Mon compte Devenir membre Newsletters

Mini Clubman: un mini-break high-tech

Publié le par

BMW n'en finit pas de faire revivre des mythes automobiles. Fort du succès de la Mini, le constructeur allemand surfe à nouveau sur la vague des autos d'antan revues à la mode high-tech avec la sortie de la Mini Clubman. Soit une Mini rallongée de 24 cm par rapport à la version «classique». Une sorte de petit break de chasse, héritier des Mini Austin des années soixante célèbres pour leurs placages de portes en bois. La Clubman est sans doute l'une des voitures de grande production les plus originales du marché. D'abord par ses portes arrières à deux battants et sa troisième petite porte latérale droite qui facilite l'accès aux places arrières. Un design asymétrique rare qui fait l'originalité de ce modèle. Pour le reste, on retrouve les qualités routières d'un kart de luxe qui ont fait la réputation des Mini version BMW depuis maintenant huit ans. Notre modèle d'essai, une Cooper S équipée d'un moteur quatre cylindres avec turbo compresseur à injection directe se conduit le sourire aux lèvres. Le moteur réactif et la boîte six vitesses bien étagée sont un vrai régal. A noter le design très réussi de la console centrale avec un affichage numérique des radios très innovant et simple d'utilisation. Bref, cette Mini signe quasiment un sans-faute. Reste le prix. Si le tarif de base débute à 21 300 euros pour la Clubman Cooper de 120 ch et atteint les 25800 euros pour la Cooper S de notre essai, sachez que la facture va très vite s'alourdir à cause de la liste pléthorique d'options facturées au prix fort. Mais qui saurait se priver de ce fabuleux toit ouvrant vitré?