue Sephora ou Cdiscount dans leur stratégie social media ? Alors que les deux enseignes sont les plus engageantes sur les [...]

Le logiciel d'e-mailing Sarbacane intègre désormais les SMS
Conquête client
Le logiciel d'e-mailing Sarbacane intègre désormais les SMS

Le logiciel d'e-mailing Sarbacane intègre désormais les SMS

Par Stéphane Guillard

L'éditeur Sarbacane Software lance la sixième version de sa solution d'e-mailing. Dénommée Sunrise, elle est dotée d'une nouvelle interface [...]